Guingamp-Paimpol Agglomération

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Guingamp-Paimpol Agglomération
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Côtes-d'Armor
Forme Communauté d'agglomération
Siège Guingamp
Communes 57
Président Vincent Le Meaux
Date de création
Code SIREN 200067981
Démographie
Population 73 700 hab. (2016)
Densité 67 hab./km2
Géographie
Superficie 1 107,65 km2
Localisation
Localisation CA Guingamp-Paimpol Agglomération dans les Côtes-d'Armor, France.svg
Liens
Site web http://www.guingamp-paimpol-agglo.bzh
Fiche Banatic Données en ligne
Fiche INSEE Dossier complet en ligne

Guingamp-Paimpol Agglomération est une communauté d'agglomération française, située dans le département des Côtes-d'Armor et la région Bretagne.

Histoire[modifier | modifier le code]

La communauté d'agglomération Guingamp-Paimpol Armor-Argoat Agglomération est créée au par arrêté préfectoral du [1].

Elle est formée par fusion de sept communautés de communes :

  • la communauté de communes Callac - Argoat,
  • la communauté de communes Paimpol-Goëlo,
  • la communauté de communes du Pays de Bégard,
  • la communauté de communes du Pays de Belle-Isle-en-Terre,
  • la communauté de communes du Pays de Bourbriac,
  • Guingamp Communauté,
  • Pontrieux Communauté.


Depuis le 1er janvier 2019, l'agglomération se nomme Guingamp-Paimpol Agglomération et a pour slogan De l'Armor à l'Argoat.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des présidents successifs
Période Identité Étiquette Qualité
9 janvier 2017 En cours Vincent Le Meaux[2] PS Maire de Plouëc-du-Trieux (depuis 2008)

Liste des vice-présidents

Claudine Guillou 1ère Vice-présidente

Philippe Le Goff[modifier | modifier le code]

2ème Vice-Président

Brigitte Le Saulnier[modifier | modifier le code]

3ème Vice-présidente

Vincent Clec'h[modifier | modifier le code]

4ème Vice-président

Dominique Pariscoat[modifier | modifier le code]

5ème Vice-président

Claude Lozac'h[modifier | modifier le code]

6ème Vice-président

Philippe Coulau[modifier | modifier le code]

7ème Vice-président

Samuel Le Gaouyat[modifier | modifier le code]

8ème Vice-président

Gérard Hervé[modifier | modifier le code]

9ème Vice-président

Yvon Le Moigne[modifier | modifier le code]

10ème Vice-président

Jean-Claude Vitel[modifier | modifier le code]

11ème Vice-président

Christian Prigent[modifier | modifier le code]

12ème Vice-président

Rémy Guillou[modifier | modifier le code]

13ème Vice-président

Lise Bouillot[modifier | modifier le code]

14ème Vice-présidente

Liste des conseillers délégués :

Christian Coail[modifier | modifier le code]

1er Conseiller délégué

Guy Connan[modifier | modifier le code]

2ème Conseiller délégué

Josette Connan[modifier | modifier le code]

3ème Conseillère déléguée

Jean-Pierre Giuntini[modifier | modifier le code]

4ème Conseiller délégué

Yannick Le Bars[modifier | modifier le code]

5ème Conseiller délégué

Jean Coëdic[modifier | modifier le code]

6ème Conseiller délégué

Didier Robert[modifier | modifier le code]

7ème Conseiller délégué

Jean-Paul Prigent[modifier | modifier le code]

8ème Conseiller délégué

Pierre Salliou[modifier | modifier le code]

9ème Conseiller délégué


Compétences[modifier | modifier le code]

Guingamp-Paimpol Agglomération exerce, en lieu et place des communes membres, des compétences obligatoires, optionnelles et facultatives.

Compétences obligatoires[modifier | modifier le code]

1° En matière de développement économique : actions de développement économique dans les conditions prévues à l’article L. 4251-17 ; création, aménagement, entretien et gestion de zones d’activité industrielle, commerciale, tertiaire, artisanale, touristique, portuaire ou aéroportuaire ; politique locale du commerce et soutien aux activités commerciales d’intérêt communautaire ; promotion du tourisme, dont la création d’offices de tourisme ;

2° En matière d’aménagement de l’espace communautaire : schéma de cohérence territoriale et schéma de secteur ; plan local d’urbanisme, document d’urbanisme en tenant lieu et carte communale ; création et réalisation de zones d’aménagement concerté d’intérêt communautaire ; organisation de la mobilité au sens du titre III du livre II de la première partie du code des transports, sous réserve de l’article L.3421-2 du même code ;

3° En matière d’équilibre social de l’habitat : programme local de l’habitat ; politique du logement d’intérêt communautaire ; actions et aides financières en faveur du logement social d’intérêt communautaire ; réserves foncières pour la mise en œuvre de la politique communautaire d’équilibre social de l’habitat ; action, par des opérations d’intérêt communautaire, en faveur du logement des personnes défavorisées ; amélioration du parc immobilier bâti d’intérêt communautaire ;

4° En matière de politique de la ville : élaboration du diagnostic du territoire et définition des orientations du contrat de ville ; animation et coordination des dispositifs contractuels de développement urbain, de développement local et d’insertion économique et sociale ainsi que des dispositifs locaux de prévention de la délinquance ; programmes d’actions définis dans le contrat de ville ;

5° Gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations, dans les conditions prévues à l’article L211-7 du code de l’environnement ;

6° En matière d’accueil des gens du voyage : création, aménagement, entretien et gestion des aires d’accueil des gens du voyage et des terrains familiaux locatifs définis aux 1° et 3° du II de l’article 1er de la loi n°2000-614 du 5 juillet 2000 relative à l’accueil et à l’habitat des gens du voyage ;

7° Collecte et traitement des déchets des ménages et déchets assimilés.

Compétences optionnelles[modifier | modifier le code]

1° Création ou aménagement et entretien de voirie d’intérêt communautaire ; création ou aménagement et gestion des parcs de stationnement d’intérêt communautaire ;

2° Assainissement des eaux usées, dans les conditions prévues à l’article L2224-8 ;

3° Eau

4° Construction, aménagement, entretien et gestion d’équipements culturels et sportifs d’intérêt communautaire ;

5° En matière de protection et de mise en valeur de l’environnement et du cadre de vie : lutte contre la pollution de l’air, lutte contre les nuisances sonores, soutien aux actions de maîtrise de la demande d’énergie ;

6° Action Sociale d’intérêt communautaire ; Lorsque la communauté d’agglomération exerce la compétence action d’intérêt communautaire, elle peut en confier la responsabilité pour tout ou partie à un centre intercommunal d’action sociale constitué dans les conditions fixées à l’article L.123-4-1 du code de l’action sociale et des familles ;

7° Création et gestion de maisons de services au public et définition des obligations de service au public y afférentes en application de l’article 27-2 de la loi n°2000-321 du 12 avril 2000 relative aux droits des citoyens dans leurs relations avec les administrations.

Compétences facultatives[modifier | modifier le code]

1° En matière de développement du territoire :

–        Le soutien à la filière agricole, maritime et à leurs entreprises ;

–        Le soutient à l’enseignement supérieur et à la recherche en rapport avec les besoins du territoire ;

–        Le partenariat avec les structures en charge du soutien à l’emploi et la contribution aux forums de l’emploi ;

–        La création, l’aménagement, la gestion et la valorisation des sentiers de randonnée pédestres, cyclo et VTT ;

–        L’élaboration et la mise en œuvre d’un schéma de signalétique décliné en « Signalétique d’Information Locale », en « Panneaux d’Information sur Site » et « Relais d’Information sur Site » ;

2° En matière de protection de la qualité de l’eau et de la protection de la ressource : La mise en œuvre des actions collectives et/ou individuelles de reconquêtes, d’amélioration et de préservation de la qualité de l’eau (hors production d’eau potable) en lien avec les schémas d’aménagement et de gestion des eaux (SAGE).

3° En matière de soutien à la protection et la valorisation des espaces naturels :

  • La protection et la valorisation d’espaces naturels par des études et travaux d’aménagement, de restauration, d’entretien, de protection et de mise en valeur ;
  • La gestion d’espaces naturels du Conservatoire du littoral dans le cadre d’une convention de gestion :
  • La mission d’opérateurs et/ou de gestion pour les sites Natura 2000 ;
  • La connaissance, la préservation et la mise en œuvre opérationnelle de programmes et d’actions en faveur de la biodiversité ;
  • L’assistance aux communes pour la connaissance, la protection, l’aménagement et la mise en valeur des espaces sensibles ou remarquables ;
  • L’assistance aux communes pour la lutte contre les espèces indésirables (faune et flore) ;
  • La création de partenariats entre acteurs, en lien avec la protection et la connaissance des espaces et des espèces.

4° En matière d’action par l’éducation à l’environnement et à l’éco-citoyenneté :

  • La coordination et la mise en œuvre d’actions de sensibilisations et d’éducation à la protection de l’environnement et à l’éco-citoyenneté :

·       A la protection des ressources naturelles et du patrimoine

·       Aux économies d’eau et d’énergie

·       Au développement des énergies renouvelables

  • Le soutien aux projets et aux actions contribuant, par leur contenu et leurs dimensions, à l’éducation, à l’environnement, et à l’éco-citoyenneté ;
  • La gestion d’équipements publics communautaires contribuant à l’éducation, à l’environnement, à la protection de l’environnement et à l’éco-citoyenneté.

5° En matière d’actions en faveur des énergies renouvelables :

  • L’élaboration et la mise en œuvre d’un Plan Climat Air-Energie Territorial (PCAET)
  • L’élaboration et la mise en œuvre d’une politique de diversification et de développement des énergies renouvelables ;
  • Des actions de maîtrise et de réduction de la demande d’énergie ;
  • L’accompagnement des initiatives visant à la création d’unités de production d’énergies renouvelables ;
  • La construction et la gestion de chaufferies centrales ainsi que la création et la gestion de réseaux de distribution de chaleur.

6° En matière d’aménagement numérique du territoire :

  • Toute intervention relative à l’aménagement numérique du territoire et notamment la mise en œuvre des actions définies à l’article L1425-1 du CGCT en matière de réseaux et services locaux de communication électronique ;
  • La participation à l’élaboration et à la modification des schémas visés à l’article L1424-2 du CGCT ;
  • L’accompagnement au développement des usages du numérique.

7° En matière de gestion immobilière des locaux de gendarmerie suivants : Belle-Isle-en-Terre, Callac, Paimpol et Pontrieux.

8° En matière de soutien à la vie associative :

  • Le soutien à des évènements cohérents avec l’exercice de ses compétences ;
  • Le soutien au fait associatif au travers de partenariats avec les acteurs du secteur ;
  • La mobilisation d’acteurs spécifiques permettant de conforter l’engagement associatif et le volontariat ;
  • Le soutien à des associations au travers de conventions de partenariat.

9° Coopération décentralisée : La communauté d’agglomération exerce une compétence dans le domaine de la coopération décentralisée, hors jumelages, et subventionnent des opérations d’urgence humanitaires, sur les territoires de Madagascar et du Niger.

10° Versement du contingent incendie.

Listes des communes[modifier | modifier le code]

La communauté d'agglomération comprend 57 communes.


Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Guingamp
(siège)
22070 Guingampais 3,41 6 899 (2016) 2 023
Bégard 22004 Bégarrois 36,41 4 774 (2016) 131
Belle-Isle-en-Terre 22005 Belleilois 14,11 1 034 (2016) 73
Bourbriac 22013 Briacins 71,86 2 335 (2016) 32
Brélidy 22018 Brélidiens 8,14 299 (2016) 37
Bulat-Pestivien 22023 Bulatois 31,23 430 (2016) 14
Calanhel 22024 Calanhelois 14,32 211 (2016) 15
Callac 22025 Callacois 33,03 2 210 (2016) 67
Carnoët 22031 Carnoëtois 42,06 672 (2016) 16
La Chapelle-Neuve 22037 Chapelle-Neuvois 23,78 404 (2016) 17
Coadout 22040 Coadoutais 9,73 581 (2016) 60
Duault 22052 Duaultois 21,59 359 (2016) 17
Grâces 22067 Gracieux 14,07 2 510 (2016) 178
Gurunhuel 22072 Gurunhuellois 19,58 433 (2016) 22
Kerfot 22086 Kerfotais 5,71 712 (2016) 125
Kerien 22088 Kérinois 21,88 262 (2016) 12
Kermoroc'h 22091 Kermorochois 6,16 463 (2016) 75
Kerpert 22092 Kerpertois 21,00 275 (2016) 13
Landebaëron 22095 Landebaëronnais 6,44 189 (2016) 29
Lanleff 22108 Lanleffois 2,16 121 (2016) 56
Lanloup 22109 Lanloupais 2,45 230 (2016) 94
Loc-Envel 22129 Locenvellois 3,36 70 (2016) 21
Lohuec 22132 Lohuécois 17,18 262 (2016) 15
Louargat 22135 Louargatais 57,23 2 355 (2016) 41
Maël-Pestivien 22138 Maëlois 31,29 390 (2016) 12
Magoar 22139 Magoariens 7,79 85 (2016) 11
Moustéru 22156 Moustérusiens 14,28 670 (2016) 47
Pabu 22161 Pabuais 7,83 2 767 (2016) 353
Paimpol 22162 Paimpolais 23,61 7 186 (2016) 304
Pédernec 22164 Pédernecois 27,05 1 849 (2016) 68
Pléhédel 22178 Pléhédelais 12,36 1 301 (2016) 105
Plésidy 22189 Plésidiens 25,79 612 (2016) 24
Ploëzal 22204 Ploëzalais 26,24 1 261 (2016) 48
Ploubazlanec 22210 Ploubazlanecains 15,04 2 999 (2016) 199
Plouëc-du-Trieux 22212 Plouëcois 18,27 1 132 (2016) 62
Plouézec 22214 Plouézecains 27,87 3 210 (2016) 115
Plougonver 22216 Plougonverois 35,72 733 (2016) 21
Plouisy 22223 Plouisyens 23,63 1 972 (2016) 83
Ploumagoar 22225 Ploumagoariens 32,07 5 412 (2016) 169
Plourac'h 22231 Plouracois 32,15 322 (2016) 10
Plourivo 22233 Plourivotains 28,35 2 281 (2016) 80
Plusquellec 22243 Plusquellecois 26,31 528 (2016) 20
Pont-Melvez 22249 Pont-Melvéziens 22,98 609 (2016) 27
Pontrieux 22250 Pontriviens 1,02 1 036 (2016) 1 016
Quemper-Guézennec 22256 Quemperrois 23,08 1 113 (2016) 48
Runan 22269 Runanais 5,12 233 (2016) 46
Saint-Adrien 22271 Saint-Adriennais 9,93 356 (2016) 36
Saint-Agathon 22272 Saint-Agathonnais 14,56 2 263 (2016) 155
Saint-Clet 22283 Saint-Clétois 14,46 874 (2016) 60
Saint-Laurent 22310 8,96 490 (2016) 55
Saint-Nicodème 22320 Nicodémois 16,94 168 (2016) 10
Saint-Servais 22328 Saint-Servaisiens 28,04 409 (2016) 15
Senven-Léhart 22335 Senvenais 12,50 233 (2016) 19
Squiffiec 22338 Squiffiécois 10,80 777 (2016) 72
Tréglamus 22354 Tréglamusois 18,79 1 014 (2016) 54
Trégonneau 22358 Trégonnois 6,32 566 (2016) 90
Yvias 22390 Yviasais 11,61 762 (2016) 66

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Annexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Arrêté préfectoral du 9 novembre 2016 portant création de la communauté d'agglomération « Guingamp Paimpol Armor Argoat Agglomération »
  2. « Guingamp-Paimpol. Vincent Le Meaux président de l’agglo », Ouest-France,‎ (lire en ligne, consulté le 17 janvier 2017)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]