Confédération musicale de France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


La CMF est la 5e fédération en France, toutes disciplines confondues, et la première dans le domaine culturel, avec plus de 4 500 associations musicales réparties sur l'ensemble de l'hexagone et dans les DOM-TOM. Elle constitue ainsi le réseau de la pratique musicale collective en amateur en France et représente la diversité des pratiques avec plus d’un millier d’écoles de musique, danse et théâtre, et plusieurs milliers d’ensembles musicaux de toutes sortes : orchestres d’harmonie, chœurs, orchestres symphoniques, big-bands, brass-bands, batterie-fanfares, orchestres de fanfares, orchestres à plectres, orchestres d’accordéons, ensembles de musique de chambre, classes d’orchestre, ensembles traditionnels et ensembles musicaux divers.
Elle s'est construite dans la lignée du mouvement Orphéonique, avec une première fédération musicale en 1855, puis le regroupement national des fédérations avec des premiers statuts approuvés par le Ministère de l’Intérieur en 1896, sous appellation Fédération musicale de France, rattachée à la Loi 1901 en 1902 elle deviendra la Confédération Musicale de France en 1948. Elle est reconnue d'utilité publique et agréée d'éducation populaire depuis 1957. Elle travaille en convention d’objectifs avec le ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, le ministère de la Culture et de la Communication, le FONJEP et la SACEM.
En 2012, elle met en place un intranet accessible par chacune de ses associations (CMFréseau), avec un module de gestion administrative et un site internet.
Elle a pour objectif de permettre à toute personne, quels que soient son âge, son sexe, et sa situation socioprofessionnelle et géographique, d’accéder à la pratique collective de la musique. Pour cela, elle met en réseau les écoles de musique et les ensembles musicaux, les représente auprès des institutions territoriales et nationales, et les aide, pédagogiquement et administrativement, à se former, se structurer, se développer et créer des partenariats.
Sa décomposition en 23 CMF régionales et 89 CMF départementales s’organise de manière à la fois déconcentrée pour les missions nationales et décentralisée pour les missions territoriales.

Comité d'honneur[modifier | modifier le code]

Présidents[modifier | modifier le code]

  • 1906 - Alfred Richard
  • 1908 - Emile Clérisse
  • 1934 - Paul Brevannes (en intérim)
  • 1935 - Étienne Bourbié
  • 1945 - Arthur Manouvrier
  • 1953 - Albert Ehrmann
  • 1969 - Jules Selmer-Collery
  • 1976 - André Amellér
  • 1983 - André Petit
  • 1991 - Maurice Adam
  • 2005 - Bernard Aury (Jean-Marie Dazas en intérim)
  • 2010 - Jean Jacques Brodbeck

Nombre d'association par discipline[modifier | modifier le code]

(données 2012)

Activités[modifier | modifier le code]

Elle édite le CMF magazine (4 numéros papier et 1 numéro numérique) qui s'adresse non seulement à tous les membres de ses associations mais également à toutes les personnes intéressées par la pratique musicale en amateur.

Elle organise :

Elle édite tous les ans:

  • pour les instruments, une liste de morceaux d'examens de fins de cycles 1, 2 et 3 et des listes conseils pour les intercycles, la musique de chambre, les auditions, les études techniques et les déchiffrages
  • les épreuves de formation musicale de fins de cycles 1, 2 et 3
  • pour les ensembles musicaux, une liste de morceaux de concours et des listes conseils classées par niveau
  • les épreuves du Certificat Régional de direction des sociétés musicales

Championnat National Français de Brass Band[modifier | modifier le code]

Une quarantaine de brass bands autonome adhère à la CMF et une vingtaine de brass bands d'école.
Elle a créé et organise depuis 2004 le Championnat National de Brass Band Français qui est ouvert à tous les brass bands français selon diverses catégories : 3e, 2e et 1re division, excellence, honneur.

Le brass band premier nommé de la division honneur ayant obtenu un premier prix mention très bien devient champion national et peut représenter la France lors du Championnat européen de brass band (EBBC).

Les membres de la commission brass band de la CMF font des propositions pour développer le règlement et choisissent les œuvres imposées dans chaque division. Néanmoins, depuis 2011, l’œuvre imposée dans la division honneur est choisie par le président du jury.

Depuis 2014, la CMF organise le championnat sur deux jours afin de répondre au nombre croissant de brass bands participants.

En 2015, 17 brass bands étaient en compétition, ce qui en a fait une édition exceptionnelle.

Champions de France[modifier | modifier le code]

Membres du jury[modifier | modifier le code]

2004 Philippe Fritsch (France) Philippe Legris (France) David Read (Royaume-Uni) Pierre-Étienne Sagnol (Suisse)
2005 Fred Harles (Luxembourg) Jacques Mauger (France) David Read (Royaume-Uni)
2006 Markus S. Bach (Allemagne) Jappie Dijkstra (Pays-Bas) Guy Touvron (France)
2007 Luc Vertommen (Belgique) Thierry Thibault (France) David Read (Royaume-Uni)
2009 Michael Forsyth (Australie) Jacques Mauger (France) David Read (Royaume-Uni)
2010 Nigel Seaman (Royaume-Uni) - président Thierry Caens (France) Lieven Maertens (Belgique)
2011 Géo-Pierre Moren (Suisse) - président Ray Farr (Royaume-Uni) François Thuillier (France)
2012 Luc Vertommen (Belgique) - président Bruce Fraser (Royaume-Uni) Philippe Wendling (France)
2013 Claude Kesmaecker (France) - président Jan De Haan (Pays-Bas) Chris Wormald (Royaume-Uni)
2014 Frans Violet (Belgique) - président Mareika Gray (Australie) Marc Lys (France)
2015 Jan Van Der Roost (Belgique) - président Christophe Jeanbourquin (Suisse) Clément Saunier (France)
2016 Garry Cutt (Angleterre) - président Bertrand Moren (Suisse) Gildas Harnois (France)

Morceaux imposés par division[modifier | modifier le code]

  • Honneur (champion de France)
    • 2004 : Burlesque de Rob Goorhuis
    • 2005 : Chivalry de Martin Ellerby
    • 2006 : Theme and eight variations on Enigma de Edward Elgar (arrangement d'Eric Ball)
    • 2007 : Lac Leman de Derek Bourgeois
    • 2009 : Alea Jacta est, the die is cast de Michaël Forsyth
    • 2010 : Harmony Music de Philip Sparke
    • 2011 : Landscapes de Bertrand Moren
    • 2012 : Earthrise de Nigel Clarke
    • 2013 : Spirit of Puccini de Hermann Pallhuber
    • 2014 : Variations and Fugue on an Original Theme (Vita Aeterna Variations) d'Alexander Comitas
    • 2015 : REM-Scapes de Thomas Doss
    • 2016 : Of Distant Memories d'Edward Gregson
  • Excellence
    • 2004 : Antigone, fille d’Œdipe de Pierre-Étienne Sagnol
    • 2005 : The voyage of discovery de Goff Richards
    • 2006 : Légende orientale de Jean-François Michel
    • 2007 : Variations for brass band de Ralph Vaughan Williams
    • 2009 : Salomé de Gareth Wood
    • 2010 : Thallis Variation de Philip Sparke
    • 2011 : English heritage de George Lloyd
    • 2012 : Isaia 40 de Robert Redhead
    • 2013 : Epic Symphony de Percy Fletcher
    • 2014 : Essence of time de Peter Graham
    • 2015 : Diversions on the Bass Theme de George Lloyd (Édition R. Smith & Co)
    • 2016 : Brass Triumphant de Gareth Wood
  • 1re division
    • 2004 : Classical Hymn de Nicolas Avinée
    • 2005 : Antarès d'Olivier Marquis
    • 2006 : Swiss folk de Richards Goff
    • 2007 : Northern Landscapes de Peter Graham
    • 2009 : Firestorm de Stephen Bulla
    • 2010 : Masquerade de James Curnow
    • 2011 : Moorside Suite de Gustav Holst
    • 2012 : The Plantagenets d'Edward Gregson
    • 2013 : Thyellene, the Battle on the Heath de Kevin Houben
    • 2014 : Océans de Goff Richards
    • 2015 : The Saga of Haakon the Good de Philip Sparke (Édition Anglo Music)
    • 2016 : The Kingdom of Dragons de Philip Harper
  • 2e division
    • 2004 : Adventures in Brass de Ray Farr
    • 2005 : Inonorata de Lee Meddeford
    • 2006 : Ancient monuments de Bertrand Moren
    • 2007 : Divertimento de Bryan Kelly
    • 2009 : Valerius Variations de Philip Sparke
    • 2010 : Inspiration de Jan De Haan
    • 2011 :  Labour and love de Percy Fletcher
    • 2012 : Variations on Laudate Dominum d'Edward Gregson
    • 2013 : Arkansas de Jacob De Haan
    • 2014 : Music for a festival de Philip Sparke
    • 2015 : Sinfonietta no 1 de Johan de Meij (Édition Amstel Music-De Haske)
    • 2016 : Hollywood de Richard Goff
  • 3e division
    • 2004 : Le pêcheur et sa femme de Jean Balissat
    • 2005 : Tournenotes de Thierry Besançon
    • 2006 : European Folks de Bertrand Moren
    • 2007 : Anglian dances d'Alan Fernies
    • 2009 : European Folks de Bertrand Moren
    • 2010 : Dakota de Jan De Haan
    • 2011 : Sains-Saëns Variations de Philip Sparke
    • 2012 : Vizcaya de Gilbert Winter
    • 2013 : Cityscapes de Jan De Haan
    • 2014 : A Malvern Suite de Philip Sparke
    • 2015 : English Folk Songs Suite de Ralph Vaughan-Williams (arrangement de Frank Wright, Édition Studio Music)
    • 2016 : A Devon Fantasy d'Eric Ball

Liens externes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Orchestre à l'école

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]