Compagnie des tramways nord de Paris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Compagnie des tramways nord de Paris est créée en 1873, pour exploiter un réseau de tramway dans l'arrondissement nord du département de la Seine (arrondissement de Saint-Denis).

Elle est fondée par:

Elle reçoit, le 18 octobre 1873 la concession d'un réseau de tramway dans le nord de Paris et l'arrondissement de Saint-Denis[2].

Réseau[modifier | modifier le code]

Un réseau de plusieurs lignes est construit:

  • A: - Suresnes – Courbevoie - Étoile
  • B: - Neuilly - Saint Augustin
  • AB:- Courbevoie (Pont de Neuilly) - Saint Augustin
  • C: - Levallois - Saint Augustin
  • D: - Genevilliers - place Moncey (Clichy)
  • E: - Saint-Denis - place Moncey
  • F: - Saint-Denis - La Chapelle
  • G: - Aubervilliers - Château d'eau
  • H: - Pantin - Château d'eau

Ces lignes sont ouvertes entre 1874 et 1878.

Le réseau est exploité en traction animale.

Le 15 août 1878, la ligne A est exploitée en traction à vapeur entre Courbevoie et l'Étoile.

En 1881 la compagnie reçoit par décret présidentiel, l'autorisation d'utiliser la traction à vapeur sur la ligne de Suresnes entre Courbevoie et l'Étoile[3]. La traction à vapeur est abandonnée ensuite en 1882, les locomotives sont remplacées par des chevaux.

La Compagnie des tramways nord de Paris est déclarée en faillite le 3 mars 1884. Elle est remplacée par la Compagnie des tramways de Paris et du département de la Seine alors créée.

Matériel roulant[modifier | modifier le code]

  • Locomotives
    • no 1 à 16, type 020T, livrées en 1878 par Corpet, (n°construction 260 à 277)[4],
    • no 17, type 020T, livrées en 1878 par Corpet, (n°construction 256).

Notes[modifier | modifier le code]