Conférence de Dartmouth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La conférence de Dartmouth (Dartmouth Summer Research Project on Artificial Intelligence) est un atelier scientifique organisé durant l'été 1956, qui est considéré comme l'acte de naissance de l'intelligence artificielle en tant que domaine de recherche autonome[1],[2].

Organisée par Marvin Minsky et John McCarthy, elle a eu lieu sur le campus du Dartmouth College et a réuni vingt chercheurs dont Claude Shannon, Nathan Rochester, Ray Solomonoff, Trenchard More, Oliver Selfridge, Allen Newell et Herbert Simon. Ces deux derniers y présentent le programme Logic Theorist, capable de démontrer des théorèmes mathématiques. John Mc Carthy y présente le principe d'élagage alpha-bêta, un algorithme d'évaluation jouant un rôle majeur dans la programmation en intelligence artificielle, notamment utilisé par la grande majorité des programmes d'échecs.

C'est à l'occasion de cette conférence que McCarthy a convaincu l'auditoire d'accepter l'expression « Intelligence Artificielle » comme intitulé du domaine[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Henno, « 1956 : et l’intelligence artificielle devint une science », sur Les échos, (consulté le ).
  2. Luc Julia et Jean-Louis Gassée, L'intelligence artificielle n'existe pas, Paris/61-Lonrai, First éditions / Normandie roto impr., dl 2019, 287 p. (ISBN 978-2-412-04340-0 et 2-412-04340-X, OCLC 1085542401, lire en ligne)
  3. « Je ne jurerai pas et je ne l'avais pas encore vu avant », McCarthy indique à Pamela McCorduck en 1979. McCorduck 2004, p. 114 Cependant, McCarthy a aussi déclaré sans équivoque « J'ai inventé le terme » dans une interview du CNET. (Skillings 2006)