Concerto pour violon nº 3 de Mozart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la musique classique
Cet article est une ébauche concernant la musique classique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le Concerto pour violon no 3 en sol majeur KV. 216 est un concerto pour violon et orchestre du compositeur autrichien Wolfgang Amadeus Mozart. Composé à Salzbourg en 1775 (achevé le 12 septembre), de même que les concertos n°4 et n°5, l'œuvre s'inscrit dans le style galant que Mozart transcende par une invention mélodique inépuisable et une profondeur d'expression maîtrisée.

L'œuvre est appelée « Concerto de Strasbourg » dans la correspondance du musicien, en raison d’une mélodie populaire dite « strasbourgeoise » dans le finale, sorte de pot-pourri à la française[1].

Il est en trois mouvements.

Analyse de l'œuvre[modifier | modifier le code]

  1. Allegro
  2. Adagio
  3. Rondeau[2]
  • Durée d'exécution: 25 minutes.

Orchestration[modifier | modifier le code]

Instrumentation du concerto n° 3 pour violon
Cordes
premiers violons, seconds violons, altos,

violoncelles, contrebasses, violon solo

Bois
2 flûtes[3], 2 hautbois
Cuivres
2 cors en si-bémol

Source[modifier | modifier le code]

  • François-René Tranchefort (dir.), Guide de la musique symphonique, Paris, Fayard, coll. « Les Indispensables de la musique », 1986, 896 p. (ISBN 2-213-01638-0, OCLC 299409280), p. 552-553.
  • Jean et Brigitte Massin, Wolfgang Amadeus Mozart, Club français du livre, coll. « Essais » (no 15), 1959, 1202 p., p. 754-756.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Massin 1959, p. 755.
  2. Que Mozart orthographie bien à la française sur le manuscrit : Rondeau.
  3. Ne jouent que dans l'adagio central

Liens externes[modifier | modifier le code]