Concerto pour basson (Mozart)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)
Concerto pour basson en si bémol majeur,
K. 191
par Arthur Grossman et
le 7th Army Symphony Orchestra (1957)
I. Allegro
II. Andante ma adagio
III. Rondo: Tempo di Menuetto

Le Concerto pour basson en si bémol majeur K. 191 de Wolfgang Amadeus Mozart , écrit en 1774, à l'âge de 18 ans, est la première œuvre concertante écrite par le compositeur pour un instrument à vent et le seul existant pour basson.

Il écrivit en 1775 trois autres concertos pour basson à la suite d'une commande d'un amateur et bassoniste munichois le baron Thaddeus von Dürnitz (1756-1807)[1] dont les partitions n'ont pas été retrouvées[2].

Le manuscrit du concerto K.191 a disparu. Le concerto a été publié en 1805 par Johann Anton André, nach dem Original-Manuscript (d'après le manuscrit original).

Instrumentation[modifier | modifier le code]

Ce concerto est écrit pour un basson solo et un orchestre contenant deux hautbois, un basson, deux cors en si bémol (en fa dans l'Andante) et les cordes.

Structure[modifier | modifier le code]

La pièce elle-même est divisée en trois mouvements et la durée d'exécution est d'environ vingt minutes :

  1. Allegro, en si bémol majeur, 4/4, 170 mesures
  2. Andante ma adagio, en fa majeur, 4/4, 52 mesures, cordes jouant avec des sourdines
  3. Rondo : Tempo di Minuetto, en si bémol majeur, 3/4, 150 mesures

Le premier mouvement est écrit sous la forme d'une sonate avec une introduction orchestrale. Le second mouvement est lent et contient un thème qui, plus tard, a été repris dans l'aria de la Comtesse Porgi, Amor au début du second acte de l'opéra de Mozart Le nozze di Figaro. Le mouvement final est en forme de rondo.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. F.R. Tranchefort, Guide de la musique symphonique Fayard 1986, p.560
  2. Notice de l'enregistrement du concerto K191 par George Zukerman sous la direction de Jörg Faerber

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Massin et Brigitte Massin, Mozart, Fayard, coll. « Les indispensables de la musique », , 1270 p. (ISBN 2-213-00309-2), p. 733

Liens externes[modifier | modifier le code]