Transmission parallèle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Communication parallèle)
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’informatique
Cet article est une ébauche concernant l’informatique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (mars 2016).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

La transmission parallèle consiste à transmettre des éléments d'information sur plusieurs voies simultanément. Elle s'oppose à la transmission série où les informations doivent être découpées avant d'être envoyées (car il y a moins de lignes de communication disponibles que de bits nécessaires pour transmettre l'information).

À grande distance, la multiplicité des conducteurs nécessaires pour la transmission parallèle lui a fait préférer dès l'origine la transmission série dans les des télécommunications. Les premiers appareils de télex à codage parallèle en code Baudot transmettaient en série sur une seule ligne téléphonique les cinq éléments de signal correspondant aux perforations.

À courte distance, la transmission parallèlle offre l'avantage, quand les appareils traitent les données par des relations logiques simultanées entre les éléments d'information, de pouvoir se faire directement entre leurs bornes d'entrée et de sortie. Cependant, quand la durée entre deux données consécutives est du même ordre de grandeur que le temps de propagation du signal dans la ligne, un grand nombre de problèmes apparaissent avec la transmission de plusieurs bits en parallèle, comme des problèmes de diaphonie ou de désynchronisation[1], ce qui conduit souvent à préférer la communication série.

Exemples de protocoles de communication parallèle[modifier | modifier le code]

  1. Alexandre Amédéo, Étude des phénomènes de Réflexions, de Diaphonie et de Stabilité des alimentations sur les cartes à haute densité d'interconnexions : Dissertation doctorale, ENS Cachan, (lire en ligne).