Communauté de communes Artois-Lys

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Artois (homonymie).
Communauté de communes Artois-Lys
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Pas-de-Calais
Siège Lillers
Communes 21
Président Bernard Delelis
Date de création 23 décembre 1992
Date de disparition
Code SIREN 246200802
Démographie
Population 33 560 hab.
Densité 211 hab./km2
Géographie
Superficie 159,32 km2
Liens
Site web http://www.cc-artois-lys.fr/
Fiche Banatic Données en ligne

La communauté de communes Artois-Lys est une ancienne communauté de communes française, située dans le département du Pas-de-Calais et la région Nord-Pas-de-Calais, arrondissement de Béthune.

Historique[modifier | modifier le code]

Le , elle fusionne avec la Communauté d'agglomération de l'Artois et la Communauté de communes Artois-Flandres pour former la Communauté d'agglomération de Béthune-Bruay, Artois-Lys Romane.

Territoire communautaire[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

Composition[modifier | modifier le code]

La communauté de communes est composée des communes suivantes jusqu'au 1er janvier 2017:

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Allouagne 62023 Allouagnais 7,81 2 967 (2014) 380
Ames 62028 Amois 3,51 661 (2014) 188
Amettes 62029 Amettois 6,82 510 (2014) 75
Auchy-au-Bois 62049 Alciaquois 4,27 470 (2014) 110
Bourecq 62162 Bourecquois 4,02 602 (2014) 150
Burbure 62188 Burburois 5,53 3 044 (2014) 550
Busnes 62190 Busnois 9,55 1 278 (2014) 134
Calonne-sur-la-Lys 62195 Calonnois 11,00 1 605 (2014) 146
Ecquedecques 62286 Ecquedecquois 2,63 499 (2014) 190
Ferfay 62328 Ferfayens 3,89 922 (2014) 237
Gonnehem 62376 Gonnehemois 15,31 2 554 (2014) 167
Ham-en-Artois 62407 Hamois 3,20 1 018 (2014) 318
Lespesses 62500 Lespessois 3,09 406 (2014) 131
Lières 62508 Liérois 3,24 382 (2014) 118
Lillers 62516 Lillerois 26,90 10 192 (2014) 379
Mont-Bernanchon 62584 Bernico-Montois 11,40 1 370 (2014) 120
Norrent-Fontes 62620 Norrentfontois 5,70 1 455 (2014) 255
Robecq 62713 Robecquois 10,56 1 355 (2014) 128
Saint-Floris 62747 Saint-Florissois 4,05 547 (2014) 135
Saint-Venant 62770 Saint-Venantais 14,24 2 982 (2014) 209
Westrehem 62885 Westrehemois 2,97 220 (2014) 74

Administration[modifier | modifier le code]

Siège[modifier | modifier le code]

La communauté de communes a son siège à Lillers, 7 rue de la Haye.

Élus[modifier | modifier le code]

La communauté d'agglomération est administrée par son Conseil communautaire, composé de 52 conseillers municipaux représentant les 21 communes membres[1].

Le Conseil communautaire du 23 avril 2014 a élu son nouveau président, Bernard Delelis, Maire de Gonnehem et ses sept vice-présidents, qui sont :

  1. Pierre Selin, maire de Ham-en-Artois ;
  2. Pascal Barois, maire de Lillers ;
  3. Gilles Mouquet, maire de Calonne-sur-la-Lys ;
  4. Daniel Rougé, élu d’opposition d'Allouagne ;
  5. Marcel Cocq, maire d'Ames ;
  6. René Hocq, maire de Burbure ;
  7. Hervé Deroubaix, maire de Robecq[2].

Le conseil communautaire du 14 avril 2016 a décidé de démettre Pascal Barois, maire de Lillers et René Hocq, maire Burbure de leur fonction de vice-président. En effet, ces communes souhaitent rejoindre Artois Comm.[3],[4].

Ensemble, ils constituent le bureau de l'intercommunalité pour le mandat 2014-2020, qui, depuis ce conseil du 14 avril 2016, ne compte plus que 5 vice-présidents[4].

Liste des présidents[modifier | modifier le code]

Liste des présidents successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1995 2008 André Flajolet UMP Professeur de philosophie
Maire de Saint-Venant (1989 → )
Député du Pas-de-Calais (2002 → 2012)
Conseiller général (1985 → 2002)
Conseiller régional (1992 → 1998 et 2004 → )
2008 2014 Pascal Barois PCF Maire de Lillers (2011 → )
avril 2014[2] en cours
(au 18 avril 2016)
Bernard Delelis Ex PS Maire de Gonnehem (2008 → )

Compétences[modifier | modifier le code]

Régime fiscal et budget[modifier | modifier le code]

L'intercommunalité perçoit une fiscalité additionnelle aux impôts locaux des communes, avec FPZ (fiscalité professionnelle de zone) et sans FPE (fiscalité professionnelle sur les éoliennes)[5]

Projets et réalisations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le Conseil de Communauté », L'institution, sur http://www.cc-artois-lys.fr (consulté le 4 juillet 2015).
  2. a et b Cécile Rubichon, « Artois Lys: Pascal Barois laisse la présidence, Bernard Delelis, le maire de Gonnehem, la prend : Pascal Barois, maire de Lillers, plus grosse commune de la communauté Artois Lys, a renoncé à briguer un second mandat de président jeudi soir. Un gage donné à la ruralité. Une manière de contrer les critiques nées du débat sur la répartition des sièges en juin : non, Lillers n’a pas d’ambition hégémonique. Tel était le message. La CAL a donc un nouveau président : Bernard Delelis, maire de Gonnehem, élu face à André Flajolet, qui a occupé le poste de 1995 à 2008 », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  3. « Le maire de Lillers défend d’abord sa ville », L’Écho de la Lys,‎ (lire en ligne).
  4. a et b Sarah Binet, « Artois-Lys : le divorce est consommé, Pascal Barois et René Hocq déchus de leur vice-présidence : Ce jeudi soir, lors d’un conseil communautaire calme comme un lendemain de tempête, les conseillers d’Artois-Lys ont décidé de démettre les maires de Lillers et Burbure de leur fonction de vice-président. Cette décision fait suite à leur volonté de rejoindre Artois Comm. dans le grand redécoupage des intercommunalités. Le vote sanction est tombé », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  5. « Communauté de Communes Artois Lys », Liste des intercommunalités de France, sur http://www.comersis.fr (consulté le 18 avril 2016).

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]