Complots (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Complots.
Complots
Auteur Paul S. Kemp
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Roman
Science-fiction
Version originale
Langue Anglais américain
Titre Deceived
Éditeur Del Rey Books
Lieu de parution New York
Date de parution
ISBN 978-0345511386
Version française
Traducteur Thierry Arson
Éditeur Fleuve noir
Collection Star Wars no 110
Lieu de parution Paris
Date de parution
Type de média Livre papier
Nombre de pages 374
ISBN 978-2265093003
Série The Old Republic
Chronologie

Complots (titre original : Deceived) est un roman de science-fiction écrit par Paul S. Kemp. Publié aux États-Unis par Del Rey Books en 2011[1],[2], il a été traduit en français et publié par les éditions Fleuve noir la même année[2],[3]. Ce roman, se déroulant dans l'univers étendu de Star Wars, est le deuxième tome de la série The Old Republic se passant dans la période de l'Ancienne République soit durant la même période que le jeu vidéo massivement multijoueurs The Old Republic développé par BioWare et LucasArts. Il se déroule environ 3500 ans avant les films. L'histoire se déroule néanmoins avant les évènements relatés dans le premier tome de la série, Alliance fatale.

Résumé[modifier | modifier le code]

Découvrez comment Dark Malgus a détruit le temple Jedi de Coruscant et les évènements qui ont suivi. Durant la bataille Malgus a tué le Maître Jedi Ven Zallow mais son maître n'a plus besoin de ses services et cherche à l'éliminer. Pendant ce temps, une padawan Aryn Leneer pleure son maître et décide de tout faire pour se venger. Malgus est donc la proie de ces deux complots qui cherchent à le faire disparaître...

Personnages[modifier | modifier le code]

Aryn Leneer[modifier | modifier le code]

Aryn Leneer était un chevalier jedi et avait pour Maître Ven Zallow. Devenue orpheline, elle fut formée par l'Ordre Jedi. Un être sensible à la Force sur la planète Balmorra, Aryn Leneer fut découvert par le Maître Jedi Ven Zallow à un âge précoce et emmenée au Temple Jedi sur Coruscant pour l'induction de l'ordre Jedi et de la formation dans les voies de la Force. Ven Zallow reprit la formation de Aryn immédiatement, et elle apprit rapidement que sa vie devait être consacrée exclusivement à l'Ordre et de ses enseignements. Pendant les heures supplémentaires, Aryn Leneer développa un lien affectif avec Ven Zallow, comme elle le percevait non seulement comme un enseignant, mais aussi comme un père. Ayant participé à la construction d'un sabre laser à lame bleue, Aryn fut aussi connue pour avoir combattu avec une lame jaune-teintes. Aryn fut finalement faite Chevalier Jedi et fut membre de l'escouade du Chaos avec Zeerid Korr dans les premiers jours de la Grande Guerre Galactique, comme elle lutta contre l'Empire Sith au nom de la République. Formidable combattante avec un sabre laser, elle fut très respectée par ses coéquipiers. En plus de son talent avec un sabre laser, Aryn développa ses capacités pendant la guerre, afin de l'utiliser pour booster le moral parmi ses camarades. Aryn, en particulier, fut liée avec Zeerid Korr quand elle l'aida à faire face à la mort de sa femme et la paralysie de sa fille. Lorsque la flotte impériale envahit la planète Alderaan, Aryn Leneer combattit aux côtés des forces armées d'Alderaan à tenir de l'attaque impériale. Brandissant son sabre laser et utilisant la Force, Aryn aida Satele Shan et d'autres forces à renverser la vapeur afin de repousser l'invasion. Lorsque Alderaan fut sauvée, Aryn Leener partit rejoindre Satele Shan dans le cadre de la délégation de la République pour la signature d'un traité de paix avec l'Empire Sith. Dirigée par Dar'Nala et le sénateur Paran Am-Ris, Aryn se trouva dans le bâtiment du Haut Conseil sur Alderaan avec son ami Syo Bakarn également un chevalier jedi, quand elle détecta la mort de son maître à travers la Force. En effet, les sith avaient trahi la République et attaqué Coruscant, conduisant à la mort Ven Zallow et beaucoup d'autres Jedi. Après un bref éclat impliquant une attaque contre des membres de la délégation Sith, Aryn quitta sa chambre où elle réussit à s'échapper du bâtiment du Haut Conseil et partit pour le spatioport d'Eeseen. En dépit d'être repéré par les Jedi Vollen Sor et son padawan Keevo, Aryn réussit à quitter la planète et afin de se joindre à Zeerid Korr sur la planète Vulta. Faisant de l'auto-stop à bord du Fatman, Aryn partit sur Coruscant avec pour mission de découvrir l'assassin de son maître. Ayant trouvé le Temple Jedi en ruines, Aryn reconstitua les indices sur le meurtrier de son maître, découvrant que c'était Dark Malgus qui avait mené l'attaque. Par la suite, elle décida d'attendre ce dernier vers les ruines du Temple, lorsque le moment arriva, Aryn Leneer conclut un duel avec le Seigneur Sith, et à la suite d'un violent combat, elle quitta la première bataille. Aryn, qui fut pleine de haine, pensa qu'elle pouvait infliger plus de douleur en faisant souffrir la servante de Malgus, Eleena Daru. Après s'en être pris à cette dernière, elle abandonna sa colère excessive et soif de vengeance en décidant d'épargner la Twi'lek. Peu après, elle affronta de nouveau Malgus, mais cette fois-ci, elle ne put rien faire face à cet adversaire coriace qui utilisa ses pouvoirs de la Force pour vaincre la jedi, et mettre fin à la bataille. Cependant, remarquant comment Eleena fut épargnée, le sith n'alla pas jusqu'à tuer la jedi. Il épargna Aryn Leneer en lui rendant ses sabres lasers, avant de lui conseiller de partir.

Après les événements sur Coruscant, Aryn Leneer démissionna de son rang de Chevalier Jedi et partit pour Dantooine où elle retrouva son ami Zeerid Korr qui avait également pris sa retraite de la guerre afin de devenir fermier et de s'occuper de sa fille.

The Old Republic[modifier | modifier le code]

Article détaillé : The Old Republic.
  1. Alliance fatale (Fatal Alliance) - 3643 av. BY.
  2. Complots (Deceived) - 3653 av. BY.
  3. Revan (Revan) - 3956 à 3951 av. BY. Ce roman est la suite directe des jeux vidéo : Star Wars: Knights of the Old Republic et Star Wars: Knights of the Old Republic 2 - The Sith Lords.
  4. Annihilation (Annihilation) - 3640 av. BY.

L'Ancienne République en comics[modifier | modifier le code]

La période de l'Ancienne République est également au cœur de deux séries de comics :

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Bibliography: Deceived », sur Internet Speculative Fiction Database (consulté le 14 novembre 2013)
  2. a et b « Complots », sur www.starwars-universe.com (consulté le 14 décembre 2013)
  3. « Complots », sur NooSFere (consulté le 14 novembre 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]