Communauté de communes des Bastides Dordogne-Périgord

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Communauté de communes des Bastides Dordogne-Périgord
Blason de Communauté de communes des Bastides Dordogne-Périgord
Communauté de communes des Bastides Dordogne-Périgord
Lalinde, siège de la communauté de communes des Bastides Dordogne-Périgord.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Dordogne
Forme Communauté de communes
Siège Lalinde
Communes 47
Président Christian Estor (DVG)
Date de création
Code SIREN 200034833
Démographie
Population 18 803 hab. (2016)
Densité 28 hab./km2
Géographie
Superficie 665,70 km2
Localisation
Localisation de Communauté de communes des Bastides Dordogne-Périgord
Localisation en 2013 dans le département de la Dordogne.
Liens
Site web ccbdp.fr
Fiche Banatic Données en ligne
Fiche INSEE Dossier complet en ligne

La communauté de communes des Bastides Dordogne-Périgord est une structure intercommunale française située dans le département de la Dordogne, en région Nouvelle-Aquitaine.

Histoire[modifier | modifier le code]

La communauté de communes est créée par l'arrêté no 121284 du préfet de la Dordogne, en date du [1]. Issue de la fusion de cinq communautés de communes : du Bassin Lindois, de Cadouin, Entre Dordogne et Louyre, du Monpaziérois et du Pays beaumontois, elle prend effet le [1]. Ce nouvel ensemble comprend 49 communes sur un territoire de 651,64 km2.

Au , le nombre de communes passe à 46, après la création de la commune nouvelle de Beaumontois en Périgord.

Au , la communauté de communes des Bastides Dordogne-Périgord est rejointe par la commune de Trémolat en provenance de la communauté de communes du Pays vernois et du terroir de la truffe[2]. Son territoire s'agrandit à 665,67 km2.

Territoire communautaire[modifier | modifier le code]

Géographie physique[modifier | modifier le code]

Située au sud du département de la Dordogne, la communauté de communes des Bastides Dordogne-Périgord regroupe 47 communes et présente une superficie de 665,7 km2[3].

Carte de la communauté de communes des Bastides Dordogne-Périgord au .

Composition[modifier | modifier le code]

Carte des densités de population (millésimée 2016) des communes de la communauté de communes des Bastides Dordogne-Périgord. Composition en communes au [4].

Elle est composée des 47 communes suivantes[5] :

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
km2
Population
(dernière pop. légale)
Densité
hab./km2
Lalinde
(siège)
24223 Lindois 27,7 2 799 (2016) 101
Alles-sur-Dordogne 24005 Allois 9,41 382 (2016) 41
Badefols-sur-Dordogne 24022 Badefolois 6,06 213 (2016) 35
Baneuil 24023 Baneuillais 8,89 356 (2016) 40
Bayac 24027 Bayacois 10,23 350 (2016) 34
Beaumontois en Périgord 24028 72,71 1 847 (2016) 25
Biron 24043 Bironnais 12,98 177 (2016) 14
Bouillac 24052 Bouillacois 12,34 125 (2016) 10
Bourniquel 24060 Bourniquelois 8,96 67 (2016) 7,5
Calès 24073 Calésiens 8,02 392 (2016) 49
Capdrot 24080 Capdrotiens 43,72 489 (2016) 11
Cause-de-Clérans 24088 Cléranais 14,35 345 (2016) 24
Couze-et-Saint-Front 24143 Couzots 8,19 721 (2016) 88
Gaugeac 24195 Gaujacois 10,17 115 (2016) 11
Lanquais 24228 Lanquaisiens 14,48 497 (2016) 34
Lavalade 24231 Lavaladois 3,95 84 (2016) 21
Le Buisson-de-Cadouin 24068 Caduniens 50,37 1 962 (2016) 39
Liorac-sur-Louyre 24242 Lioracois 20,27 241 (2016) 12
Lolme 24244 Lolmois 6,92 199 (2016) 29
Marsalès 24257 Marsalesois 9,43 238 (2016) 25
Mauzac-et-Grand-Castang 24260 Mauzacois 15,85 875 (2016) 55
Molières 24273 Moliérains 21,22 327 (2016) 15
Monpazier 24280 Monpaziérois 0,53 478 (2016) 902
Monsac 24281 Monsacois 10,74 194 (2016) 18
Montferrand-du-Périgord 24290 Montferrandais 13,1 158 (2016) 12
Naussannes 24307 Naussannais 14,82 245 (2016) 17
Pezuls 24327 Pezulois 10,38 118 (2016) 11
Pontours 24334 Pontourois 6,69 194 (2016) 29
Pressignac-Vicq 24338 Pressignaco-Vicois 17,06 440 (2016) 26
Rampieux 24347 Rampieusois 11,82 149 (2016) 13
Saint-Agne 24361 Agnolais 5,87 438 (2016) 75
Saint-Avit-Rivière 24378 14 77 (2016) 5,5
Saint-Avit-Sénieur 24379 Saint-Avitois 23,4 457 (2016) 20
Saint-Capraise-de-Lalinde 24382 Capraisiens 3,83 531 (2016) 139
Saint-Cassien 24384 Saint-Cassinois 4,72 33 (2016) 7
Saint-Félix-de-Villadeix 24405 Saint-Féliciens 16,88 312 (2016) 18
Saint-Marcel-du-Périgord 24445 Saint-Marcelois 11,46 146 (2016) 13
Saint-Marcory 24446 4,76 52 (2016) 11
Saint-Romain-de-Monpazier 24495 7,48 105 (2016) 14
Sainte-Croix 24393 12,87 86 (2016) 6,7
Sainte-Foy-de-Longas 24407 16,18 235 (2016) 15
Soulaures 24542 Soulaurais 10,28 91 (2016) 8,9
Trémolat 24558 Trémolacois 14,03 643 (2016) 46
Urval 24560 Urvalais 13,38 112 (2016) 8,4
Varennes 24566 Varennois 4,05 464 (2016) 115
Verdon 24570 Verdonais 4,95 48 (2016) 9,7
Vergt-de-Biron 24572 Vernois 16,17 196 (2016) 12

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
18 84918 06317 87418 39118 42519 01819 19818 803
Les données proposées sont établies à périmètre géographique identique, dans la géographie en vigueur au .
(Sources : Insee[6])

Administration[modifier | modifier le code]

Siège[modifier | modifier le code]

Le siège de la communauté de communes est situé à Lalinde.

Les élus[modifier | modifier le code]

Après la création au de la commune nouvelle de Beaumontois en Périgord, le nombre de délégués siégeant au conseil communautaire est le suivant : quarante-quatre communes disposent d'un seul siège. Les cinq autres en ont plus (deux pour Couze-et-Saint-Front et Mauzac-et-Grand-Castang, cinq pour Beaumontois en Périgord, six pour Le Buisson-de-Cadouin et huit pour Lalinde), ce qui fait un total de 64 conseillers communautaires[7].

Présidence[modifier | modifier le code]

Liste des présidents successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
janvier 2013 avril 2014 Pierre-Alain Péris PS Maire de Lalinde (2001-2014)
avril 2014[8] En cours Christian Estor DVG Adjoint au maire de Lalinde (depuis 2008)


Compétences[modifier | modifier le code]

Régime fiscal et budget[modifier | modifier le code]

Le régime fiscal de la communauté de communes est la fiscalité professionnelle unique (FPU).

Projets et réalisations[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Arrêté n° 121284, Recueil des actes administratifs de l'État en Dordogne - Novembre 2012, p. 29-34, sur le site de la Préfecture de la Dordogne, consulté le 2 décembre 2012.
  2. [PDF] « Arrêté no PREF/DDL/2016/0181 portant extension du périmètre de la communauté de communes Bastides Dordogne Périgord à la commune de Trémolat », Préfecture de la Dordogne, 15 septembre 2016, p. 275-279.
  3. « Chiffres-clés du territoire de l'intercommunalité. », sur le site de l'Insee (consulté le 30 août 2019)
  4. Les densités de population sont calculées automatiquement dans un SIG en utilisant la surface géométrique de la commune, avec un niveau de précision du contour de 5 m tel qu'il ressort de l'export du découpage administratif au niveau communal (contours des communes) issu d'OpenStreetMap, et non la superficie cadastrale définie par l'Insee, qui est une donnée purement administrative. Des différences de classe peuvent ainsi éventuellement apparaître pour les communes qui se situent en limite de franchissement de seuil de classe.
  5. « Composition de la CC des Bastides Dordogne-Périgord (200034833). », sur Insee (consulté le 24 septembre 2019)
  6. Séries historiques sur la population et le logement en 2016 - CC des Bastides Dordogne-Périgord (200034833)., sur le site de l'Insee (consulté le 9 août 2019)
  7. [PDF] Arrêté no 2015-32-SPB du 25 janvier 2016, p. 57-60, Préfecture de la Dordogne, consulté le 25 mai 2016.
  8. Les couleurs des communautés, Sud Ouest édition Dordogne du 30 avril 2014, p. 13.