Concession

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Une concession désigne l'action de concéder un droit, une terre, etc., et par extension, ce droit, cette terre, etc.
  • En droit français :
  • La concession existe également au niveau du secteur privé (concessionnaire automobile) et peut rejoindre le système du contrat de franchise.
  • En droit international public, les concessions étrangères en Chine étaient, dans la Chine des XIXe et XXe siècles, des territoires appartenant nominalement au pays où ils étaient enclavés mais gérés sur tous les plans par un État étranger.
    Plus globalement, en droit international, une concession territoriale est un territoire inclu dans un pays, administré par une entité autre que l'État souverain du pays concerné.
  • En Afrique, une concession désigne un « terrain à usage d'habitation regroupant dans une enceinte des maisons aux fonctions diversifiées (habitation, réunion, etc[1].) », correspondant le plus souvent à l'habitat d'une famille élargie[2].
  • En rhétorique, la concession est un moyen d'accepter les arguments de l'adversaire, parfois de façon ironique, souvent pour les contredire ; stratégie argumentative qui consiste dans un premier temps à donner raison à la thèse adverse pour la réfuter par la suite en la renversant.
  • Concession est une localité de Nouvelle-Écosse (Canada).

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Concession », Dictionnaire Larousse en ligne
  2. « Concession », Dictionnaire Reverso en ligne