Conducător

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Conducător (en roumain : [kondukəˈtor]) est un titre officiel porté par des chefs d'État roumains.

Origines[modifier | modifier le code]

Le mot est dérivé du verbe roumain a conduce (« guider »), du latin ducere (« mener », « conduire ») et est apparenté au titre romain de dux, au titre de duc, de duce et de doge. Il a le même sens que d'autres titres pris par des dictateurs en Europe, comme Führer en Allemagne Nazie ou Caudillo en Espagne franquiste.

Histoire[modifier | modifier le code]

Carol II

Ce qualificatif est employé pour la première fois par le roi Carol II durant les années où le Front de la renaissance nationale — parti royaliste roumain actif de 1938 à 1940 — est au pouvoir. Par la suite, le terme est aussitôt repris par le maréchal Ion Antonescu[1]. Pourtant, Antonescu est président du Conseil et le rôle de chef de l'État incombe au roi Michel Ier ; mais le maréchal détient alors en réalité le pouvoir.

Le dirigeant communiste Nicolae Ceaușescu reprend par la suite le qualificatif.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) David Butler et Austin Ranney, Referendums Around the World : The Growing Use of Direct Democracy, , 304 p. (ISBN 978-0-8447-3853-6, lire en ligne).