Conférence de La Havane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Conférence de La Havane
LHotel Nacional, lieu où se déroule la conférence
L'Hotel Nacional, lieu où se déroule la conférence

Type Conférence diplomatique officieuse
Pays Drapeau de Cuba Cuba
Localisation L'Hotel Nacional à la Havane à Cuba
Date
Participant(s) Drapeau : États-Unis Lucky Luciano
Meyer Lansky
Délégation de New York-New Jersey
Délégation de Chicago
Délégation de Buffalo
Délégation de la Nouvelle-Orleans
Delegation de Tampa
Délégation de la Kosher Nostra

La conférence de La Havane est une réunion de la mafia organisée par Lucky Luciano à sa sortie de prison le dans l'Hotel Nacional à La Havane pour réaffirmer son emprise sur la La Commission[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Luciano se rendit à Cuba où il organisa avec Meyer Lansky une réunion qui fut l'occasion pour lui de réaffirmer son leadership sur le syndicat du crime (Capo di tutti capi). Étaient convoquées les familles mafieuses de New York City, du New Jersey, de Buffalo, de Chicago, de la Nouvelle-Orleans et de Floride.

Joseph Bonanno, Vito Genovese, Tommy Lucchese, Carlos Marcello, Willie Moretti, Joe Profaci, Abner Zwillman, Morris Dalitz, Albert Anastasia, Vincenzo Mangano, Carmine Tramunti et Santo Trafficante Sr étaient également présents.

Cette réunion engendra des décisions de première importance, comme l'investissement massif dans les casinos de la Havane, l'assassinat de Bugsy Siegel, qui, après ses investissements à Las Vegas, n'avait pu rembourser les sommes prêtées par la Commission. Par ailleurs, il formula un arbitrage dans la rivalité entre Albert Anastasia et Vito Genovese. Ce dernier, ambitieux, vindicatif, qui souhaitait le retrait de Luciano (la gestion de sa famille, que convoitait Genovese, avait été confiée à Costello et Lansky), provoqua une vive altercation.

Luciano y annonça aussi qu'il se retirait à Naples, d'où il dirigea ses affaires, à la suite des pressions du gouvernement américain sur le gouvernement du dictateur cubain Fulgencio Batista.

Frank Sinatra fut également présent à la conférence afin d'assurer l'animation des soirées de gala[2].

Participants à la Conférence de la Havane[modifier | modifier le code]

Liste des membres du crime organisé présent à la "Conférence de la Havane le à l'Hotel Nacional à la Havane à Cuba.

Hôtes[modifier | modifier le code]

  • Charlie "Lucky" Luciano[3], ancien parrain de la famille Luciano, ancien patron, co-fondateur et membre de la Commission. Luciano vit à Naples en Italie. Après la rencontre, il est nommé à Capo dei Capi de la Cosa Nostra américaine.
  • Meyer "The Little Man" Lansky[3], parrain de la Kosher Nostra, un financier de haut-vol et conseiller pour toutes les opérations de jeux pour la Cosa Nostra aux États-Unis et pour la gestion des casinos à Las Vegas, Cuba et Bahamas.

Délégation de New York-New Jersey[modifier | modifier le code]

Délégation de Chicago[modifier | modifier le code]

Délégation de Buffalo[modifier | modifier le code]

Délégation de la Nouvelle-Orleans[modifier | modifier le code]

Delegation de Tampa[modifier | modifier le code]

  • Santo "Louie Santos" Trafficante Jr., Tampa Family caporegime, moved to Havana in 1946 to oversee La Cosa Nostra and Tampa Family casino and business interests, future Tampa Family boss.

Délégation de la Kosher Nostra (Syndicat juif)[modifier | modifier le code]

Divertissement[modifier | modifier le code]

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

La conférence de la havane a inspiré une scène du film Le Parrain 2 (1974) dans laquelle la mafia, les hommes d'affaires américains et les dirigeants cubains s'étaient réunis.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]