Communauté de communes du Périgord Ribéracois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Communauté de communes du Périgord Ribéracois
Blason de Communauté de communes du Périgord Ribéracois
Communauté de communes du Périgord Ribéracois
La communauté de communes du Pays ribéracois en 2014 dans le département de la Dordogne.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Dordogne
Forme Communauté de communes
Siège Ribérac
Communes 44
Président Didier Bazinet (PS)
Date de création 1er janvier 2014
Code SIREN 200040400
Démographie
Population 19 769 hab. (2016)
Densité 29 hab./km2
Géographie
Superficie 683,70 km2
Liens
Site web www.cc-paysriberacois.fr/
Fiche Banatic Données en ligne
Fiche INSEE Dossier complet en ligne

La communauté de communes du Périgord Ribéracois (CCPR)[1] est une structure intercommunale française située dans le pays Périgord vert, dans le département de la Dordogne, en région Nouvelle-Aquitaine. Elle prend effet le 1er janvier 2014.

Avant , elle portait le nom de communauté de communes du Pays Ribéracois.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le projet de fusion aboutissant à la communauté de communes du Pays Ribéracois a été acté par l'arrêté préfectoral no 121324 du [2], et sa création est effective le . Elle est issue de la fusion de la communauté de communes des Hauts de Dronne, de la communauté de communes du Ribéracois, de la communauté de communes du Val de Dronne et de la communauté de communes du Verteillacois. Cet ensemble s'étend sur un territoire de 683,67 km2.

Par arrêté préfectoral no 24-2019-08-02-001 du , elle change de nom et devient la communauté de communes du Périgord Ribéracois[3].

Territoire communautaire[modifier | modifier le code]

Géographie physique[modifier | modifier le code]

Située à l'ouest du département de la Dordogne, la communauté de communes du Périgord Ribéracois regroupe 44 communes et présente une superficie de 683,7 km2[4].

Carte de la communauté de communes du Périgord Ribéracois au .

Composition[modifier | modifier le code]

Carte des densités de population (millésimée 2016) des communes de la communauté de communes du Périgord Ribéracois. Composition en communes au [5].

De 2014 à 2016, elle regroupait quarante-six communes.

Au , elle passe à quarante-quatre communes à la suite de la création des deux communes nouvelles de La Jemaye-Ponteyraud et La Tour-Blanche-Cercles.


Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Ribérac
(siège)
24352 Ribéracois 22,79 3 862 (2018) 169
Allemans 24007 Allemansois 18,75 507 (2018) 27
Bertric-Burée 24038 Bertricois 16,73 430 (2018) 26
Bourg-des-Maisons 24057 8,99 68 (2018) 7,6
Bourg-du-Bost 24058 7,16 222 (2018) 31
Bouteilles-Saint-Sébastien 24062 Bouteillois 13,96 174 (2018) 12
Celles 24090 Cellois 27,83 587 (2018) 21
Champagne-et-Fontaine 24097 Champenois-et-Fontenois 25,04 371 (2018) 15
Chapdeuil 24105 Chapdeuillots 7,71 133 (2018) 17
La Chapelle-Grésignac 24109 Chapellois 6,95 106 (2018) 15
La Chapelle-Montabourlet 24110 Montabourletois 5,77 62 (2018) 11
Chassaignes 24114 Cassanois 5,79 67 (2018) 12
Cherval 24119 Chervalais 18,71 263 (2018) 14
Comberanche-et-Épeluche 24128 Comberanchois, Épluchois 3,93 167 (2018) 42
Coutures 24141 Couturois 8,53 184 (2018) 22
Creyssac 24144 Creyssacois 4,56 97 (2018) 21
Douchapt 24154 Douchaptois 8,68 356 (2018) 41
Gout-Rossignol 24199 24,91 374 (2018) 15
Grand-Brassac 24200 Grand-Brassacois 31,74 539 (2018) 17
La Jemaye-Ponteyraud 24216 33,31 153 (2018) 4,6
Lisle 24243 Lislois 17,97 836 (2018) 47
Lusignac 24247 Lusignacois 7,88 173 (2018) 22
Montagrier 24286 Agrésiens 14,04 506 (2018) 36
Nanteuil-Auriac-de-Bourzac 24303 Nanteuillais 20,92 229 (2018) 11
Paussac-et-Saint-Vivien 24319 Paussacois-et-Vivianais 22,17 472 (2018) 21
Petit-Bersac 24323 Bersacois 10,83 182 (2018) 17
Saint-André-de-Double 24367 27,61 177 (2018) 6,4
Saint-Just 24434 Saint-Justiniens 11,2 141 (2018) 13
Saint-Martial-Viveyrol 24452 Saint Martialais Viveyrolis 12,63 192 (2018) 15
Saint-Martin-de-Ribérac 24455 Saint-Martinois 16,38 731 (2018) 45
Saint-Méard-de-Drône 24460 Saint Méardais 8,95 498 (2018) 56
Saint-Pardoux-de-Drône 24477 Parfuldiens 8,69 195 (2018) 22
Saint-Paul-Lizonne 24482 Saint-Paul-Lizonnois 9,28 277 (2018) 30
Saint-Sulpice-de-Roumagnac 24504 Romagnosulpiciens 10,7 283 (2018) 26
Saint-Victor 24508 Saint-Victoriens 5,12 206 (2018) 40
Saint-Vincent-de-Connezac 24509 Connezacois 14,81 668 (2018) 45
Segonzac 24529 Segonzacois 3,88 202 (2018) 52
Siorac-de-Ribérac 24537 Sioracois 20,86 248 (2018) 12
Tocane-Saint-Apre 24553 Tocanais 32,35 1 716 (2018) 53
La Tour-Blanche-Cercles 24554 23,18 585 (2018) 25
Vanxains 24564 Vanxinois 35,89 695 (2018) 19
Vendoire 24569 Vendoiriens 11,65 130 (2018) 11
Verteillac 24573 Verteillacois 18,44 632 (2018) 34
Villetoureix 24586 Villetoureicois 16,4 911 (2018) 56

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
20 26919 29018 77219 06718 98519 68319 87919 769
Les données proposées sont établies à périmètre géographique identique, dans la géographie en vigueur au .
(Sources : Insee[6])


Administration[modifier | modifier le code]

Siège[modifier | modifier le code]

La communauté de communes a son siège au 11 Rue Couleau à Ribérac.

Conseil communautaire[modifier | modifier le code]

En 2013, les 41 communes disposent d'un siège au conseil communautaire. Les plus peuplées en ont plus (deux pour Lisle, Vanxains et Villetoureix, quatre pour Tocane-Saint-Apre et onze pour Ribérac), ce qui fait un total de 62 conseillers communautaires[7].

En 2017, 63 conseillers communautaires siègent dans le conseil suite à un accord local[8].

Nombre de délégués Communes
11 Ribérac
4 Tocane-Saint-Apre
2 La Jemaye-Ponteyraud, Lisle, Saint-Martin-de-Ribérac, La Tour-Blanche-Cercles, Vanxains, Villetoureix
1 Les autres communes

Au renouvellement des conseils municipaux de mars 2020, le conseil communautaire de la communauté de communes se compose de 59 délégués[9] représentant chacune des communes membres et élus pour une durée de six ans.

Ils sont répartis comme suit :

Nombre de délégués Communes
10 Ribérac
4 Tocane-Saint-Apre
2 Lisle, Saint-Martin-de-Ribérac, Villetoureix
1 chacune des 39 autres communes

Présidence[modifier | modifier le code]

Liste des présidents successifs
Période Identité Étiquette Qualité
janvier 2014[10] avril 2014 Rémy Terrienne PS Fonctionnaire des finances en retraite
Maire de Ribérac (2001-2014)
avril 2014[11]
(réélu en juillet 2020[12])
En cours Didier Bazinet PS Maire de Coutures (depuis 2001)
Conseiller général du canton de Verteillac (2004-2015)

Outre le président, le bureau exécutif compte quinze vice-présidents et dix autres délégués communautaires[10].

Démographie[modifier | modifier le code]

Sa population municipale s'élève à 19 881 habitants au recensement de 2014.

Compétences[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Les statuts de la communauté de communes
  2. [PDF] Recueil des actes administratifs de l'État en Dordogne - Décembre 2012, p. 10-11 sur le site de la Préfecture de la Dordogne, consulté le 8 mars 2013.
  3. [PDF] Arrêté portant modification des statuts de la communauté de communes du Pays Ribéracois, Recueil des actes administratifs de l'État en Dordogne, août 2019 (normal no 2), p. 31-39] sur le site de la Préfecture de la Dordogne, consulté le 4 décembre 2019.
  4. « Chiffres-clés du territoire de l'intercommunalité. », sur le site de l'Insee (consulté le 30 août 2019)
  5. Les densités de population sont calculées automatiquement dans un SIG en utilisant la surface géométrique de la commune, avec un niveau de précision du contour de 5 m tel qu'il ressort de l'export du découpage administratif au niveau communal (contours des communes) issu d'OpenStreetMap, et non la superficie cadastrale définie par l'Insee, qui est une donnée purement administrative. Des différences de classe peuvent ainsi éventuellement apparaître pour les communes qui se situent en limite de franchissement de seuil de classe.
  6. Séries historiques sur la population et le logement en 2016 - CC du Pays Ribéracois (200040400)., sur le site de l'Insee (consulté le 5 septembre 2019)
  7. [PDF] Arrêté no 2013290-0003 du 17 octobre 2013 sur le site de la Préfecture de la Dordogne, consulté le 1er novembre 2013.
  8. Arrêté préfectoral portant composition du conseil communautaire, p 111.
  9. « Arrêté n° 24-2019-10-15-006 portant recomposition du conseil communautaire de la CC Périgord Ribéracois » [PDF], sur Préfecture de la Dordogne, (consulté le 15 mars 2020), p. 57-60.
  10. a et b Jean-Louis Savignac, « L'éxécutif en place », Sud Ouest édition Périgueux, , p. 17.
  11. Jean-Louis Savignac, « Didier Bazinet, président sur le fil », Sud Ouest édition Périgueux, , p. 17.
  12. Jean-Louis Savignac, « Didier Bazinet reconduit président », Sud Ouest édition Dordogne, , p. 17.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]