Communauté de communes de Domme-Villefranche du Périgord

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Communauté de communes de Domme-Villefranche du Périgord
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Dordogne
Forme Communauté de communes
Siège Saint-Martial-de-Nabirat
Communes 23
Président Jean-Claude Cassagnole (DVG)
Date de création 1er janvier 2014
Code SIREN 200041440
Démographie
Population 8 844 hab. (2014)
Densité 23 hab./km2
Géographie
Superficie 376,61 km2
Localisation
Localisation de Communauté de communes de Domme-Villefranche du Périgord
La communauté de communes de Domme-Villefranche du Périgord en 2014 dans le département de la Dordogne.
Liens
Fiche Banatic Données en ligne
Fiche INSEE Dossier complet en ligne

La communauté de communes de Domme-Villefranche du Périgord est une structure intercommunale française située dans le département de la Dordogne, en région Nouvelle-Aquitaine. Elle prend effet le 1er janvier 2014.

Histoire[modifier | modifier le code]

La création de la communauté de communes de Domme-Villefranche du Périgord a été actée par l'arrêté préfectoral no 2013149-0007 du 29 mai 2013[1].

Effective le 1er janvier 2014, elle est issue de la fusion de la communauté de communes du Canton de Domme et de la communauté de communes du Pays du Châtaignier. Ce nouvel ensemble comprend 23 communes, soit une population municipale de 8 968 habitants au recensement de 2011, sur un territoire de 376,61 km2.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des présidents successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
janvier 2014 avril 2014 Germinal Peiro PS Maire de Castelnaud-la-Chapelle (1983-2014)
Conseiller général du canton de Domme (1988-2015)
Député (1997-2017)
avril 2014[2] décembre 2017 Thomas Michel[Note 1] DVG Maire de Saint-Pompont (depuis 2008)
janvier 2018 [3] En cours Jean-Claude Cassagnole DVG Maire de Domme (depuis 2014)

Composition[modifier | modifier le code]

Elle regroupe 23 communes (14 du canton de Domme et 9 du canton de Villefranche-du-Périgord) :


Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Saint-Martial-de-Nabirat
(siège)
24450 Saint-Martialais 15,57 595 (2016) 38
Besse 24039 Bessois 16,20 156 (2016) 10
Bouzic 24063 Bouzicois 11,76 152 (2016) 13
Campagnac-lès-Quercy 24075 Campagnacois 19,67 293 (2016) 15
Castelnaud-la-Chapelle 24086 Castelnaudéziens 20,88 464 (2016) 22
Cénac-et-Saint-Julien 24091 Cenacois 19,87 1 205 (2016) 61
Daglan 24150 Daglanais 19,96 549 (2016) 28
Domme 24152 Dommois 24,91 912 (2016) 37
Florimont-Gaumier 24184 Florimontois 9,05 143 (2016) 16
Groléjac 24207 Groléjacois 12,28 649 (2016) 53
Lavaur 24232 Vauréens 9,00 68 (2016) 8
Loubejac 24245 Loubéjacois 18,55 269 (2016) 15
Mazeyrolles 24263 Mazeyrollais 29,65 316 (2016) 11
Nabirat 24300 Nabiracois 16,25 373 (2016) 23
Orliac 24313 Orliacois 10,54 61 (2016) 6
Prats-du-Périgord 24337 Pradois 10,99 147 (2016) 13
Saint-Aubin-de-Nabirat 24375 Saint-Albinois 6,49 140 (2016) 22
Saint-Cernin-de-l'Herm 24386 Cerninois 16,25 233 (2016) 14
Saint-Cybranet 24395 10,33 399 (2016) 39
Saint-Laurent-la-Vallée 24438 Saint-Laurentais 15,07 256 (2016) 17
Saint-Pompont 24488 Saint-Pomponnais 27,40 394 (2016) 14
Veyrines-de-Domme 24575 Veyrinois 11,44 227 (2016) 20
Villefranche-du-Périgord 24585 Villefranchois 24,50 704 (2016) 29

Représentation[modifier | modifier le code]

À partir du renouvellement des conseils municipaux de mars 2014, le nombre de délégués siégeant au conseil communautaire est le suivant : 17 communes disposent d'un siège. Les communes plus peuplées en ont plus (deux pour Daglan, Groléjac et Saint-Martial-de-Nabirat ; trois pour Villefranche-du-Périgord ; quatre pour Domme et cinq pour Cénac-et-Saint-Julien), ce qui fait un total de 35 conseillers communautaires[4].

Compétences[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Démissionnaire.

Références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF] Arrêté no 2015 S 0231 du 29 mai 2013, p. 72-73 sur le site de la Préfecture de la Dordogne, consulté le 25 mai 2016.
  2. Carole Trouvé, « Nouveau président communautaire », Sud Ouest édition Périgueux, 19 avril 2014, p. 24h.
  3. Carole Trouvé, « Le maire de Domme élu président », Sud Ouest, 22 janvier 2018, consulté le 19 février 2019.
  4. [PDF] Arrêté no 2013290-0013 du 17 octobre 2013 sur le site de la Préfecture de la Dordogne, consulté le 1er décembre 2013.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]