Communauté de communes Chavanon Combrailles et Volcans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Communauté de communes Chavanon Combrailles et Volcans
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Puy-de-Dôme
Forme Communauté de communes
Siège Pontaumur
Communes 36
Date de création
Code SIREN 200071215
Démographie
Population 12 996 hab. (2013)
Liens
Fiche Banatic Données en ligne

La communauté de communes Chavanon Combrailles et Volcans est une communauté de communes française, située dans le département du Puy-de-Dôme en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Historique[modifier | modifier le code]

Le schéma départemental de coopération intercommunale (SDCI) du Puy-de-Dôme, dévoilé en octobre 2015, proposait la fusion des communautés de communes de Haute Combraille, Pontgibaud Sioule et Volcans et Sioulet-Chavanon[1]. Il est confirmé en mars 2016[2].

La fusion de ces trois communautés de communes est prononcée par l'arrêté préfectoral no 16-02927 du 13 décembre 2016. La structure intercommunale prend le nom de « Chavanon Combrailles et Volcans »[3].

Territoire communautaire[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

La communauté de communes Chavanon Combrailles et Volcans est située à l'ouest du département du Puy-de-Dôme.

Composition[modifier | modifier le code]

Elle est composée des trente-six (36) communes suivantes :

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Pontaumur
(siège)
63283 Pontaumurois 13,81 714 (2013) 52
Bourg-Lastic 63048 Bourcagnauds 40,46 886 (2014) 22
Briffons 63053 40,32 287 (2014) 7,1
Bromont-Lamothe 63055 Bromontois 38,07 1 001 (2014) 26
La Celle 63064 15,85 84 (2014) 5,3
Chapdes-Beaufort 63085 Chapdères 31,79 1 036 (2014) 33
Cisternes-la-Forêt 63110 Cisternois 33,58 477 (2014) 14
Combrailles 63115 Combraillés 20,61 220 (2014) 11
Condat-en-Combraille 63118 45,74 445 (2014) 9,7
Fernoël 63159 Fernöelois 14,43 129 (2014) 8,9
Giat 63165 Giatois 47,95 836 (2014) 17
La Goutelle 63170 Goutellois 24,25 626 (2014) 26
Herment 63175 Hermentois 9,57 303 (2014) 32
Landogne 63186 Landogniens 17,37 241 (2014) 14
Lastic 63191 17,31 108 (2014) 6,2
Messeix 63225 Messeiroux 39,32 1 088 (2014) 28
Miremont 63228 36,79 308 (2014) 8,4
Montel-de-Gelat 63237 Montelois 25,02 454 (2014) 18
Montfermy 63238 Fourminères 14,25 226 (2014) 16
Pontgibaud 63285 Gibaldipontins 4,59 722 (2014) 157
Prondines 63289 Prondinois 30,91 263 (2014) 8,5
Puy-Saint-Gulmier 63292 20,19 150 (2014) 7,4
Saint-Avit 63320 19,47 248 (2014) 13
Saint-Étienne-des-Champs 63339 23,74 143 (2014) 6
Saint-Germain-près-Herment 63351 Saint-Germinois 16,82 81 (2014) 4,8
Saint-Hilaire-les-Monges 63359 10,70 100 (2014) 9,3
Saint-Jacques-d'Ambur 63363 Saint-Jacquaires 20,40 271 (2014) 13
Saint-Pierre-le-Chastel 63385 Castelpétrussiens 17,45 421 (2014) 24
Saint-Sulpice 63399 18,22 87 (2014) 4,8
Sauvagnat 63410 Sauvagnatois 24,13 134 (2014) 5,6
Savennes 63416 16,81 91 (2014) 5,4
Tortebesse 63433 Sampauds 11,64 56 (2014) 4,8
Tralaigues 63436 Tralaiguois 5,11 92 (2014) 18
Verneugheol 63450 Verneugheolois 34,14 248 (2014) 7,3
Villosanges 63460 Villosangeois 32,80 321 (2014) 9,8
Voingt 63467 6,48 43 (2014) 6,6

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2013, la communauté de communes comptait 12 996 habitants (en population municipale) ou 13 385 habitants (en population totale). Celle-ci entre dans les dérogations de la loi NOTRe imposant une population de plus de 15 000 habitants, du fait d'une densité inférieure à 30 % de la densité nationale (15,47 hab./km2)[2].

Administration[modifier | modifier le code]

Siège[modifier | modifier le code]

Le siège de la communauté de communes est situé à Pontaumur[3].

Les élus[modifier | modifier le code]

La communauté de communes est gérée par un conseil communautaire composé de 51 membres représentant chacune des communes membres.

Leur répartition a été fixée à la suite de l'arrêté préfectoral no 16-02955 du 16 décembre 2016[4] :

Délégués
Nombre de délégués Communes
4 Chapdes-Beaufort, Messeix
3 Bourg-Lastic, Bromont-Lamothe, Giat
2 La Goutelle, Pontaumur, Pontgibaud
1 Autres communes

Présidence[modifier | modifier le code]

Compétences[modifier | modifier le code]

L'intercommunalité exerce des compétences qui lui sont déléguées par les communes membres.

Parmi celles-ci, quatre sont obligatoires, cinq sont optionnelles et huit sont facultatives[3] :

Compétences obligatoires

  • Actions de développement économique
  • Aménagement de l'espace pour la conduite d'actions d'intérêt communautaire
  • Aménagement, entretien et gestion des aires d'accueil des gens du voyage
  • Collecte et traitement des déchets ménagers et assimilés

Compétences optionnelles

  • Protection et mise en valeur de l'environnement
  • Politique du logement et du cadre de vie
  • Construction, entretien et fonctionnement d'équipements culturels et sportifs d'intérêt communautaire et d'équipements de l'enseignement pré-élémentaire et élémentaire d'intérêt communautaire
  • Action sociale d'intérêt communautaire
  • Création, aménagement et entretien de la voirie

Compétences facultatives

  • Transports
  • Assainissement non collectif
  • GEMAPI
  • Actions en faveur de la population
  • Actions touristiques
  • Mise en œuvre de la politique de Pays
  • Aménagement et entretien de la gendarmerie
  • Santé

Régime fiscal et budget[modifier | modifier le code]

La communauté de communes applique la fiscalité professionnelle unique.

Projets[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Projet de schéma départemental de coopération intercommunale (SDCI) – Département du Puy-de-Dôme » [PDF], Préfecture du Puy-de-Dôme, (consulté le 28 décembre 2016).
  2. a et b « Schéma départemental de coopération intercommunale (SDCI) – Département du Puy-de-Dôme » [PDF], Préfecture du Puy-de-Dôme, (consulté le 28 décembre 2016).
  3. a, b et c Direction des collectivités territoriales et de l'environnement – Bureau du contrôle de légalité – Intercommunalité, « ARRÊTÉ prononçant : la fusion des communautés de communes « Sioulet-Chavanon », « Haute-Combraille » et « Pontgibaud Sioule et Volcans » à compter du  » [PDF], Recueil des actes administratifs no 63-2016-062, Préfecture du Puy-de-Dôme, (consulté le 28 décembre 2016), p. 136-144.
  4. Direction des collectivités territoriales et de l'environnement – Bureau du contrôle de légalité – Intercommunalité, « ARRÊTÉ constatant le nombre et la répartition des membres de l'organe délibérant de la communauté de communes « Chavanon Combrailles et Volcans » » [PDF], Recueil des actes administratifs no 63-2016-065, Préfecture du Puy-de-Dôme, (consulté le 28 décembre 2016), p. 93-95.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]