Confédération des syndicats suédois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le syndicalisme image illustrant la Suède
Cet article est une ébauche concernant le syndicalisme et la Suède.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

La Landsorganisationen i Sverige (LO) (Organisation nationale de Suède) est une confédération syndicale suédoise fondée en 1898. Elle est liée au Parti social-démocrate des travailleurs et adhérente de la Confédération syndicale internationale et de la Confédération européenne des syndicats. C'est l'organisation syndicale majoritaire en Suède.

Histoire[modifier | modifier le code]

  • 1898 Création d'une union des syndicats suédois prenant le nom d'Organisation nationale (Landsorganisationen) (8 août), présidée par Fredrik Sterky.
  • 1901 Début de la constitution d'un fonds de réserve (pour les grèves et autres luttes futures).
  • 1902 Organisation d'une manifestation pour le suffrage universel; revendication du 1er mai comme jour férié; organisation d'une grève (15 au 17 mai) pour faire pression sur la question du suffrage; création de la Confédération des employeurs suédois (Svenska arbetsgivareföreningen (SAF)) en réponse directe à ces démonstrations de puissance de la part des syndicats.
  • 1908 Achat d'un immeuble sur Barnhusgatan, à Stockholm; dans les années suivantes, organisation de nombreuses grèves et blocages.
  • 1909 LO et le mouvement syndical sortent perdants de la grève générale (4 août-13 novembre).
  • 1910 Scission au sein du LO: près de la moitié des membres la quitte et fonde (27 juin) l'Organisation centrale des travailleurs suédois (Sveriges arbetares centralorganisation (SAC)).
  • 1912 Adoption du principe de fédération de l'industrie qui affirme que tout travailleur ayant le même poste de travail doit appartenir au même syndicat.
  • 1913 Création de la 1re confédération syndicale (fackliga centralorganisationen (FCO)) à Lund.
  • 1920 Introduction de la journée de huit heures et d'un maximum de 48 heures hebdomadaire; début de la parution de Le Mouvement syndical (Fackföreningsrörelsen), l'organe officiel du syndicat.
  • 1929 Établissement d'un Tribunal du travail visant à empêcher toute action revendicative sur le marché de l'emploi; ouverture de la 1re Université populaire (Brunnsviks folkhögskola) à Ludvika, au sud de la Dalécarlie (juin), en partie financée par LO.
  • 1938 Signature d'un accord-cadre avec la SAF, dit Accord de Saltsjöbaden (Saltsjöbadsavtalet).
  • 1942 Lancement par LO du quotidien Journal du soir (Aftontidningen).
  • 1952 Achat du centre du formation Åkers Runö, aux environs de Stockholm.
  • 1956 Achat du Journal de Stockholm (Stockholms-Tidningen) et de la Feuille du soir (Aftonbladet); fin de parution du Journal du soir (Aftontidningen).
  • 1958 Fusion du journal de tendance sociale-démocrate le Journal du matin (Morgontidningen) et du Journal de Stockholm (Stockholms-Tidningen), ce dernier cessant de paraître en 1966.
  • 1976 Changement de nom du Le Mouvement syndical (Fackföreningsrörelsen) en LO-Magazine (LO-tidningen).
  • 1978 Réorganisation de la structure de la FCO en districts (LO-distrikt) et sections (LO-sektion).