Comté de Sarrebruck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Comté de Sarrebruck
Grafschaft Saarbrücken de

10801801

Blason
Description de cette image, également commentée ci-après

Comté de Sarrebruck (jaune à gauche) vers 1400

Informations générales
Statut Comté
Capitale Sarrebruck
Langue Allemand
Religion Luthéranisme en 1575
Comte

Entités suivantes :

Le Comté de Sarrebruck (en allemand Grafschaft Saarbrücken) est un ancien État du Saint-Empire romain germanique dont la capitale était Sarrebruck. Créé en 1080 comme État vassal de l'évêché de Metz, il fut démembré au XIVe siècle pour former entre autres le comté de Deux-Ponts (d'où le comté de Deux-Ponts-Bitche), et fut annexé par la France en 1801. La succession passa de la première Maison de Sarrebruck (cf. le tableau ci-dessous) à leurs descendants des Maisons de Broyes-Commercy à partir du comte Simon IV (III de Commercy) [1276 ; voir le tableau ; < Jean Ier comte de Sarrebruck et seigneur de Commercy < Simon V de Sarrebruck et IV de Commercy-Château-Bas ("part de Sarrebruck") (son frère cadet Jean II continue les damoiseaux de Commercy-Château-Haut, qui hériteront ensuite des comtés de Braine et de Roucy et des seigneuries de Montmirail et La Ferté-Gaucher) < Jean II-(IV de Commercy) ci-après], puis de Nassau-Weilbourg-Sarrebruck à partir de 1381 (Philippe Ier de Nassau-Weilburg ; les droits de Philippe venaient du mariage de sa mère Jeanne de Sarrebruck, fille de Jean IV ci-dessus, avec son père Jean, en 1353). Actuellement ce territoire est réparti entre L'Alsace, la Lorraine et la Sarre.

Les comtes de Sarrebruck[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Médiéval Généalogie [1]

Source[modifier | modifier le code]