Communauté de communes Vienne et Gartempe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Communauté de communes Vienne et Gartempe
Blason de Communauté de communes Vienne et Gartempe
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Vienne
Forme Communauté de communes
Siège Montmorillon
Communes 55
Président Annie Lagrange (LR)
Date de création
Code SIREN 200070043
Démographie
Population 39 557 hab. (2016)
Densité 20 hab./km2
Géographie
Superficie 1 988,30 km2
Localisation
Localisation de Communauté de communes Vienne et Gartempe
Localisation de l'EPCI dans le département de la Vienne
Liens
Site web http://www.vienneetgartempe.fr/
Fiche Banatic Données en ligne
Fiche INSEE Dossier complet en ligne

La communauté de communes Vienne et Gartempe est une communauté de communes française, située dans le Sud du département de la Vienne et la région Nouvelle-Aquitaine.

Elle est issue de la fusion en 2017[1] des communautés de communes du Montmorillonnais, du Lussacois et d'une partie du Pays Chauvinois.

Historique[modifier | modifier le code]

Elle est créée à la suite du Schéma de coopération intercommunale (SDCI) prenant effet le [2] car cinq des six CC de l'Arrondissement de Montmorillon ont moins de 15 000 habitants (CC des Pays Civraisien et Charlois, de la Région de Couhé, du Lussacois, du Pays Chauvinois et du Pays Gencéen) imposés par la Loi NOTRe.

Le premier objectif de la prescription numéro 1 de l'arrondissement du schéma est de fusionner les deux communautés de commune du Syndicat Mixte du Pays Montmorillonnais[2]. Les deux CC du Montmorillonnais et du Lussacois présentent une véritable cohérence naturelle et géographique : terre d’élevage structurée par les vallées de la Vienne et de la Gartempe, richesse patrimoniale et potentiel touristique significatif, tissu industriel diversifié dont l’activité s’est toutefois sensiblement réduite ces dernières années. Cette fusion permet enfin[2] de créer, au sud-est de la Vienne, un pôle autonome qui assoit le poids de ce territoire en dehors de l’axe Poitiers-Châtellerault, et qui maintient de fait un équilibre territorial à l’échelle du département.

Le schéma est ammendé à la suite de la CDCI du 8 février 2016 avec l'adoption d'un amendement portant simultanément sur l'intégration d'autres communes:

- la suppression du rattachement des communes de La Bussière et de Saint-Pierre-de-Maillé (Communauté de communes des Vals de Gartempe et Creuse) à la communauté d’agglomération du Grand Poitiers.

L’arrêté fixant le périmètre est signé le 25 mars 2016[3] confirmé le 6 décembre par l’arrêté définitif[4].

Territoire communautaire[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

Située à l'est du département de la Vienne, la communauté de communes Vienne et Gartempe regroupe 55 communes et présente une superficie de 1 988,3 km2[5].

Carte de la communauté de communes Vienne et Gartempe au .

Composition[modifier | modifier le code]

Carte des densités de population (millésimée 2016) des communes de la communauté de communes Vienne et Gartempe. Composition en communes au [6].

Elle est composée des communes suivantes :

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
km2
Population
(dernière pop. légale)
Densité
hab./km2
Adriers 86001 Adriauds 68,09 723 (2016) 11
Antigny 86006 Antignois 43,93 557 (2016) 13
Asnières-sur-Blour 86011 Asniérois 32,49 180 (2016) 5,5
Availles-Limouzine 86015 Availlais 57,9 1 281 (2016) 22
Béthines 86025 Béthinois 37,02 474 (2016) 13
Bouresse 86034 Bouressois 36,62 575 (2016) 16
Bourg-Archambault 86035 Bourg-Archambaugeois 24,33 190 (2016) 7,8
Brigueil-le-Chantre 86037 Brigueillais 53,79 516 (2016) 9,6
Chapelle-Viviers 86059 14,53 551 (2016) 38
Civaux 86077 Civaliens 26,39 1 203 (2016) 46
Coulonges 86084 18,35 239 (2016) 13
Fleix 86098 9,15 136 (2016) 15
Gouex 86107 Gouexquis 18,16 505 (2016) 28
Haims 86110 Haimsois 32,25 226 (2016) 7
Jouhet 86117 Jouhétiens 25,53 524 (2016) 21
Journet 86118 Journétains 58,51 371 (2016) 6,3
La Bussière 86040 32,09 320 (2016) 10
Lathus-Saint-Rémy 86120 Lathusiens 98,28 1 214 (2016) 12
La Trimouille 86273 Trimouillais 41,65 904 (2016) 22
Lauthiers 86122 Althériens 8,16 69 (2016) 8,5
Leignes-sur-Fontaine 86126 Leignois 32,37 634 (2016) 20
Le Vigeant 86289 Vigeantais 64,36 716 (2016) 11
Lhommaizé 86131 Lhommaizéens 30,59 849 (2016) 28
Liglet 86132 Liglétiens 52,53 316 (2016) 6
L'Isle-Jourdain 86112 Lislois ou Islois 5,92 1 160 (2016) 196
Luchapt 86138 Luchaptais 26,39 256 (2016) 9,7
Lussac-les-Châteaux 86140 Lussacois 28,06 2 322 (2016) 83
Mauprévoir 86152 Maloprévosiens 48,59 615 (2016) 13
Mazerolles 86153 Mazerollais 21,25 845 (2016) 40
Millac 86159 Millacois 40,59 554 (2016) 14
Montmorillon 86165 Montmorillonnais 57 5 998 (2016) 105
Moulismes 86170 Moulismois 29,06 377 (2016) 13
Moussac 86171 Moussacois 24,69 442 (2016) 18
Mouterre-sur-Blourde 86172 Mouterrois 20,18 167 (2016) 8,3
Nalliers 86175 Nalliérois 16,03 318 (2016) 20
Nérignac 86176 Nérignacois 4,46 124 (2016) 28
Paizay-le-Sec 86187 Paizayins 34,65 465 (2016) 13
Persac 86190 Persacois 59,41 770 (2016) 13
Pindray 86191 Pindraysiens 26,74 258 (2016) 9,6
Plaisance 86192 Plaisançois 13,11 161 (2016) 12
Pressac 86200 Pressacois 49,21 574 (2016) 12
Queaux 86203 Caïocains 52,64 506 (2016) 9,6
Saint-Germain 86223 Germinois 20,23 935 (2016) 46
Saint-Laurent-de-Jourdes 86228 17,96 204 (2016) 11
Saint-Léomer 86230 Saint-Léomérois 28,67 183 (2016) 6,4
Saint-Martin-l'Ars 86234 Saint-Martinois 41,76 383 (2016) 9,2
Saint-Pierre-de-Maillé 86236 Maillois 74,89 882 (2016) 12
Saint-Savin 86246 Saint-Savinois 18,8 860 (2016) 46
Saulgé 86254 Saulgéens 62,31 1 016 (2016) 16
Sillars 86262 Sillarois 60,79 620 (2016) 10
Thollet 86270 Thillétois 29,92 159 (2016) 5,3
Usson-du-Poitou 86276 Ussonnais 72,64 1 271 (2016) 17
Valdivienne 86233 Valdiviennois 61,24 2 748 (2016) 45
Verrières 86285 Verriérois 19,58 1 007 (2016) 51
Villemort 86291 Villemortois 4,42 104 (2016) 24

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
47 23044 49742 91540 41540 60639 91439 89339 557
Les données proposées sont établies à périmètre géographique identique, dans la géographie en vigueur au .
(Sources : Insee[7])



Administration[modifier | modifier le code]

Conseil communautaire[modifier | modifier le code]

Les 77 délégués sont ainsi répartis selon le droit commun[8] comme suit :

Nombre de délégués Communes
11 Montmorillon
5 Valdivienne
4 Lussac-les-Châteaux
2 Availles-Limouzine, Civaux, L'Isle-Jourdain, Lathus-Saint-Rémy, Usson-du-Poitou
1 Les autres communes

Liste des présidents[modifier | modifier le code]

Liste des présidents
Période Identité Étiquette Qualité
janvier 2017[9] 19 janvier 2018 Yves Bouloux DVD Maire de Montmorillon
Sénateur depuis décembre 2017
19 janvier 2018 En cours Annie Lagrange LR Maire de Lussac-les-Châteaux

Compétences[modifier | modifier le code]

La communauté de commune adhère également à 4 syndicats mixtes

  • Syndicat mixte du ScoT Sud Vienne
  • Syndicat intercommunal d'aménagement de la Gartempe
  • Syndicat mixte des Vallées du Clain Sud
  • Syndicat interdépartemental mixte pour l'équipement rural

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Vienne et Gartempe : les enjeux du sud Vienne
  2. a b et c Schéma Départemental de Coopération Intercommunale 2016
  3. Arrêté n°2016-D2/B1 -006 en date du 25 mars 2016 arrêtant le Schéma Départemental de Coopération - Intercommunale de la Vienne
  4. AP n°2016-D2/B1-038 portant création du nouvel établissement public à fiscalité propre issu de la fusion de la communauté de communes du Montmorillonnais, du Lussacois et de l’extension aux communes de La Bussière, La Chapelle-Viviers, Fleix, Lauthiers, Leignes-sur-Fontaine, Paizay-le-Sec, Saint-Pierre-de-Maillé et Valdivienne à compter du 1er janvier 2017
  5. « Chiffres-clés du territoire de l'intercommunalité. », sur le site de l'Insee (consulté le 3 septembre 2019)
  6. Les densités de population sont calculées automatiquement dans un SIG en utilisant la surface géométrique de la commune, avec un niveau de précision du contour de 5 m tel qu'il ressort de l'export du découpage administratif au niveau communal (contours des communes) issu d'OpenStreetMap, et non la superficie cadastrale définie par l'Insee, qui est une donnée purement administrative. Des différences de classe peuvent ainsi éventuellement apparaître pour les communes qui se situent en limite de franchissement de seuil de classe.
  7. Séries historiques sur la population et le logement en 2016 - CC Vienne et Gartempe (200070043)., sur le site de l'Insee (consulté le 11 septembre 2019)
  8. Arrêté fixant le nombre et la répartition des sièges au sein du conseil communautaire de la communauté de communes Vienne et Gartempe
  9. Yves Bouloux élu président de Vienne et Gartempe

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]