Comté de Trans-Nzoia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le comté de Trans-Nzoia (anglais : Trans-Nzoia County) (swahili : Kaunti ya Trans-Nzoia) est depuis 2010 un des 47 comtés du Kenya créés par la nouvelle Constitution. Auparavant, c'était un district, situé dans la province de la vallée du Rift et créé dès 1963.

Il est situé entre la rivière Nzoia et le mont Elgon. Le chef-lieu en est Kitale. C'est la terre historique des Kalenjins. Après l'indépendance, beaucoup de fermes laissées par des fermiers blancs ont été reprises par des Kényans d'autres tribus[réf. nécessaire].

En 2009, le district fut divisé en trois pour former les districts de Cherangany, de Kwanza et de Saboti. Ces trois districts ont fusionnés pour constituer le comté de Trans-Nzoia.

Autorités locales (Concils) entre 1963 et 2009
Autorité Type Population[1] Population urbaine[1]
Kitale Municipalité 86 055 63 245
Nzoia Comté 489 607 0
Total - 575 662 63 245
Divisions administratives entre 1963 et 2009
Division Population[2] Population urbaine[2] Chef-lieu
Central 147 992 42 884 Kitale
Cherangany 52 974 0 Cherangani
Endebess 61 481 0 Endebess
Kaplamai 89 858 0
Kiminini 64 685 0 Kiminini
Kwanza 88 727 0 Kwanza
Saboti 69 945 0 Saboti
Total 575 662 42 884 -

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b recensement 1999. Source.
  2. a et b Recensement 1999. Sources : [1], [2],