Condensateur de découplage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un condensateur de découplage est un condensateur (généralement céramique car on n'a pas besoin d'une grande précision sur sa valeur) relié entre la patte d'alimentation d'un composant et la masse du circuit. Il permet d'évacuer les harmoniques de hautes fréquences vers la masse et augmente donc l'immunité électromagnétique du circuit sur lequel il est installé. En effet, le module de l'impédance d'un condensateur de capacité C est de la forme {1\over C \omega }\, (avec \omega = 2\pi f). Donc, plus la fréquence est élevée, plus l'impédance est faible (fonction inverse), ce qui permet de limiter l'amplitude des perturbations, d'autant plus que leur fréquence est élevée.

A voir filtre passe bas et filtre passe haut afin de mieux comprendre.

Principe de Fonctionnement :

Sans ce découplage, les pointes de courant demandées provoquent des chutes de tension très brèves, qui gênent le fonctionnement sain des composants. L'énergie emmagasinée localement des les condensateurs de découplage, suffit à "boucher les trous".

Généralement, ce type de condensateur n'est pas seul. Ils sont au moins deux, voire trois.

1- un chimique pour des pointes à faible fréquence. (exemple 10 µF) 2- un "film" pour des fréquences moyennes. (exemple 0,1 µF) 3- un céramique pour les hautes fréquences. (exemple 100 pF)

Les valeurs ne sont pas critiques. La qualité doit être bonne, et surtout, les connexions, hyper courtes.

A voir les filtre électronique ,filtre passe bas et filtre passe haut afin de mieux comprendre.