Conduite motrice

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La conduite motrice renvoie à l’ensemble des manifestations patentes du comportement (activité du sujet). C’est le comportement moteur porteur de signification. Elle n'est donc pas directement observable, compte-tenue de la subjectivité qu'elle engage : "La conduite, « organisation signifiante du comportement moteur », lui-même «ensemble des manifestations motrices observables d'un individu agissant » correspond à l'intégration par le sujet de données subjectives, objectives et informationnelles. Elle correspond explicitement à la subjectivité du sujet agissant." (Lionel Charles dans Le lexique commenté de Pierre Parlebas, revue EPS n°171)


Cette expression de « conduite motrice » est associée aux travaux de Pierre Parlebas, chercheur français en STAPS. Il définit l’EPS (discipline scolaire) comme la « pédagogie des conduites motrices ». Cet auteur dépasse la notion de mouvement car pour lui il faut le replacer dans une signification.

Exemple : la danse contemporaine constitue un mode original d’expression de la motricité humaine, un mode original de communication avec les autres, un mode de sensibilité personnelle et collective, un mode d’intelligence et un mode fantasmé dans le rapport à de nombreux concepts physiques et sociaux (beauté, évasion, liberté, mort…).


Sources[modifier | modifier le code]

  • Parlebas, P., Lexique commenté en sciences de l’action motrice, INSEP, Paris, 1981

Charles, L., Le lexique commenté de Pierre Parlebas, Revue EPS, n°171, 1981