Computer Games

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Computer Games
Album de George Clinton
Sortie
Enregistré 1981-1982
Durée 40:42
Genre Funk, soul, R'n'B, dance, electronica
Format Vinyle LP, CD[1], digital[2]
Auteur (voir la liste des titres)
Producteur George Clinton
Label Capitol Records
EMI Records (Réédition)

Albums de George Clinton

Singles

  1. Loopzilla
    Sortie :
  2. Atomic Dog
    Sortie :

Notation des critiques

Compilation des critiques
Périodique Note
AllMusic 4.5 étoiles sur 5 [3]
Billboard favorable [4]
Robert Christgau A [5]
NME favorable [6]
The Philadelphia Inquirer favorable [7]
RapReviews 8/10 [8]
Rolling Stone 3 étoiles sur 5 [9]
The Rolling Stone Album Guide 4 étoiles sur 5 [10]
Spin Alternative Record Guide 8/10 [10]

Computer Games est le premier album solo du chanteur et producteur americain de musique funk George Clinton, sorti en 1982 chez Capitol Records et réédité en version CD remastérisé, en 2004, par EMI Records[1].

Présentation[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (septembre 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

En 1982, Clinton signe avec Capitol Records en tant qu'artiste solo et publie l'album Computer Games.

Bien que, techniquement, ce soit le premier album "solo" de Clinton, celui-ci présente la plupart du même personnel apparu sur les albums récents de Parliament et Funkadelic, tous deux officiellement dissous par Clinton en 1981.

Conçu à la suite d'une période marquée par des luttes financières et personnelles pour Clinton, Computer Games restaure sa popularité pour un court laps de temps avant que P-Funk soit victime de nouveaux problèmes juridiques et d'un faible soutien des labels au milieu des années 1980.

Selon Glenn Kenny, de Trouser Press, après la fin de son collectif Parliament-Funkadelic (en), l'album de Clinton est taxé de « clin d'œil à la vague de techno-funk qui a commencé à dépasser presque toutes les autres formes de musique dance ; plutôt que de rejeter la nouvelle technologie, il l'a adapté ici de manière unique »[11].

L'album est listé parmi « Les 100 plus grands albums des années 80 » du magazine Rolling Stone (Édition spéciale 1990), se classant en 59e position[12].

Il est, également, répertorié, par Slant Magazine, à la 97e place de sa liste des « Meilleurs albums des années 1980 »[13].

Le single Loopzilla entre dans le Top 20 R&B, suivi de Atomic Dog qui se classe 1er de ce même classement, mais qui n'atteint que la 101e place du classement pop[réf. nécessaire].

Liste des titres[modifier | modifier le code]

No Titre Auteur(s) Durée
Face A
A1. Get Dressed Bootsy Collins, George Clinton 3:42
A2.1. Man's Best Friend Garry Shider, G. Clinton, Kenneth Gambrell 3:30
A2.2. Loopzilla G. Clinton 8:46
A3. Pot Sharing Tots G. Clinton, Walter "Junie" Morrison 3:46
Face B
B1. Computer Games Clinton, Morrison 6:47
B2. Atomic Dog David Spradley, Shider, G. Clinton 4:47
B3. Free Alterations Darryl Clinton, G. Clinton 4:21
B4. One Fun at a Time G. Clinton, Morrison 4:29
40:42
Version CD : Capitol Records – CDP 7 96266 2[14]
No Titre Durée
1. Get Dressed 3:41
2. Man's Best Friend / Loopzilla 12:51
3. Pot Sharing Tots 3:44
4. Computer Games 6:44
5. Atomic Dog 4:46
6. Free Alterations 4:19
7. One Fun at a Time 4:29

Crédits[modifier | modifier le code]

Membres du groupe[modifier | modifier le code]

  • George Clinton : chant
  • Bootsy Collins : basse, chant
  • Eddie Hazel, Garry Shider, Junie Morrison, Tony Thomas : guitares
  • Dennis Chambers, Jerry Jones : batterie
  • Bernie Worrell, David Spradley, Junie Morrison, Rahni Harris : claviers
  • Larry Fratangelo, Maruga Booker : percussions
  • Fred Wesley, Larry Hatcher, Maceo Parker, Richard Griffith : vents
  • Brenda Forman, Brides Of Funkenstein, Carmen McGee, Clip Payne, Darryl Clinton, Garry Shider, Gary Mudbone Cooper, George Bunny, Godmoma, Gwendolyn Dozier, Jessica Cleaves, Jessie Driscoll, Jimmy Keaton, Joyce Pearson, Julius Keaton, Junie Morrison, Larry Heckstall, Parlet, Ray Davis, Robert "P-Nut" Johnson, Ron Ford, Tracey Lewis, Trina Frazier, Vanessa Poe, Veronica Faust : chant et chœurs

Équipes technique et production[modifier | modifier le code]

  • Production, conception : George Clinton
  • Mastering : Mike Fuller
  • Mixage : Greg Reilly, Jim Vitti
  • Enregistrement : David Baker, Greg Reilly, Greg Ward, Jeff Turkin, Jim Vitti, John Jaszcz, Mike Iacopelli, Tony Ray
  • Direction de production (coordination de postproduction) : Roy "Deadeye Samurai" Kohara (Capitol Records), Denise "Spida Laydee" Arrington (Splankwerks), Leslie "Blonda" Vocino (The Disc)
  • Artwork, design, illustrations : Pedro Bell

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Computer Games sur Discogs et Computer Games sur MusicBrainz - Réédition CD remastérisé (Emi Records, 26/08/2004)
  2. (en) Écoute et téléchargement, « George Clinton: Computer Games », sur iTunes.com, AppleStore (consulté le 3 septembre 2017)
  3. (en) Jason Birchmeier, « George Clinton: Computer Games - AllMusic Review », sur AllMusic.com (consulté le 3 septembre 2017)
  4. (en) « George Clinton: Computer Games », sur Billboard, (consulté le 3 septembre 2017)
  5. (en) Robert Christgau, « Consumer Guide Reviews: Computer Games », sur RobertChristgau.com (consulté le 3 septembre 2017)
  6. (en) Lloyd Bradley, « George Clinton: Computer Games (Capitol) », sur Rock's Backpages Librairy, New Musical Express, (consulté le 3 septembre 2017) (inscription nécessaire)
  7. (en) « He's Given Funk a New Meaning », sur The Philadelphia Inquirer, Philly.com, (consulté le 3 septembre 2017) (inscription nécessaire)
  8. (en) Steve 'Flash' Juon, « George Clinton :: Computer Games :: Capitol Records », sur RapReviews, (consulté le 3 septembre 2017)
  9. (en) John Milward, « George Clinton: Computer Games », sur Rolling Stone, (consulté le 3 septembre 2017)
  10. a et b (en) « George Clinton: Computer Games - Acclaimed Music Ratings », Acclaimed Music (consulté le 3 septembre 2017)
  11. (en) Glenn Kenny, Ira Robbins, « George Clinton review », sur TrouserPress.com (consulté le 3 septembre 2017)
  12. (en) « The 100 Greatest Albums Of The 80s », sur RockList.net, Rolling Stone (consulté le 3 septembre 2017)
  13. (en) « The 100 Best Albums of the 1980s », sur Slant Magazine, (consulté le 3 septembre 2017)
  14. (en) « Computer Game - Version CD [US] », sur discogs.com

Liens externes[modifier | modifier le code]