Communauté musulmane Ahmadiyya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Communauté musulmane Ahmadiyya (anglais : Ahmadiyya Muslim Community ; arabe : الجماعة الأحمدية ; ourdou : احمدیہ جماعت) est un mouvement religieux dérivé de l'islam. Fondé au XIXe siècle par Mirza Ghulam Ahmad[1], il n'est pas reconnu par l'orthodoxie musulmane. Parmi les deux branches de l'ahmadisme, c'est celle qui comporte le plus grand nombre de fidèles[2].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom « Ahmadiyya » vient d'« Ahmad », un des noms de Muhammad[3].

Devise et symboles[modifier | modifier le code]

Liwa-e-Ahmadiyya (Drapeau de la communauté musulman Ahmadiyya)

La devise de la Communauté Musulmane Ahmadiyya est « Amour pour tous, Haine pour personne[trad 1] »[4].

Le Minaret blanc (White Minaret (en)) est un symbole de l'ahmadisme et figure sur son drapeau.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le premier serment d'allégeance et le commencement de la communauté[modifier | modifier le code]

Le premier serment d'allégeance a eu lieu le à Ludhiana précisément dans la maison de Munshi Ahmad Jan. Le serment d'allégeance a été prêté par les adeptes du mouvement un par un. Le premier qui a passé cette étape était Hakim Noor-ud-Din[5] (qui plus tard fut le premier calife de la communauté).

Croyances distinctes[modifier | modifier le code]

La seconde venue de Jésus Christ[modifier | modifier le code]

Djihad[modifier | modifier le code]

Selon les croyances ahmadis, le Djihad est de deux sortes:

  • Jihad al-Akbar (Le grand Djihad) qui signifie la lutte de la personne avec soi et avec les mauvaises choses mondaines. Il concerne également la promotion de la connaissance, de l'intelligence et de la sagesse;
  • Jihad al-Asghar (Le petit Djihad) concerne la bataille armée juste pour la défense[6].

Selon Mirza Ghulam Ahmad, le « petit Djihad » est inapplicable dans l’ère actuelle de l'Islam[7].

Démographie[modifier | modifier le code]

Population Ahmadi[modifier | modifier le code]

Article connexe : Nombre d'ahmadis par pays.
Carte déterminant la population Ahmadi par pays

Le nombre d'Ahmadis est estimé entre 10 et 20 millions[8].

Croissance[modifier | modifier le code]

La communauté musulmane Ahmadiyya est le mouvement religieux le plus rapide en termes de croissance au monde[9],[10].

Persécutions[modifier | modifier le code]

Pakistan[modifier | modifier le code]

La police pakistanaise effaçant le Kalima d'une mosquée d'Ahmadis

Entre 2 et 5 millions d'Ahmadis vivent au Pakistan, ce qui en fait la plus grande communauté Ahmadi au monde[2]. En 1990, le Pakistan a déclaré officiellement que les ahmadis sont des « non-musulmans[11] ».

Pour obtenir un passeport, tous les Pakistanais sont obligés de signer un document déclarant que Mirza Ghulam Ahmad est un imposteur et que les ahmadis sont des non-musulmans[12]. Le mot "musulman" a par exemple été effacé du tombeau du prix Nobel Abdus Salam, alors que le tombeau décrivait Abdus Salam comme le premier scientifique prix Nobel musulman[12].

Les élèves ahmadis sont également harcelés dans certaines écoles et universités. Ils sont victimes d'expulsions, de menaces et de violences physiques[13].

Le à Lahore, la communauté ahmadi a fait l'objet de grandes persécutions : 86 d'entre eux ont été tués et plus de 100 ont été blessés[14].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Citations originales[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Love for All, Hatred for None. »

Autres références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Who are the Ahmadi? », sur BBC News (consulté le 13 février 2018)
  2. a et b (en) « Introduction and population », sur alislam.org (consulté le 13 février 2018)
  3. (en) Mirza Ghulam Ahmad, Tabligh-i-Risalat, vol. 9, (lire en ligne [PDF]), p. 90–92
  4. Pathway to Paradise, chapitre 7 (lire en ligne).
  5. Muhammad Zafarullah Khan, Hadrat Maulawī Hakīm Nūr-ud-Dīn : Khalīfatul Masīh 1, Islamabad, Islam International Publications (ISBN 1-85372-848-9)
  6. Simon Ross Valentine 2004, p. 190-192
  7. Mirza Ghulam Ahmad 2018, p. 236-237 (2018 est la date de la premiere publication de Malfuzat en anglais)
  8. Breach of Faith, Human Rights Watch (lire en ligne), p. 8 :

    « Estimates of around 20 million would be appropriate »

  9. World Christian Encyclopedia, Oxford University Press USA (ISBN 0195079639)
  10. Zia Shah, « Ahmadiyya Muslim Jama’at: The fastest growing Jama’at in the fastest growing religion! », sur The muslim times
  11. (en) Naveeda Khan, Mahzaharnama, Islam International Publications, PDF (ISBN 1-85372-386-X, lire en ligne)
  12. a et b (en) Mohammed Hanif, « Why Pakistan's Ahmadi community is officially detested », BBC News,‎ (lire en ligne)
  13. (en) « Ahmadis : The lightning rod that attracts the most hatred », The Dawn,‎ (lire en ligne)
  14. (en) « Clarification – 86 Ahmadis died in the Lahore attacks », sur alislam.org, (consulté le 13 février 2018)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Livres écrits par les Ahmadis[modifier | modifier le code]

  • (en) Mirza Ghulam Ahmad, Malfuzat : Sayings and Discourses of the Promised Messiah and Mahdias Founder of the Ahmadiyya Muslim Community, vol. 1, Islam International Publications, (ISBN 978-1-84880-308-4)
  • (en) Mirza Basheer-ud-Din Mahmood Ahmad, Ahmadiyyat or the true Islam, Islam International Publications, , PDF (ISBN 1-85372-982-5, lire en ligne)
  • (en) Mirza Tahir Ahmad, With Love to the Muslims of the World: The Ahmadiyya Perspective, Surrey, Islam International Publications, , PDF (ISBN 1-85372-744-X, lire en ligne)
  • (en) Muhammad Zafarullah Khan, Ahmadiyyat: the renaissance of Islam, Tabshir Publications, (ISBN 0-85525-015-1)

Autres[modifier | modifier le code]

  • (en) Simon Ross Valentine, Islam and the Ahmadiyya Jama'at : History, Belief, Practice, Hurst Publishers, (ISBN 978-0-231-70094-8)
  • (en) Adil Hussain Khan, From Sufism to Ahmadiyya : A Muslim Minority Movement in South Asia, Indiana University Press, (ISBN 978-0-253-01523-5)
  • (en) Antonio R. Gualtieri, Conscience and Coercion : Ahmadi Muslims and Orthodoxy in Pakistan, Guernica Editions, (ISBN 978-0-920717-41-7)
  • (en) Gerdien Jonker, The Ahmadiyya Quest for Religious Progress : Missionizing Europe 1900–1965, Brill Publishers, (ISBN 978-90-04-30529-8)

Liens externes[modifier | modifier le code]