Communauté de communes du Pays de Senlis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Communauté de communes
du Pays de Senlis
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Oise
Siège Senlis
Communes 19
Date de création
Date de disparition
Démographie
Population 30 196 hab. (1999)
Liens
Site web http://www.paysdesenlis.fr/

La communauté de communes du Pays de Senlis est une ancienne communauté de communes française, située dans le département de l'Oise.

Elle a été supprimée par arrêté préfectoral du 30 avril 2009, alors que Jean-Christophe Canter, maire de Senlis, en était le président, à la suite d'importants désaccords entre les élus des communes membres.

Historique[modifier | modifier le code]

À la suite d'importantes dissensions au sein de la communauté de communes du Pays de Senlis[1], le Préfet de l'Oise a dissout cette intercommunalité[2], malgré l'opposition de Senlis[3], et créé en remplacement deux nouvelles structures :

Cette scission a pris effet le 1er janvier 2010.

Orry-la-Ville, plutôt liée à Senlis mais n'ayant aucune continuité avec la CCTF, s'est retrouvée isolée[4] et a rejoint la communauté de communes de l'aire cantilienne au 1er janvier 2014.

Territoire communautaire[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

Composition[modifier | modifier le code]

Cette communauté de communes était composée des communes suivantes :

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Senlis
(siège)
60612 Senlisiens 24,05 15 292 (2014) 636


Aumont-en-Halatte 60028 Aumontois 6,83 525 (2014) 77
Barbery 60045 Barberisiens 7,60 560 (2014) 74
Borest 60087 12,78 331 (2014) 26
Brasseuse 60100 8,30 90 (2014) 11
Chamant 60138 Chamantais 12,00 907 (2014) 76
Courteuil 60170 5,32 624 (2014) 117
Fleurines 60238 Fleurinois 11,95 1 897 (2014) 159
Fontaine-Chaalis 60241 33,11 361 (2014) 11
Montépilloy 60415 Montépillusiens 5,86 160 (2014) 27
Mont-l'Évêque 60421 14,18 407 (2014) 29
Montlognon 60422 5,24 190 (2014) 36
Ognon 60475 Ognonnais 4,82 153 (2014) 32
Orry-la-Ville 60482 Orrygeois 12,10 3 404 (2014) 281
Pontarmé 60505 Pontarméens 13,24 831 (2014) 63
Raray 60525 Rarésiens 6,72 156 (2014) 23
Rully 60560 15,45 727 (2014) 47
Thiers-sur-Thève 60631 Thierois 6,25 1 051 (2014) 168
Villers-Saint-Frambourg 60682 Frambourgeois 9,72 559 (2014) 58

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des présidents[modifier | modifier le code]

Liste des présidents successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
? 2008 Arthur Dehaine UMP Expert-comptable
Député de l'Oise (1976→ 1981 et 1986 → 2002)
Maire de Senlis (1974 → 2008)
2008 2010 Jean-Christophe Canter UMP Patron de presse
Maire de Senlis (2008 → 2010)

Réalisations[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les maires rebelles montent au créneau », Le Parisien, édition de l'Oise,‎ (lire en ligne, consulté le 20 septembre 2014).
  2. « Le préfet dissout la communauté de communes », Le Parisien, édition de l'Oise,‎ (lire en ligne) « Treize communes sur dix-neuf avaient décidé de quitter la structure après de fortes divergences. Elles portaient notamment sur « la surreprésentation de la commune de Senlis avec Orry-la-Ville », explique un maire dissident. Dans son arrêté, qui sera effectif le jeudi 30 avril, le préfet précise, en ne mâchant pas ses mots : « Il n'existe aucune communauté d'esprit au sein de l'institution, et cet état de fait délétère est susceptible de nuire à l'intérêt public et même au bon fonctionnement des communes membres. Dans ces conditions, le pacte communautaire est rompu ».
  3. « Pays de Senlis : la dissolution est confirmée », Le Parisien, édition de l'Oise,‎ (lire en ligne) « le maire de Senlis a, depuis le départ, manifesté son intention d'épuiser toutes les voies de recours pour s'opposer à la dissolution ».
  4. « La nouvelle donne de l'intercommunalité : Deux regroupements de communes sont en train de se former sur le périmètre de l'ancien Pays de Senlis, victime d'une scission », Le Parisien, édition de l'Oise,‎ (lire en ligne, consulté le 20 septembre 2014).