Conchobhar mac Toirdhealbaig Ó Briain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Conchobhar mac Toirdhealbaig Ó Briain
Fonctions
Roi de Thomond
Biographie
Décès
Famille
Fratrie
Enfants

Conchobhar mac Toirdhealbaig Ó Briain (mort en 1539) est l'avant dernier roi de Thomond de 1528 à 1539.

Biographie[modifier | modifier le code]

Conchobar anglicisé en Connor est l'aîné des fils survivant de Toirdhealbhach mac Tadhg (anglais Turlogh Donn) devenu roi de Thomond en 1498 et petit-fils de Teige-an-Chomhaid († 1466), et de Raghnait, fille de John MacNamara chef du Clan McNamara.[1][2]

En 1528, à la mort de son père Connor devient roi de Thomond et règne pendant 12 ans avant de mourir en 1539. Son fils ainé Donough est encore mineur à la mort de son père et le frère de Connor Murchadh Carrach ou Murrough obtient des États le titre de « Roi de Thomond » en vertu de la tanistrie et de l'élection populaire[3] par lequel le domaine et le titre devaient revenir à titre viager à l'homme le plus âgé et le plus digne par le sang et la noblesse de succéder à celui qui est mort en dernier[4]

Les deux partis font appel au roi Henri VIII qui accepte que Murrough devienne en 1543 le 1er comte de Thomond jusqu'à sa mort où le titre reviendra à Donough, à la condition que tous deux reconnaissant Henri comme leur légitime seigneur, qu'ils abandonnent leur prétention au titre de Roi de Thomond et qu'ils acceptent de professer l'anglicanisme. L'accord est conclu et à la mort de Murrough en 1551 le titre revient à Donough. Toutefois à la mort de Donough en 1553, les droits des son fils et héritier Connor, son titre et ses domaines sont revendiqués par Donnell, son oncle paternel, qui est reconnu comme « O'Brien » et chef du Dál gCais. Donnell fait appel à la Reine Marie une catholique romaine afin de confirmer son usurpation. Après de nombreuses années de conflit familial et civil Connor obtient la confirmation de sa situation de ses domaines à la fin de la décennie 1570 pendant le règne de la Reine Elisabeth.[5]

Union et postérité[modifier | modifier le code]

Connor épouse Anabella, fille cadette de Ulick III Ruaidh Burke , (le Rouge) seigneur de Clanricard. Ils sont deux enfants:[6][7]

La seconde épouse de Connor fut Ellice, fille de Maurice Baccagh, comte de Desmond. Ils ont quatre fils:

  • Turlogh (Toirdhealbhach) , († 1551) prend possession de la seigneurie d'Ibrackan, et meurt peu après, il a deux fils qui meurent sans postérité;
  • Teige (Tadhg) , († 1582) tanaiste, seigneur d'Ibrackan après la mort de son frère, jusqu'à ce qu'il en soit expulsé avec son demi-frère Donnell. Son héritage comprenait Ballynocorick, il donne naissance à la famille de ce nom.
  • Murrough (Murchadh) de Cahironenane († 1591) , dont le fils Dermod meurt jeune;
  • Mortogh (Muircheartach) de Dromtyne, († 1593) dont les deux fils de laissent pas de descendants.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lodge et Mervyn 1789, p. 24.
  2. Tompsett 2005a, O'Brien, Toirdhealbhach.
  3. dont l'usage sera aboli par le roi Jacques Ier en 1605
  4. Lodge et Mervyn 1789, p. 27-30.
  5. Dunlop, p. 309,310.
  6. Lodge et Mervyn 1789, p. 24,25.
  7. Tompsett 2005b, O'Brien, Conchobar.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) T.W Moody, F.X. Martin, F.J. Byrne A New History of Ireland IX Maps, Genealogies, Lists. A companion to Irish History part II . Oxford University Press réédition 2011 (ISBN 9780199593064). « O'Briens: Ó Briain, Kings and earls of Thomond 1168-1657 » p. 219-220 et « O'Briens: Ó Briain: Kings and earls of Thomond 1168-1657 » généalogie n°23 p. 152-153.

Source de la traduction[modifier | modifier le code]