Conchita Wurst

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wurst.
Conchita Wurst
Description de cette image, également commentée ci-après

Conchita Wurst en 2014.

Informations générales
Surnom Reine d'Autriche
Nom de naissance Thomas Neuwirth
Naissance (26 ans)
Gmunden, Drapeau de l'Autriche Autriche
Activité principale Chanteuse
Genre musical Pop
Années actives Depuis 2006
Site officiel www.conchitawurst.com

Conchita Wurst est une chanteuse et drag queen autrichienne interprétée par Thomas (dit Tom) Neuwirth, né le à Gmunden.

Le personnage de Conchita Wurst — noté pour son apparence féminine avec une barbe — est créé par Thomas Neuwirth en 2011. Conchita Wurst acquiert une réputation internationale en remportant le concours Eurovision de la chanson pour l'Autriche en 2014 avec la chanson Rise Like a Phoenix.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Tom Neuwirth est né le à Gmunden et a été élevé dans la petite ville de Bad Mitterndorf dans la campagne de Styrie[1][2]. Il passe une enfance heureuse auprès de ses parents aubergistes et de son frère aîné[3]. Il a déclaré que cette région montagneuse était un endroit magnifique pour grandir mais qu'il a dû faire face à des préjugés concernant son orientation sexuelle : « Être un adolescent, un adolescent homosexuel, dans un si petit village n'était pas très drôle. Je fais partie de la communauté gay et la plupart des homosexuels ont des histoires similaires à la mienne »[4] .

Se sentant très tôt différent des autres enfants, il croit au début qu'il y a « un problème » chez lui[5]. Il porte occasionnellement des jupes au jardin d'enfant et à l'école bien qu'il sente rapidement qu'il ne peut le faire que dans le grenier de sa maison[2]. À 14 ans, Neuwirth déménage à Graz pour suivre une formation centrée sur la mode dans une école de stylisme[4].

Carrière musicale[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Tom Neuwirth en 2007 avec le boys band Jetzt anders!.

En 2006, Neuwirth participe à l'émission de télévision autrichienne Starmania, terminant à la seconde place du concours. L'année suivante, il fonde le boys band Jetzt Anders! mais qui est dissout la même année[6].

C'est après ces événements que Neuwirth développe le personnage de Conchita Wurst, une femme barbue, lorsqu'il devient animateur en 2011 d'un cabaret humoristique, le Salon Kitty Revue, qui est un « happening underground non stop destiné à un public exigeant »[7]. En espagnol, « conchita » signifie « vagin ». En allemand, « Wurst » signifie « saucisse ». Neuwirth choisit ce nom en raison de son utilisation dans l'expression « Das ist mir Wurst » qui signifie « Ça m'est égal »[8]. Il déclare également que la barbe du personnage est une façon de dire que « vous pouvez tout réussir, peu importe qui vous êtes et à quoi vous ressemblez »[4].

La première apparition télévisuelle de Conchita Wurst a lieu en 2011 sur l'ORF dans l'émission Die große Chance où il termine en sixième position[9]. En 2012, Conchita Wurst participe au concours de sélection autrichien pour l'Eurovision 2012 et termine second[10]. Wurst participe ensuite aux émissions de téléréalité The Hardest Jobs of Austria et Wild Girls sur l'ORF[11]

Eurovision 2014[modifier | modifier le code]

Conchita Wurst sur la scène de l'Eurovision lors d'une répétition.
Conchita Wurst avec le trophée Eurovision 2014 après sa victoire.

Le 10 septembre 2013, Conchita Wurst est choisie en sélection interne pour représenter l'Autriche au concours Eurovision de la chanson 2014. La chanson Rise Like a Phoenix (« S’élever comme un phénix ») est présentée le 18 mars 2014.

Le 10 mai 2014, Conchita Wurst remporte la finale du concours Eurovision de la chanson avec 290 points devant The Common Linnets représentant les Pays-Bas et Sanna Nielsen pour la Suède. C’est la deuxième victoire de l'Autriche, après celle d’Udo Jürgens au concours de 1966.

Après l'Eurovision[modifier | modifier le code]

Par la suite Conchita est demandée à travers le monde, notamment lors des Golden Globes, du Life Ball de Vienne, des Gay Prides d'Amsterdam, Londres...

Le 21 juin 2014, elle est invitée à Montpellier lors de la fête de la musique présentée par Patrick Sébastien et retransmis sur France 2[12].

Le 9 juillet 2014, Conchita défile pour Jean-Paul Gaultier lors du défilé de mode de la Collection Haute Couture Automne / Hiver 2014-2015 du couturier, vêtue d'une grande robe de mariée noire en tulle parée de broderies or et rouge et cintrée d'un ruban rouge noué à la taille[13].

Le 8 octobre 2014, Conchita chante au Parlement Européen au nom de la tolérance et du respect des différences sexuelles[14].

En novembre 2014, Conchita Wurst se produit sur la scène du Crazy Horse pendant une semaine[15].

Son autobiographie, Moi, Conchita, Rien Ne Nous Arrêtera sort en mai 2015 aux Éditions Archipel, précédant la sortie de son tout premier album Conchita dans les bacs le 13 mai 2015.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Tom Neuwirth ne s'identifie pas comme transgenre[16],[17]. Il est homosexuel et se décrit comme drag queen[18]. Il utilise des pronoms féminins pour décrire son personnage de Conchita Wurst et des pronoms masculins pour parler de lui[19],[20].

Neuwirth a créé une biographie fictionnelle pour le personnage de Conchita Wurst : elle serait née dans les montagnes de Colombie et est mariée au danseur burlesque français Jacques Patriaque, une personne réelle amie de Neuwirth[16],[21].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Conchita Wurst, Conchita Wurst, rien ne nous arrêtera, Archipel,‎ (ISBN 9782809817096)

Notes et références[modifier | modifier le code]

(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Conchita Wurst » (voir la liste des auteurs).

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Conchita Wurst » (voir la liste des auteurs).

  1. « Conchita Wurst: Biography », sur Conchitawurst.com
  2. a et b (en) Alasdair Glennie et Jennifer Newton, « Before she had a beard: See the amazing transformation of Conchita Wurst from male singer to Eurovision diva (and she’s now going to rake in £25MILLION) », sur Daily Mail
  3. « Eurovision 2015 : Ce qu'on apprend dans l'autobiographie de Conchita Wurst », sur metronews.fr,‎
  4. a, b et c (en) Derek Brooks, « Bearded Austrian drag queen to take on Eurovision », sur Reuters,‎
  5. « Eurovision winner Conchita Wurst: I was bullied for wearing a dress to school », PinkNews,‎
  6. « Conchita Wurst beim Song Contest. », sur ORF,‎ (consulté le 14 mai 2015)
  7. Conchita Wurst, Moi, Conchita. rien ne nous arrêtera, Archipel,‎ , p. 78
  8. (de) « Conchita Wurst: 'Der Song Contest ist absolut unberechenbar' », sur Der Standard,‎
  9. (de) « Conchita Wurst – Neues Leben nach "Starmania" », Kleine Zeitung,‎ (lire en ligne)
  10. (de) « Trackshittaz vertreten Österreich beim Song Contest »,‎
  11. (de) « Mit dem Trolley durch die Wüste »,‎
  12. « VIDEO. Conchita Wurst débarque à la Fête de la musique » (consulté le 1 juin 2015)
  13. « Après Nabilla, Conchita Wurst défile pour Jean-Paul Gaultier », sur Le Huffington Post (consulté le 1 juin 2015)
  14. « Conchita Wurst chante au Parlement européen pour le respect des différences » (consulté le 1 juin 2015)
  15. « Conchita Wurst au Crazy Horse ! - Actualites - Crazy Horse Paris », sur www.lecrazyhorseparis.com (consulté le 1 juin 2015)
  16. a et b (en) Kathryn Bromwich, « Conchita Wurst: 'Most artists are sensitive and insecure people. I am too' », sur The Observer,‎
  17. (en) Thomas Calvocoressi, « Can a bearded Austrian drag queen give Putin the bird? »,‎
  18. (en) « Conchita Wurst I'm only a Drag Queen With a Beard », sur YouTube,‎ (consulté le 22 mars 2015)
  19. (en) Joe Morgan, « Belarus calls to cancel Eurovision over inclusion of drag singer », sur Gay Star News (consulté le 7 mai 2014)
  20. (en) « Biography » (consulté le 26 mai 2015)
  21. « Jacques Patriaque im Interview: Conchitas Ehemann packt aus! »,‎

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]