Comté de L'Assomption

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir L'Assomption.

Le comté de L'Assomption était un comté municipal du Québec ayant existé entre 1855[1] et le 1er janvier 1983[2].

Le territoire qu'il couvrait est aujourd'hui compris dans la région administrative de Lanaudière et correspond à une partie des actuelles municipalités régionales de comté (MRC) de L'Assomption, des Moulins et de Montcalm. Son chef-lieu était la municipalité de L'Assomption.

Municipalités situées dans le comté[modifier | modifier le code]

  • Charlemagne (détaché de Lachenaie et de Saint-Paul-l'Ermite en 1906 sous le nom de Laurier; renommé Charlemagne en 1907[3],[4])
  • L'Assomption, municipalité de la paroisse (créé en 1855; fusionné à L'Assomption en 1992[5])
  • L'Assomption, municipalité de village, puis de ville (créé en 1846[5])
  • Laurentides (détaché de Saint-Lin-de-Lachenaie en 1856 sous le nom de Saint-Lin; renommé Laurentides en 1883; regroupé avec Saint-Lin en 2000 pour former Saint-Lin–Laurentides[3])
  • L'Épiphanie, municipalité de village, puis de ville (détaché de la municipalité de paroisse de L'Épiphanie en 1921[3])
  • L'Épiphanie, municipalité de paroisse (créé en 1855[3])
  • Repentigny (créé en 1855 sous le nom de Notre-Dame-de-l'Assomption-de-Repentigny; renommé Repentigny en 1956[6])
  • Lachenaie (créé en 1855 sous le nom de Saint-Charles-de-Lachenaie; renommé Lachenaie en 1972; fusionné à Terrebonne en 2001[7])
  • Saint-Gérard-Majella (détaché de la municipalité de paroisse de L'Assomption en 1906 sous le nom de Saint-Gérard-Magella; renommé Saint-Gérard-Majella en 1969; fusionné à L'Assomption en 2000[3])
  • Mascouche (créé en 1855 sous le nom de Saint-Henri-de-Mascouche; renommé Mascouche en 1971[3])
  • Saint-Lin (créé en 1855 sous le nom de Saint-Lin-de-Lachenaie; renommé Saint-Lin en 1969; regroupé avec Laurentides en 2000 pour former Saint-Lin–Laurentides[3])
  • Le Gardeur (détaché de Notre-Dame-de-l'Assomption-de-Repentigny et de Saint-Charles-de-Lachenaie en 1857 sous le nom de Saint-Paul-l'Ermite; renommé Le Gardeur en 1978; fusionné à Repentigny en 2002[3])
  • Saint-Roch-de-l'Achigan (créé en 1855 sous le nom de Saint-Roch; renommé Saint-Roch-de-l'Achigan en 1957[8])
  • Saint-Roch-Ouest (détaché de Saint-Roch en 1921[3])
  • Saint-Sulpice (créé en 1855[3])

Formation[modifier | modifier le code]

Le comté de L'Assomption comprenait lors de sa formation les paroisses de Saint-Sulpice, Repentigny, L'Assomption, Saint-Roch, Lachenaie, Saint-Henri et Saint-Lin[9].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]