Comté (République de Chine)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Comté
(zh-TW)
Découpage administratif de 1er niveau (2014)      municipalité spéciale      comté      ville provinciale
Découpage administratif de 1er niveau (2014)
  •      municipalité spéciale
  •      comté
  •      ville provinciale
Administration
Pays Drapeau de la République de Chine Taïwan
Division inférieure commune rurale
commune urbaine
ville administrée par le comté
Nombre de subdivisions 13

À Taïwan, le comté (chinois traditionnel :  ; pinyin : xiàn, anglais : county) est une subdivision administrative de premier niveau.

Hiérarchie[modifier | modifier le code]

Dans la hiérarchie des organes de gouvernement autonomes (anglais : self-governing bodies), elle se classe au premier niveau, au même rang que la municipalité spéciale et la ville provinciale[1].

Chaque municipalité spéciale est décomposée en communes rurales (chinois traditionnel :  ; pinyin : xiāng, anglais : rural township), communes urbaines (chinois traditionnel :  ; pinyin : zhèn, anglais : urban township) et villes administrées par le comté (chinois traditionnel : 縣轄市 ; pinyin : xiànxiáshì, anglais : county-administered city)[1],[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Dans la fin des années 1990, le découpage administratif est simplifié et voit le pouvoir administratif attribué aux provinces, subdivision de premier ordre, simplifié (en terme anglais : streamined) : elles sont directement placées sous le contrôle du Yuan exécutif. La loi est ainsi promulguée le , puis appliquée le [3],[4]. Cette modification s'applique principalement à la province de Taïwan, étant donné que l'autonomie de la province du Fujian, seconde province du pays, a déjà été transférée au gouvernement central en 1956[5]. Les institutions gouvernementales autonomes sont alors transférées aux comtés et villes provinciales. La province de Taïwan et celle du Fujian englobent respectivement onze et deux comtés.

D'après l'amendement de 2007 du Local Government Act (chinois traditionnel : 地方制度法), tout comté dont sa population atteint le seuil de 2 millions d'habitants se voit attribuer le statut de quasi-municipalité spéciale (chinois traditionnel : 準直轄市 ; pinyin : zhǔnzhíxiáshì, anglais : quasi-special municipality). Un nouvel amendement de 2009 leur permet de postuler, sous condition de remplir plusieurs critères de développement, à une promotion au statut de quasi-municipalité. Onze comtés et villes provinciales se portent ainsi candidates dès la mise en œuvre de cette réforme, qui conduiraient à la création de sept nouvelles municipalités spéciales si tous les dossiers étaient validés. Après revue par le Yuan exécutif, seuls certains dossiers sont approuvés, ce qui conduit à la promotion de trois comtés en tant que municipalités spéciales : le comté de Taipei devient Nouveau Taipei, la ville de Taichung fusionne avec le comté de Taichung, la ville de Tainan fusionne avec le comté de Tainan[6]. Cette réorganisation du découpage administratif prend effet le [7],[8].

Après avoir automatiquement acquis le statut de quasi-municipalité spéciale en 2011, le comté de Taoyuan dépose un dossier de candidature auprès du Ministère de l'Intérieur en , après un refus lors de la procédure originelle en 2009[6]. Après accord des autorités, la ville de Taoyuan fusionne ainsi avec le comté de Taoyuan, la décision prenant effet le [7],[9].

Liste des comtés[modifier | modifier le code]

Ils sont actuellement au nombre de treize[1] :

Organisation[modifier | modifier le code]

Chaque comté est représenté par un conseil et un gouvernement[1].

Le conseil, en charge des activités législatives du comté, est composé de membres élus pour un mandat de quatre ans renouvelable[1].

Le gouvernement, en charge des activités administratives du comté, est représenté par un magistrat, élu pour un mandat de quatre ans renouvelable une fois[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f (en) « Government organizations : Local governments », sur english.president.gov.tw, Bureau du président de la République de Chine (consulté le 12 novembre 2017).
  2. (en) « Laws and regulations : Local government act », sur www.moi.gov.tw, Ministère de l'Intérieur de la République de Chine (en), (consulté le 12 novembre 2017).
  3. (en) « Introduction of Taiwan Provincial Government », sur www.tpg.gov.tw, Gouvernement de la province de Taïwan (consulté le 14 novembre 2017).
  4. (en) « From day one... », sur taiwantoday.tw, Taiwan Info, (consulté le 14 novembre 2017).
  5. (en) « Overview », sur www.fkpg.gov.tw, Gouvernement de la province du Fujian (consulté le 14 novembre 2017).
  6. a et b (en) Jim Hwang, « Going bigger », sur taiwantoday.tw, Taiwan Info, (consulté le 13 novembre 2017).
  7. a et b (en) « Government », sur english.ey.gov.tw, Yuan exécutif (consulté le 13 novembre 2017).
  8. (en) CNA, « Taiwan sees birth of four special municipalities », sur www.taipeitimes.com, Taipei Times, (consulté le 13 novembre 2017).
  9. (en) Shih Hsiu-Chuan, « Taoyuan to become special municipality », sur www.taipeitimes.com, Taipei Times, (consulté le 13 novembre 2017).