Concile de Sens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le concile de Sens commence le , et fut l'objet de discussions théologiques sur les positions d'Abélard. Celles-ci furent considérées comme approximatives et condamnées à l'instigation de saint Bernard. Abélard avait déjà été condamné au concile de Soissons en 1121 pour ses vues peu orthodoxes, notamment au sujet de la Trinité.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Eugène Alexis Escallier, L'Abbaye d'Anchin 1079-1792, Lille. L. Lefort, 1852, chap. VI, p.68.

Notes et références[modifier | modifier le code]