Le Grand Narbonne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Grand Narbonne
Le Grand Narbonne
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Languedoc-Roussillon
Département Aude
Forme Communauté d'agglomération
Siège Narbonne
Communes 39
Président Jacques Bascou (PS)
Date de création 26 décembre 2002
Code SIREN 241 100 593
Démographie
Population 125 487 hab. (2011)
Densité 129 hab./km2
Géographie
Superficie 973 km2
Localisation
Localisation dans l'Aude.
Localisation dans l'Aude.
Liens
Site web legrandnarbonne.com

Le Grand Narbonne est une structure intercommunale française, située dans le département de l'Aude et dans la région Languedoc-Roussillon, autour de la ville de Narbonne.

Elle a été mise en place le 26 décembre 2002. Elle regroupe 31 communes et 125 487 habitants, sur un territoire de 973 km².

Histoire[modifier | modifier le code]

Création de la communauté d'agglomération[modifier | modifier le code]

Le 26 décembre 2002 est créée la Communauté d'agglomération de la Narbonnaise qui regroupe, autour de Narbonne, les communes d'Armissan, Bages, Bizanet, Coursan, Cuxac-d'Aude, Fleury, Gruissan, Marcorignan, Montredon-des-Corbières, Moussan, Névian, Ouveillan, Peyriac-de-Mer, Raissac-d'Aude, Salles-d'Aude, Villedaigne et Vinassan, soit 18 communes au total.

Évolution de la communauté d'agglomération[modifier | modifier le code]

Le 26 février 2009, la communauté d'agglomération de La Narbonnaise change de nom pour devenir Le Grand Narbonne.

Extensions de la communauté d'agglomération[modifier | modifier le code]

Le 1er janvier 2011, la commune de Port-la-Nouvelle rejoint la communauté d'agglomération après avoir quitté la Communauté de communes Corbières Méditerranée et les communes d'Argeliers, Bize-Minervois, Ginestas, Mirepeisset, Pouzols-Minervois, Saint-Marcel-sur-Aude, Saint-Nazaire-d'Aude, Sainte-Valière, Sallèles-d'Aude et Ventenac-en-Minervois rejoignent la communauté d'agglomération après la dissolution de la Communauté de communes Canal du Midi Minervois, à l'exception de Mailhac qui se retrouve isolée de toute structure intercommunale, et de Paraza qui intègre la Communauté de commnes Région Lézignanaise, Corbières et Minervois.

Le 1er janvier 2012, les communes de Caves, Feuilla, La Palme, Leucate, Portel-des-Corbières, Roquefort-des-Corbières et Sigean rejoignent la communauté d'agglomération après la dissolution de la Communauté de communes Corbières Méditerranée, à l'exception de Fitou qui rejoint la Communauté de communes Salanque Méditerranée.

Le 1er janvier 2013, la commune de Fraissé-des-Corbières rejoint la communauté d'agglomération après la dissolution de la Communauté de communes Contrée de Durban-Corbières.

Par arrêté préfectoral du 30 mai 2013, la commune de Mailhac rejoint la communauté d'agglomération le 1er janvier 2014.

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Territoire[modifier | modifier le code]

Situation géographique[modifier | modifier le code]

Les villes notables les plus proches du centre de la communauté d'agglomération sont :

Rose des vents Albi (107 km[1]) Paris (633 km[2])
Clermont-Ferrand (288 km[3])
Lyon (321 km[4])
Marseille (192 km[5])
Montpellier (85 km[6])
Rose des vents
Toulouse (134 km[7]) N Mer Méditerranée (14 km[8])
O    Narbonne    E
S
Foix (116 km[9]) Perpignan (55 km[10]) Mer Méditerranée (12 km[11])

Communes membres[modifier | modifier le code]

La communauté d'agglomération regroupe 39 communes.

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Narbonne (siège) 11262 Narbonnais 172,96 51 869 (2012) 300
Argeliers 11012 Argeliésois 10,79 1 982 (2012) 184
Armissan 11014 Armissannais 12,51 1 547 (2012) 124
Bages 11024 Bagéens 12,53 864 (2012) 69
Bizanet 11040 Bizanetois 37,09 1 451 (2012) 39
Bize-Minervois 11041 Bizois 20,80 1 097 (2012) 53
Caves 11086 Cavois 9,13 780 (2012) 85
Coursan 11106 Coursannais 24,61 6 056 (2012) 246
Cuxac-d'Aude 11116 Cuxanais 21,54 3 991 (2012) 185
Feuilla 11143 Feuillans 24,12 95 (2012) 3,9
Fleury 11145 51,27 3 812 (2012) 74
Fraissé-des-Corbières 11157 Fraissiens 19,10 240 (2012) 13
Ginestas 11164 Ginestacois 9,50 1 365 (2012) 144
Gruissan 11170 Gruissanais 43,65 4 631 (2012) 106
La Palme 11188 Palmistes 27,47 1 586 (2012) 58
Leucate 11202 Leucatois 23,55 4 148 (2012) 176
Mailhac 11212 Mailhacais 10,51 493 (2012) 47
Marcorignan 11217 Marcorignanais 5,64 1 196 (2012) 212
Mirepeisset 11233 Mirepeissetois 5,19 780 (2012) 150
Montredon-des-Corbières 11255 Montredonais 17,15 1 408 (2012) 82
Moussan 11258 Moussanais 14,88 1 818 (2012) 122
Névian 11264 Névianais 14,25 1 276 (2012) 90
Ouveillan 11269 Ouveillanais 29,98 2 300 (2012) 77
Peyriac-de-Mer 11285 Peyriacois 26,92 1 076 (2012) 40
Port-la-Nouvelle 11266 Nouvellois 28,55 5 653 (2012) 198
Portel-des-Corbières 11295 Portelais 35,10 1 251 (2012) 36
Pouzols-Minervois 11296 Pouzolais 10,15 506 (2012) 50
Raissac-d'Aude 11307 5,93 239 (2012) 40
Roquefort-des-Corbières 11322 Roquefortois 45,44 1 004 (2012) 22
Saint-Marcel-sur-Aude 11353 Saint-Marcellois 8,37 1 773 (2012) 212
Saint-Nazaire-d'Aude 11360 Saint-Nazairais 8,63 1 838 (2012) 213
Sainte-Valière 11366 Saint-Valiérois 6,39 557 (2012) 87
Sallèles-d'Aude 11369 Sallelois 12,55 2 759 (2012) 220
Salles-d'Aude 11370 18,15 3 041 (2012) 168
Sigean 11379 Sigeanais 35,35 5 476 (2012) 155
Treilles 11398 Treillois 12,42 223 (2012) 18
Ventenac-en-Minervois 11405 Ventenacois 6,20 533 (2012) 86
Villedaigne 11421 Villedaignais 2,49 480 (2012) 193
Vinassan 11441 Vinassanais 8,96 2 549 (2012) 284

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1999 2006 2011 2012
- - 125 487 -


Organisation[modifier | modifier le code]

Conseil communautaire[modifier | modifier le code]

Conseil des maires[modifier | modifier le code]

Présidence[modifier | modifier le code]

Nom Parti Début Fin Mandats
Michel Moynier DVD 26 décembre 2002 16 mars 2008 Adjoint au maire de Narbonne de 1989 à 1999
Conseiller général du canton de Narbonne 2 de 1992 à 1999
Maire de Narbonne de 1999 à 2008
Conseiller régional du Languedoc-Roussillon de 1998 à 2010
Jacques Bascou PS 16 mars 2008 Député de la 2e circoscription de l'Aude de 1997 à 2012
Maire de Narbonne de 2008 à 2014
Conseiller municipal de Narbonne

Vice-présidence[modifier | modifier le code]

Le conseil communautaire compte vingt vice-présidents. Ils sont désignés par le président de la communauté d'agglomération et reçoivent une délégation de fonctions.

Nom Parti Mandats
01 Didier Codorniou Maire de Gruissan
02 Magali Vergnes Maire de Névian
03 Henri Martin Maire de Port-la-Nouvelle
04 Christian Lapalu Maire de Ventenac-en-Minervois
05 Tristan Lamy Conseiller municipal de Narbonne
06 Isabelle Herpe Conseillère municipale de Narbonne
07 Alain Péréa Maire de Villedaigne
08 Gérard Kerfyser Maire d'Armissan
09 Marie Bat Maire de Bages
10 Jacques Pociello Maire de Cuxac-d'Aude
11 Yves Bastié Maire de Sallèles-d'Aude
12 Edouard Rocher Maire de Coursan
13 Guillaume Héras Maire de Saint-Marcel-sur-Aude
14 Eric Mellet Maire de Montredon-des-Corbières
15 Viviane Durand Maire de Saint-Valière

Conseillers[modifier | modifier le code]

Conseillers délégués[modifier | modifier le code]

Nom Parti Mandats
01 Aimé Laffon Maire de Marcorignan
02 Marc Ortiz Conseiller Municipal de Narbonne
03 Roger Brunel Maire de Portel-des-Corbières
04 Carmen Moutot 1re adjointe au maire de Sigean
05 Jacques Blaya Maire de Bizanet
06 Céline Cerda Maire de Fraissé-des-Corbières
07 Serge Lallemand Conseiller municipal de Sigean

Conseillers spéciaux[modifier | modifier le code]

Direction générale des services[modifier | modifier le code]

Nom Parti Mandats
Serge Brunel

Administration[modifier | modifier le code]

Siège[modifier | modifier le code]

L'hôtel communautaire se situe au 12 bouvelard Frédéric Mistral à Narbonne, dans le centre historique.

Compétences et budget[modifier | modifier le code]

Compétences[modifier | modifier le code]

Compétences obligatoires[modifier | modifier le code]

En vertu de l'article L5216-5 du Code général des collectivités territoriales, la communauté d'agglomération exerce de plein droit, en lieu et place des communes membres les compétences suivantes :

En matière de développement économique

  • Création, aménagement, entretien et gestion de zones d'activité industrielle, commerciale, tertiaire, artisanale, touristique, portuaire ou aéroportuaire qui sont d'intérêt communautaire.
  • Actions de développement économique d'intérêt communautaire.

En matière d'aménagement de l'espace communautaire :

  • Schéma de cohérence territoriale et schéma de secteur.
  • Plan local d'urbanisme, document d'urbanisme en tenant lieu et carte communale.
  • Création et réalisation de zones d'aménagement concerté d'intérêt communautaire.
  • Organisation de la mobilité.

En matière d'équilibre social de l'habitat :

  • Programme local de l'habitat.
  • Politique du logement d'intérêt communautaire.
  • Actions et aides financières en faveur du logement social d'intérêt communautaire.
  • Réserves foncières pour la mise en oeuvre de la politique communautaire d'équilibre social de l'habitat.
  • Action, par des opérations d'intérêt communautaire, en faveur du logement des personnes défavorisées.
  • Amélioration du parc immobilier bâti d'intérêt communautaire.

En matière de politique de la ville :

  • Élaboration du diagnostic du territoire et définition des orientations du contrat de ville.
  • Animation et coordination des dispositifs contractuels de développement urbain, de développement local et d'insertion économique et sociale ainsi que des dispositifs locaux de prévention de la délinquance
  • Programmes d'actions définis dans le contrat de ville.

Compétences facultatives[modifier | modifier le code]

La communauté d'agglomération exerce les compétences facultatives suivantes :

  • Création ou aménagement et entretien de voirie d'intérêt communautaire.
  • Création ou aménagement et gestion de parcs de stationnement d'intérêt communautaire.
  • Assainissement des eaux usées et, si des mesures doivent être prises pour assurer la maîtrise de l'écoulement des eaux pluviales ou des pollutions apportées au milieu par le rejet des eaux pluviales, la collecte et le stockage de ces eaux ainsi que le traitement de ces pollutions dans les zones délimitées par la communauté.
  • Eau.
  • Mise en valeur de l'environnement et du cadre de vie.
  • Lutte contre la pollution de l'air, lutte contre les nuisances sonores, soutien aux actions de maîtrise de la demande d'énergie, collecte et traitement des déchets des ménages et déchets assimilés.
  • Construction, aménagement, entretien et gestion d'équipements culturels et sportifs d'intérêt communautaire.
  • Action sociale d'intérêt communautaire.

Compétences optionnelles[modifier | modifier le code]

La communauté d'agglomération exerce les compétences facultatives suivantes :

  • Régie communautaire des pompes funèbres.
  • Fourrière animale.
  • Fourrière équine.
  • Fourrière de véhicules.
  • Gestion des aires d’accueil pour les gens du voyage.

Budget[modifier | modifier le code]

Projets et réalisations[modifier | modifier le code]

Projets[modifier | modifier le code]

Réalisations[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

La médiathèque centrale

La communauté d'agglomération gère la médiathèque centrale de Narbonne, le parc des expositions, le théâtre central, et des musées

Développement économique[modifier | modifier le code]

La communauté d'agglomération construit et gère plusieurs parcs d'entreprises spécialisés. Elle gère aussi plusieurs parcs d'activités.

Transports[modifier | modifier le code]

En matière de transport en commun, la compétence est actuellement exercée par Citibus. Cette société gère, par délégation de service public, les soixante-deux lignes de bus entièrement comprises dans le périmètre communautaire, et un service d'automobiles en libre-service.

Sports[modifier | modifier le code]

En matière sportive, la communauté d'agglomération assure le soutien financier de plusieurs clubs de sport collectif. Elle gère également l'Espace de liberté, un complexe sportif comprenant des piscines dont un bassin olympique, une patinoire et un bowling.

Déchets[modifier | modifier le code]

La communauté d'agglomération assure la collecte et le traitement de déchets sur tout son territoire.

Eau, assainissement et lutte contre les inondations[modifier | modifier le code]

Schéma directeur d'assainissement[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]