Compromis du Connecticut

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Compromis du Connecticut (en anglais, Connecticut Compromise), aussi connu sous le nom de Grand Compromis de 1787 (en anglais, Great Compromise of 1787) ou Compromis de Sherman (en anglais, Sherman's Compromise) est un accord auxquels les grands et petits États aboutissent durant la Convention de Philadelphie de 1787 qui, en partie défini la structure législative et la représentation que chaque État aurait en vertu de la Constitution des États-Unis. Il propose la création de deux chambres, à savoir le Sénat et la Chambre des représentants.

Articles connexes[modifier | modifier le code]