Comté de Mégantic

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Carte du comté en 1855.

Le comté de Mégantic est un comté municipal du Québec ayant existé entre 1855[1] et le début des années 1980. Le territoire qu'il couvrait est aujourd'hui compris dans les régions administratives de Chaudière-Appalaches et du Centre-du-Québec, et couvrait une partie des MRC actuelles des Appalaches et de l'Érable. Son chef-lieu était la municipalité d'Inverness[2].

Confusion avec le comté de Frontenac[modifier | modifier le code]

Une confusion est possible avec le comté de Frontenac, situé plus au sud, dû au fait que celui-ci renfermait la ville de Lac-Mégantic et le lac Mégantic. Cette confusion est d'autant plus favorisée que les noms des circonscriptions électorales correspondant aux territoires des deux comtés ont été interchangés: à partir de 1972 la circonscription provinciale appelée Mégantic est devenue Frontenac[3], recouvrant en grande partie le comté de Mégantic, et celle jusque-là appelée Frontenac est devenue Mégantic-Compton[4] et s'étendait en partie sur le territoire du comté de Frontenac.

Municipalités situées dans le comté[modifier | modifier le code]

Carte des cantons de l'est, incluant ceux qui ont formé le comté de Mégantic

Formation[modifier | modifier le code]

Le comté a été formé de huit cantons, soit Inverness, Nelson, Somerset, Halifax (nord et sud), Leeds, Thetford, Ireland et Coleraine. Le canton de Broughton, originellement inclus dans le comté de Mégantic, a été transféré au comté de Beauce le [21].

Corporation de comté de Mégantic[modifier | modifier le code]

La corporation de comté de Mégantic était un organisme régional chargé de plusieurs responsabilités touchant plusieurs des municipalités de son territoire, tel que la gestion des cours d'eau, la gestion et l'entretien des chemins intermunicipaux.

La corporation de comté était composée d'un conseil sur lequel tous les maires des municipalités du comté siégeaient afin de prendre ces décisions. Un préfet de comté était élu à tous les deux ans par ses pairs.

Voici l'historique des préfets de la Corporation de comté de Mégantic:

Préfet Période Municipalité
...
Maurice Morin au Plessisville
Alphonse Tanguay au Rivière Blanche
Philippe Croteau au Irlande Sud
Ludger Lambert au Sainte-Sophie
Achille Vachon au Somerset nord
Georges Dubois au Laurierville
George. (A. ou E.)  Thompson au Leeds Canton
Joseph Bouchard au Irlande Nord
Delphis Roy au Leeds Est
Louis St-Onge au Sacré-Cœur de Marie
Joseph-Édouard Fournier au Plessisville
Fred George au Inverness Canton
Paul Gagné au Ste-Julie
Albert Cloutier au Ste-Anne-du-Lac
Lucien Nadeau au Notre-Dame-de-Lourdes
Athanase Pomerleau au Pontbriand
Henri Rousseau au Thetford Sud
Roméo Lachance au Sacré-Cœur de Marie
Jérémie Labonté au Robertsonville
Martin Roy au Laurierville
John Hoy au Inverness Village
Marcel Fortier au Bernierville
J.-Léonard Gagné au Ste-Anne-du-Lac
Joseph Nadeau au Pontbriand
Lucien Sylvain au Rivière Blanche
Roger Gosselin au Halifax-Nord
Georges Ouellet au Notre-Dame-de-Lourdes
Wilfrid Roy au Leeds Est
Elphège Boissonneault au Ste-Anastasie
Onil Garneau au Bernierville
Fernand Lehoux au Robertsonville
René Chevrier au Inverness Village

Monsieur Chevrier a été préfet de la corporation de comté de Mégantic jusqu'en 1981. Par la suite, la Municipalité régionale de comté de L'Érable[22] a été formée selon l'article 166 de la Loi sur l'aménagement et l'urbanisme (1979, chapitre 51). Il a été préfet alors jusqu'en . Les lettres patentes de la MRC de L'Érable ont été données le .

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Acte des municipalités et des chemins de 1855
  2. Centre d'archives de la région de Thetford, Fonds Bureau d'enregistrement du comté de Mégantic
  3. Histoire politique de Frontenac, sur QuébecPolitique.com
  4. Histoire politique de Mégantic-Compton, sur QuébecPolitique.com
  5. a b et c Banque de noms de lieux du Québec, entrée Saint-Ferdinand
  6. Banque de noms de lieux du Québec, entrée Black Lake
  7. a et b Banque de noms de lieux du Québec, entrée Sainte-Sophie-d'Halifax
  8. Banque de noms de lieux du Québec, entrée Inverness
  9. Banque de noms de lieux du Québec, entrée Saint-Adrien-d'Irlande
  10. Banque de noms de lieux du Québec, entrée Irlande
  11. a et b Banque de noms de lieux du Québec, entrée Laurierville
  12. Banque de noms de lieux du Québec, entrée Kinnear's Mills
  13. Banque de noms de lieux du Québec, entrée Lyster
  14. Banque de noms de lieux du Québec, entrée Robertsonville
  15. Banque de noms de lieux du Québec, entrée Sacré-Cœur-de-Marie-Partie-Sud
  16. Banque de noms de lieux du Québec, entrée Pontbriand
  17. Banque de noms de lieux du Québec, entrée Saint-Jean-de-Brébeuf
  18. Banque de noms de lieux du Québec, entrée Saint-Joseph-de-Coleraine
  19. Banque de noms de lieux du Québec, entrée Thetford Mines
  20. Banque de noms de lieux du Québec, entrée Thetford-Partie-Sud
  21. Statutes of the Province of Canada passed in the Twenty-sixth year of the Reign of Her Majesty Queen Victoria, p. 22
  22. « À propos de la MRC de L'Érable | Région de L’Érable », sur www.erable.ca (consulté le 7 juin 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]