Compotée de lièvre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Compotée de lièvre
Lieu d’origine France
Place dans le service Plat principal
Température de service Chaude
Ingrédients Lièvre avec son foie et son sang, vin rouge, huile d'olive, échalotes, oignon, gousses d'ail, tomates, dés de lard, cognac, bouquet garni, crème fraîche, sel et poivre
Mets similaires Lièvre à la royale
Accompagnement vin rouge
anjou
madiran
châteauneuf-du-pape

La compotée de lièvre est une déclinaison allégée du « lièvre à la royale ». Elle en reprend les ingrédients sans tomber dans le travers d'une préparation et d'une cuisson complexes.

Historique[modifier | modifier le code]

La compotée est dérivée du lièvre à la royale d’Antonin Carême[1]. En effet, sur la base de cette première recette, deux écoles s'affrontèrent : celle des tenants du lièvre servi en roulade avec du foie gras entier, et celle des tenants de la recette du lièvre compoté du sénateur Couteaux[2]. Depuis, le lièvre à la royale, gloire de la cuisine française, a été honni par les adeptes de la nouvelle cuisine[3].

Ingrédients[modifier | modifier le code]

Ce mets nécessite un lièvre avec son foie et son sang, du vin rouge, de l'huile d'olive, des échalotes, un oignon, des gousses d'ail, des tomates, des dés de lard, du cognac, un bouquet garni, ainsi que de la crème fraîche, du sel et du poivre[4],[5].

Ce mets peut être présenté avec des pommes de terre cuites au four et une salade frisée truffée, assaisonnée d'une vinaigrette d'huile d’olive et de vinaigre balsamique[5]. Pour la compotée à la royale, il est présenté sur des escalopes de foie gras[6].

Préparation[modifier | modifier le code]

Le lièvre, qui a mariné, est mis à revenir avec le lard, les légumes et le bouquet garni. Quand les morceaux ont coloré, ils sont recouverts de vin rouge, salés et poivrés avant d'être portés à ébullition puis de mijoter à couvert. Au bout de 2 h 30, la viande est retirée afin d'être effilochée en dégageant tous les os. À la sauce sont ajoutés la crème, le sang et le foie pilé pour être mixés[4],[5].

Dans la préparation classique, les pommes de terre évidées légèrement sont cuites au four arrosées d'huile d'olive puis farcies avec la compotée avant d'être nappées de sauce. Sur la frisée est râpée une truffe fraîche[5]. Pour la préparation à la royale, cette compotée est déposée sur des escalopes de foie gras cuites à la poêle[6].

Accord mets/vins[modifier | modifier le code]

Traditionnellement sont conseillés pour accompagner ce mets des vins rouges comme un anjou, un madiran ou un châteauneuf-du-pape[4],[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La chronique « Histoire et gastronomie » de Jean Vitaux sur Canal Académie, « Le lièvre à la royale », 6 janvier 2013.
  2. Jean Vitaux, Peut-on écrire l'histoire de la gastronomie ?, en ligne.
  3. (en) Lièvre à la royale.
  4. a b et c Gilles et Bleuzen du Pontavice, op. cit., p. 58.
  5. a b c et d Compotée de lièvre.
  6. a b et c Compotée de lièvre à la royale.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]