Concours Eurovision Asie de la chanson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Concours Eurovision Asie de la chanson
Image illustrative de l’article Concours Eurovision Asie de la chanson
Généralités
Organisateur Blink TV et SBS
Création 2018
Édition 1 (en 2019)
Périodicité Annuelle
Localisation Asie-Pacifique
Nombre de participants
Palmarès
Champion en titre
Plus titré
Chronologie
Pour la compétition à venir, voir :
Concours Eurovision Asie de la chanson 2019

Le Concours Eurovision Asie de la chanson est un événement annuel organisé par Blink TV et SBS. Il réunit les membres de l'Union de radio-télévision Asie-Pacifique (ABU) dans le cadre d'une compétition musicale, diffusée en direct et en simultané par tous les diffuseurs participants. Le Concours tire son principe du Concours Eurovision de la chanson, créé en 1956. Sa toute première édition aurait dû avoir lieu en 2017 et a finalement été reportée à 2018, voire plus tard .Les motifs évoqués sont des difficultés d'organisation, ainsi que des problèmes d'ordre politique.

Histoire[modifier | modifier le code]

Origines[modifier | modifier le code]

L'Eurovision Asia Song Contest trouve ses origines dans la volonté du télé-diffuseur australien, SBS, avec d'autres partenaires de production à explorer l'opportunité d'exporter le format du Concours Eurovision de la chanson à la région Asie-Pacifique. Ce Concours a pour but de rassembler jusqu'à vingt pays à l'occasion d'une soirée, où une finale est tenue[1].

Cependant, la première édition du Concours annoncée pour l'année 2017 est finalement reportée l'année suivante. Il est annoncé par Blink TV que l'organisation de cette édition la même année était trop compliquée pour arriver à quelque-chose de concret[2]. Des problèmes d'ordre politiques font également obstacle à la création du Concours[2]. De plus, il est annoncé que le pays et la ville hôte ne sont pas connus pour le moment, bien que l'Australie, puis la Chine aient été succinctement annoncées comme organisateurs. Toutefois, à ce jour, un représentant de la SBS a déclaré être en discussions avec les villes de Hong Kong, Singapour et Sydney afin d'accueillir la première édition du concours[3].

Le marque cependant une étape importante dans la création de ce Concours, puisqu'il est officiellement annoncé que ce dernier est actuellement en développement et qu'un site dédié lui est consacré[4],[5]. Cependant en juillet 2018 , l'UER a annoncé que le concours était toujours en développement et qu'il n'aurait donc pas lieu en 2018 .

Pays participants[modifier | modifier le code]

Contrairement au Concours européen, pour lequel les télédiffuseurs participants doivent être membres actifs de l'Union Européenne de radio-télévision, il n'est pas nécessaire pour les diffuseurs participants d'être membres actifs de l'Union de radio-télévision Asie-Pacifique pour participer à ce Concours[6],[7]. Certains pays ont d'ores et déjà confirmé leur participation provisoire au Concours. La décision des autres télé-diffuseurs est encore inconnue.

Le tableau ci-dessous reprend, année par année, les pays participants ayant fait leurs débuts. Les noms des pays sont classés en fonction de leur ordre de passage lors de l'édition concernée.

Tableau récapitulatif des premières participations par pays
Année Débuts
2019 Drapeau d'Australie Australie, Drapeau de Chine Chine, Drapeau de Corée du Sud Corée du Sud, Drapeau de Hong Kong Hong Kong, Drapeau du Japon Japon, Drapeau de Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande, Drapeau des Îles Salomon Salomon, Drapeau de Singapour Singapour, Drapeau de Vanuatu Vanuatu

Villes hôtes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Paul Jordan, « ESC concept to be developed in Asia », sur eurovision.tv, (consulté le 19 août 2017)
  2. a et b (en) Renske Ten Veen, « Eurovision's Asian Pacific spinoff will not happen least 2018 organisers says », sur wiwibloggs.com, (consulté le 19 août 2017)
  3. (en) Anthony Granger, « Three cities interested in hosting eurovision asia », sur eurovoix-world.com, (consulté le 19 août 2017)
  4. (en) Paul Jordan, « The Greatest Song Contest is coming to Asia », sur eurovision.tv, (consulté le 19 août 2017)
  5. (en) « Eurovision Asia », sur eurovisionasia.tv, (consulté le 19 août 2017)
  6. (en) William Lee Adams, « Eurovision Asia : Full membership in the ABU is not required to participate in the Song Contest », sur wiwibloggs.com, (consulté le 1er septembre 2017)
  7. (en) Anthony Granger, « Eurovision Asia : ABU membership not a requirement to participate », sur eurovoix-world.com, (consulté le 1er septembre 2017)