Double concentré de tomates

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Concentré de tomates)
Aller à : navigation, rechercher
Boîtes de double concentré de tomates.

Le double concentré de tomates est un produit industriel que l'on trouve principalement en boîte de conserve. Pouvant se conserver jusqu'à plus de deux ans, c'est un condiment très apprécié. Lors de la pleine saison de récolte des tomates, on peut aussi le fabriquer à la maison et le conserver en bocaux ou au congélateur.

Les doubles concentrés de tomates sont les concentrés dont le ratio résidu sec/eau est supérieur à 28 %. Ces doubles concentrés de tomates ont une masse volumique très proche de l'eau, environ 1,035 kg/l[1].

Les triples concentrés de tomates sont les concentrés dont le ratio résidu sec/eau est supérieur à 36 %[2].

Origines[modifier | modifier le code]

Le concentré de tomates est originaire du Sud de l'Italie et de Malte. La préparation traditionnelle consiste à étaler les tomates sur des planches en bois tout l'été afin d'obtenir le concentré par évaporation.

Ingrédient(s)[modifier | modifier le code]

Le double concentré de tomates peut être composé uniquement de tomates[3], mais il contient souvent du sel[4] et parfois de l'acide citrique[5]. La production industrielle utilise des tomates au péricarpe épais et avec une faible contenance en eau[6] ; ces tomates sont très différentes de celles qu'on trouve dans le commerce.

Utilisations[modifier | modifier le code]

Le double concentré sert principalement de base pour des sauces à la tomate : dans ce cas, il est dilué avec de l'eau ou du bouillon. Il est également utilisé comme base de garnissage pour la pizza.

Apparitions dans les médias et les arts[modifier | modifier le code]

Le double concentré de tomates a fait une brève apparition dans une publicité de 1962 avec Jean Carmet. Cette publicité est restée célèbre pour son slogan : « C'est toujours meilleur avec du concentré de tomates ! »

De même, les boîtes de double concentré de tomates ont été utilisées dans le cadre d'une exposition à la galerie Chez Valentin, à Paris en 2001[7].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :