Communauté de communes du Pays de Moncontour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une intercommunalité française
Cet article est une ébauche concernant une intercommunalité française.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) ; pour plus d’indications, visitez le Projet des intercommunalités françaises.

Communauté de communes du Pays de Moncontour
Communauté de communes du Pays de Moncontour
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Côtes-d'Armor
Forme Communauté de communes
Siège Moncontour
Communes 6
Président Thierry Andrieux
Date de création 30 décembre 1993
Démographie
Population 10 877 hab. (2011)
Densité 78 hab./km2
Géographie
Superficie 139,15 km2
Localisation
Localisation de la communauté de communes dans le département.
Localisation de la communauté de communes dans le département.
Liens
Site web http://www.pays-moncontour.com/

La Communauté de communes du Pays de Moncontour est une communauté de communes française, située dans le département des Côtes-d'Armor.

Composition[modifier | modifier le code]

Elle est composée des 6 communes suivantes :

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Moncontour
(siège)
22153 Moncontourois 0,48 890 (2014) 1 854
Hénon 22079 Hénonnais 40,87 2 207 (2014) 54
Plémy 22184 Plémytains 40,04 1 559 (2014) 39
Quessoy 22258 Quessoyais 29,23 3 857 (2014) 132
Saint-Carreuc 22281 Carreucois 12,69 1 493 (2014) 118
Trédaniel 22346 Trédanielais 15,92 958 (2014) 60

Compétences[modifier | modifier le code]

La politique d’une communauté de communes se met en œuvre autour de compétences obligatoires et de compétences optionnelles.

Le pays de Moncontour exerce trois compétences obligatoires : L’aménagement de l’espace : schéma des zones d’aménagement et de protection, schéma directeur des zones d’activités, etc. Le développement économique : création et gestion des zones ou des parcs d’activités, politique de modernisation du commerce et de l’artisanat, transmission-reprise d’entreprises, etc. Le tourisme.

Les compétences optionnelles exercées par la Communauté de communes :

La protection et la mise en valeur de l’environnement. La politique du logement et du cadre de vie. L’action sociale (CIAS). La culture, les loisirs et les activités sportives (notamment en direction de la petite enfance et de l’enfance-jeunesse). Equipements divers (piscine, camping …).

La Communauté de communes est également membre de syndicats intercommunautaires à vocation unique (SIVU) regroupant des communautés voisines : transport à la demande (Trans’com), école de musique Centre-Armor…

Historique[modifier | modifier le code]

La Communauté de communes du Pays de Moncontour est créée le 30 décembre 1993 et est alors composée de sept communes.

Le , Langast quitte l'intercommunalité pour rejoindre la Communauté intercommunale pour le développement de la région et des agglomérations de Loudéac (CIDERAL)[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]