Comte de March

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le titre de comte de March a été créé plusieurs fois dans la pairie d'Angleterre et dans la pairie d'Écosse. Le titre tient son nom des territoires de marches entre les royaumes d'Angleterre et Royaume d'Écosse ou le pays de Galles. C'est pour cela que le titre a d'abord été porté par des familles puissantes de ces régions. Plus tard, ce titre devient seulement honorifique et le lien géographique avec les marches est perdu.

Pairie d'Écosse[modifier | modifier le code]

Les comtes de March, sur la frontière écossaise, sont issus de Gospatric, comte de Northumbrie, qui après avoir été privé de son fief par Guillaume le Conquérant en 1072 se retire en Écosse, où il est accueilli par le roi Máel Coluim III, qui lui attribue Dunbar et la contrée environnante[1].

Ses successeurs contrôlent les marches avec l'Angleterre, mais le titre de comte de March n'est utilisé que comme un titre subsidiaire à celui habituel de comte de Lothian puis comte de Dunbar, jusqu'à Patric (IV) de Dunbar, 8e comte de March († 1308). Son dernier successeur, Georges (II) de Dunbar, 11e comte de March et de Dunbar, est déchu de son titre et voit ses domaines confisqués revenir à la couronne en 1435. Il se retire alors en Angleterre où il meurt dans l'obscurité († vers 1456).

À la suite de cette confiscation, une nouvelle création du titre de « comte de March » est effectuée au profit d'Alexander Stuart, Ier duc d'Albany (seconde création). Après la mort de son successeur, le régent John Stuart, tous les ducs et comtes se trouvent éteints.

La création suivante est faite en 1581 en faveur de Robert Stuart, Ier comte de Lennox, mais après sa mort le titre revient à la Couronne.

La dernière création du titre en Écosse date de 1697, en faveur du Lord William Douglas, deuxième fils du Ier duc de Queensberry.

Première création[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Comte de Dunbar.

Pour lesquels le titre de comte de March n'était utilisé que par courtoisie.

Deuxième création (1455)[modifier | modifier le code]

Écu comtale des Wemyss et March

Troisième création (1581)[modifier | modifier le code]

Aussi le titre subsidiaire de Lord Dunbar (1581)

Quatrième création (1697)[modifier | modifier le code]

En faveur de la famille Wemyss[2].

Pairie d'Angleterre[modifier | modifier le code]

Première création (1328)[modifier | modifier le code]

Deuxième création (1479)[modifier | modifier le code]

Troisième création (1619)[modifier | modifier le code]

Charles Stuart meurt sans héritier, les titres qu'il porte font leur retour à la Couronne.

Écu Gordon-Lennox

Quatrième création (1675)[modifier | modifier le code]

Voir : ducs de Richmond (de la troisième création).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Alex Wolf From Pictland to Alba E.U.P (Edinburgh 2007) (ISBN 978-0-7486-1234-5) p. 249-252 & 270-271. Table « The descent of Gospatric son of Maldred » p. 251
  2. Burke's Peerage & Baronetage
  3. www.cracroftspeerage.co.uk

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]