Communication et Société

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Communication et Société
Auteur Gregory Bateson et Jurgen Ruesch
Pays États-Unis
Préface Paul Watzlawick
Genre Essai
Version originale
Langue Française
Titre Communication: The Social Matrix of Psychiatry
Éditeur W.W. Norton & Company
Version française
Traducteur Gérald Dupuis
Éditeur Seuil
Collection La Couleur des idées
Date de parution 1988
Couverture José David
Nombre de pages 352
ISBN 9782020293358

Communication et Société est un ouvrage qui a contribué pour beaucoup dans la compréhension contemporaine de la communication[1]. Il a été publié en 1951 avec la collaboration des deux auteurs Gregory Bateson et Jurgen Ruech.

La communication est un vocable qui fait l’objet de plusieurs approches. En effet, elle est un processus de mise en relation entre un émetteur et récepteur au sein d'un système. Gregory Bateson la définit comme étant l'ensemble des interactions non verbales ou comportementales qui relient les membres d'un système (famille, collègues de travail, société, etc).

Communication et Société
Communication Interpersonnelle

Biographie[modifier | modifier le code]

Gregory Bateson, né le 09 mai 1904 au Royaume-Uni et mort le 04 juillet 1980 à San Francisco) est un anthropologue et ethnologue américain. Ses études et recherches ont porté sur la communication humaine et animale mais également sur les fondements de la connaissance des phénomènes humains. Il est considéré comme l'un des fondateurs de l’École de Palo Alto[2].

Jurgen Ruech est un psychiatre qui a travaillé à la School of medicine, University of California, Davis, USA, et a dirigé la Section of social psychiatry, Langley Porter neuropsychiatric institute entre 1940 et 1950[3].

En 1948, Gregory Bateson s'associe avec Jurgen Ruech et leurs recherches aboutissent à la conclusion selon laquelle les troubles mentaux sont l'un des facteurs causant la dégradation progressive de la communication. Ensemble, ils vont employer l'expression de système relationnel en tant que référence face à la pathologie psychique et à ses échanges interpersonnelles et difficiles[4].

Théorie[modifier | modifier le code]

Les recherches effectuées par ces auteurs ont démontré que le système social (famille, collègue de service, société ) est la base même du comportement d'une personne[réf. nécessaire]. On ne peut réellement le comprendre qu'en analysant son système social[Quoi ?]. La société joue un rôle important dans le développement d'un individu et peut avoir une influence positive ou négative dans son comportement et par conséquent dans la communication interpersonnelle. Cet ouvrage établit un rapprochement entre théories de jeux, psychologie expérimentale, cybernétique, théories de types logiques pour élaborer une théorie de la communication[5].

Critiques[modifier | modifier le code]

De l’avis des nombreux spécialistes en la matière[Lesquels ?], cet ouvrage a permis d’éclairer les connaissances sur les relations humaines au sein de la société.

Selon Picard Dominique, dans Communication et société, les auteurs ont placé sans ambiguïté la communication au centre de l'approche systémique[6].

Pour Louise Landry Balas, l'approche systémique se distingue des pratiques traditionnelles en santé mentale en ce qu'elle ne se limite pas qu'au diagnostic et au traitement de la maladie ou du problème mais replace l'individu dans le système complexe auquel il appartient. On ne pourra aider quelqu'un si l'on ignore son milieu de vie ou si l'on ne se soucie pas de la façon dont la relation d'aide modifie ce milieu[7].

Robert Pauzé estime que Bateson avait suggéré que les psychiatres devaient s’intéresser non seulement à l'histoire des individus mais aussi aux contacts qu'ils tiennent avec leur entourage[8].

Les contributions de ces auteurs corroborent les propos de l’ouvrage Communication et société qui a eu l’avantage de réunir dans un système l’individu, le groupe et la société[réf. nécessaire].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Dominique PICARD et Edmond MARC, L'Ecole de Palo Alto, PUF, collection Que-sais-je? 2013
  2. Biographie Gregory Bateson http://www.babelio.com/auteur/Gregory-Bateson/2672
  3. Biographie jurgen Ruesch http://www.librairiedialogues.fr/personne/jurgen-ruesch/386981/
  4. Savoir Théorique-Extrait du 'Espace d'échanges' du site IDRES sur la systémique http://www.systemique.be/spip/IMG/article_PDF/article_a556.pdf, vendredi 27 mars 2009
  5. Gregory Bateson, Jurgen Ruesch, Communication et Société, Édition du Seuil, 1951
  6. Dominique Picard, E. Marc, L'Ecole de Palo Alto, PUF, 2013
  7. Louise Landry Balas, L'approche systémique en Santé mentale, Les Presses de l’université de Montréal, 1999
  8. Robert Pauzé, Crises familiales et interventions systémiques, 2006

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Benoit Jean Claude, Gregory Bateson, la crise des écosystèmes humains, Georges Édition, coll. Thérapie et systémique, 2004.
  • Paul Attalah, Théorie de la communication, Télé université, 1989.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]