Comportement autodestructeur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le comportement autodestructeur est, dans le contexte humain, un terme utilisé pour désigner un ou plusieurs actes destructeurs du soi chez un individu. Le terme vient de la psychologie objective. Les actes d'"auto-destruction" peuvent être perçus métaphoriquement ("suicide social") ou littéralement (suicide). D'une manière générale, ce type de comportement peut être développé comme une sorte d'habitude. Le terme, cependant, désigne les autodestructions qui sont potentiellement habituelles ou addictive, ceux qui sont ainsi fatals (notamment auto-mutilation, toxicomanie et suicide).

Formes[modifier | modifier le code]

Un comportement autodestructeur est dit synonyme d'auto-mutilation, ce qui est mal interprété. L'auto-mutilation est une forme sévère de comportement autodestructeur, mais elle peut apparaître sous d'autres formes. Le comportement autodestructeur est une réponse émotionnelle, lorsque les choses semblent être « trop difficiles » à supporter.

Causes[modifier | modifier le code]

Le comportement autodestructeur est une sorte d'auto-punition en réponse à un échec personnel, qui peut être soit réel ou perçu. Cela peut, ou non, être lié à une autophobie ou une haine envers soi.

Il est souvent perçu que le comportement autodestructeur est motivé par un besoin d'attention. Elle peut également être perçue chez les individus souffrant de dépression clinique.

Articles connexes[modifier | modifier le code]