Complexe Albert Hall

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Albert Hall (homonymie) et Roseland.
Complexe Albert Hall
Roseland 5.JPG

Escalier du Roseland

Présentation
Style
Art déco égyptisant
Architecte
Construction
1931-1932
Destination initiale
Salle de cinéma et salle de bal
Géographie
Pays
Région
Commune
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte de Belgique
voir sur la carte de Belgique
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Bruxelles
voir sur la carte de Bruxelles
Red pog.svg

Le « Complexe Albert Hall » est un bâtiment de style Art déco égyptisant[1] qui regroupe l'ancienne salle de cinéma Albert Hall et l'ancienne salle de bal Roseland qui furent édifiées par l'architecte Arthur Meuleman à Etterbeek en Belgique.

Localisation[modifier | modifier le code]

Le complexe, situé à Etterbeek, une des communes de Bruxelles capitale, en Belgique, comprend deux façades : celle du Roseland située chaussée de Wavre 649-651 et celle de l'Albert Hall située avenue Eudore Pirmez 9.

Roseland

Historique[modifier | modifier le code]

C'est en 1931-1932 que l'architecte Arthur Meuleman construisit la salle de cinéma Albert Hall et le salle de bal Roseland[1],[2],[3].

La salle de cinéma et la salle de bal furent fermées en 1965[4].

Entièrement rénové, le complexe abrite aujourd'hui des expositions et des événements culturels[2].

Architecture extérieure[modifier | modifier le code]

Stucs dorés de la salle de bal Roseland

Roseland[modifier | modifier le code]

La façade du Roseland, large de six travées, présente une belle envolée verticale grâce aux pilastres d'ordre colossal surmontés de chapiteaux papyriformes.

Séparé du premier étage par un cordon de pierre mouluré, le rez-de-chaussée est percé de trois grandes baies comptant chacune cinq portes noires.

Les trois étages sont reliés entre eux par des pilastres colossaux en briques vernissées blanches.

Au premier étage, les deux travées centrales sont occupées par une baie unique alors qu'elles présentent deux baies au deuxième et au troisième étage. On notera que les baies de cette façade sont alternativement rectangulaires et cintrées.

La façade est couronnée par un large entablement, arborant le nom du Roseland, et par une corniche en saillie, soutenue par de puissants chapiteaux en forme de papyrus.

Albert Hall[modifier | modifier le code]

Ici aussi, la verticalité de la façade est renforcée par des pilastres colossaux surmontés de chapiteaux papyriformes.

Mais la façade du cinéma Albert Hall est plus étroite : elle ne compte que trois travées, ornées à tous les étages de balcons en saillie.

Architecture et décoration intérieure[modifier | modifier le code]

Dans le hall d'entrée, deux vitraux représentent Charlie Chaplin et Virginia Cherrill dans Les Lumières de la ville[3].

La salle de cinéma et la salle de bal sont superposées et communiquent par l'intérieur[3].

Elles présentent une abondante décoration intérieure.

Cette décoration utilise massivement les stucs dorés et des formes d'inspiration égyptienne telles des colonnes fasciculées (comme la colonne dorée de l'escalier) ou des pilastres de couleur turquoise ou marron bordées de nervures dorées et surmontées de chapiteaux proto-doriques.

Pilastre marron à chapiteau proto-dorique
Pilastre turquoise sans chapiteau
Pilastre turquoise à chapiteau proto-dorique

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Brochure des journées du Patrimoine 1998 de la Région de Bruxelles-Capitale, p.23
  2. a et b Brochure des journées du Patrimoine 2004 de la Région de Bruxelles-Capitale, p.28
  3. a, b et c Brochure des journées du Patrimoine 2008 de la Région de Bruxelles-Capitale, p.80
  4. Le complexe sur le site de l'inventaire du patrimoine architectural de la Région de Bruxelles-Capitale