Compagnie des tramways de Reims

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Tramway rue de Vesle

La Compagnie des tramways de Reims (CTR) est une ancienne compagnie de tramways, constituée le 5 février 1881, pour construire et exploiter le réseau de la ville de Reims. Le siège de la compagnie est à Bruxelles. Elle se substitue à messieurs Léon Vercken et Guillaume Sopers le 23 avril 1883[1]. La compagnie est dissoute en 1939, lors de la disparition du réseau[2]. La ligne A est la dernière a fonctionner le 15 octobre 1939.

Le réseau[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Ancien tramway de Reims.

La CTR a obtenu la concession d'un réseau de plusieurs lignes de tramways à chevaux.

  • 1 : Gare - Hôtel de Ville - Place Royale - Cathédrale - Gare, (ligne circulaire),
  • 2 : Faubourg de Laon - Gare - Place Royale - Pont Fléchambault,
  • 3 : Faubourg Cérès - Place Royale - Pont d'Épernay
  • 4 : Porte Dieu-Lumière - Place Royale

Elle construit en 1899 un réseau de tramways électriques comprenant les lignes suivantes :

  • A : Faubourg Cérès - Place Royale - Faubourg de Paris ( La Haubette ), (4,2 km) ,
  • B : Faubourg de Laon - Porte Dieu - Lumière - Pont-Huon, ((5,3 km) ,
  • C : Neufchâtel - Sainte-Anne, (4,8 km) ,
  • D : Clairmarais - Gare - Faubourg de Cernay, (3,5 km) ,
  • E : Pont-Neuf - rue de Cernay - Boulevard Lundy - Boulevard Roederer, rue de Courcelles - Pont-Neuf (6,2 km) (ligne circulaire),

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]