Concerto pour flûte et harpe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Première page de la partition du premier mouvement

Le Concerto pour flûte et harpe en ut majeur K. 299 de Mozart a été composé en mai 1778 sur commande du duc de Guisnes[1].

Contexte historique[modifier | modifier le code]

Mozart écrit ce concerto lors de son dernier séjour à Paris. Le duc de Guisnes lui demande un concerto qu'il pourrait jouer avec sa fille harpiste.

Mouvements[modifier | modifier le code]

Le concerto comporte trois mouvements:

  • Allegro en Ut majeur, 4/4, caractérisé par de longs dialogues entre les solistes et avec l'orchestre
  • Andantino en Fa; le thème est exposé par les cordes avant d'être repris par les solistes
  • Rondo : Allegro en Ut ,2/2, sous forme de gavotte française, s'ouvre sur une introduction orchestrale, et Mozart tire partie au mieux des possibilités instrumentales de la harpe de son époque, n'ayant pas encore bénéficié des recherches et améliorations de Hochbrucker, Erard et Krumpholz, notamment. Mozart n'écrira rien d'autre pour la harpe. Plus chanceuse, la flûte, instrument que pourtant il affectionnait peu, héritera de deux beaux concertos.

Enregistrements[modifier | modifier le code]

Une des versions les plus célèbres est celle enregistrée par Lily Laskine et Jean-Pierre Rampal avec l'orchestre de chambre de Jean-François Paillard[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) http://www.musicweb-international.com/Programme_Notes/mozart_flhrpconc.htm
  2. Jean-Pierre Rampal: un demi-siècle d'enregistrements, Denis Verroust, 1991

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]