Communauté d'agglomération du Bassin d'Aurillac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Communauté d'Agglomération du Bassin d'Aurillac
Blason de Communauté d'Agglomération du Bassin d'Aurillac
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Cantal
Forme Communauté d'agglomération
Siège Aurillac
Communes 25
Président Michel Roussy (PS)
Date de création
Code SIREN 241500230
Démographie
Population 53 535 hab. (2016)
Densité 109 hab./km2
Géographie
Superficie 491,90 km2
Localisation
Localisation de Communauté d'Agglomération du Bassin d'Aurillac
Localisation dans le Cantal.
Liens
Site web caba.fr
Fiche Banatic Données en ligne
Fiche INSEE Dossier complet en ligne

La communauté d'agglomération du Bassin d'Aurillac[1],[2] (également appelée CABA) est une communauté d'agglomération française, située dans le département du Cantal et la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Historique[modifier | modifier le code]

La communauté d'agglomération du bassin d'Aurillac a été créée le .

Elle tire son origine d'un SIVOM créé en 1965 qui réunissait Arpajon-sur-Cère et Aurillac[3]. Celui-ci devint en 1990 le District du Bassin d'Aurillac et s'élargit à Crandelles, Giou-de-Mamou, Naucelles, Reilhac, Saint-Simon, Sansac-de-Marmiesse, Velzic, Vézac, Ytrac. En 1995, Yolet les rejoint. Puis, en 1998, Saint-Paul-des-Landes.

En 2000, le District devient communauté d'agglomération et s'élargit à Ayrens, Jussac et Teissières-de-Cornet. En 2002, à Laroquevieille, Lascelle, Mandailles-Saint-Julien, Marmanhac, Saint-Cirgues-de-Jordanne. En 2007, à Lacapelle-Viescamp. En 2009, à Labrousse et Vezels-Roussy. Puis, en 2012, à Carlat.

Le , la commission départementale de coopération intercommunale du Cantal, réunie pour examiner le projet de schéma départemental de coopération intercommunale[4], propose, après examen des amendements[5], de fusionner la communauté d'agglomération du bassin d'Aurillac avec la communauté de communes de Cère et Goul en Carladès[6] au 1er janvier 2017.

Le rejet du projet de fusion par les élus communautaires et les communes de la communauté de communes de Cère et Goul en Carladès entraîne l'abandon de celui-ci[7].

Territoire communautaire[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

Composition[modifier | modifier le code]

La communauté d'agglomération regroupe 25 communes[8] :

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
km2
Population
(dernière pop. légale)
Densité
hab./km2
Aurillac
(siège)
15014 Aurillacois 28,76 25 954 (2016) 902
Arpajon-sur-Cère 15012 Arpajonnais 47,67 6 263 (2016) 131
Ayrens 15016 Ayrencois 25,5 664 (2016) 26
Carlat 15028 Carladésiens 20,88 352 (2016) 17
Crandelles 15056 Crandellois 12,46 828 (2016) 66
Giou-de-Mamou 15074 14,23 774 (2016) 54
Jussac 15083 Jussacois 18,43 2 016 (2016) 109
Labrousse 15085 Labroussiens 19,86 505 (2016) 25
Lacapelle-Viescamp 15088 Capellains 15,62 513 (2016) 33
Laroquevieille 15095 15,68 349 (2016) 22
Lascelle 15096 19,1 299 (2016) 16
Mandailles-Saint-Julien 15113 Mandaillards 35,37 187 (2016) 5,3
Marmanhac 15118 Marmanhacois 24,24 721 (2016) 30
Naucelles 15140 Naucellois 11,69 1 996 (2016) 171
Reilhac 15160 Reilhacois 8,89 1 100 (2016) 124
Saint-Cirgues-de-Jordanne 15178 16,24 133 (2016) 8,2
Saint-Paul-des-Landes 15204 Saint-Paulois 19 1 536 (2016) 81
Saint-Simon 15215 Saint-Simonions 27,27 1 154 (2016) 42
Sansac-de-Marmiesse 15221 Sansacois 14,35 1 358 (2016) 95
Teissières-de-Cornet 15233 9,32 288 (2016) 31
Velzic 15252 Velzicois 11,26 420 (2016) 37
Vézac 15255 Vézacois 15,02 1 191 (2016) 79
Vezels-Roussy 15257 12,87 133 (2016) 10
Yolet 15266 9,82 555 (2016) 57
Ytrac 15267 Ytracois 38,37 4 246 (2016) 111

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
43 74849 29052 02554 01953 95454 64153 71653 535
Les données proposées sont établies à périmètre géographique identique, dans la géographie en vigueur au 01/01/2019.
(Source : Insee[9])

Administration[modifier | modifier le code]

Le siège[modifier | modifier le code]

Le siège de la CABA est situé place des Carmes à Aurillac.

Les élus[modifier | modifier le code]

Le conseil communautaire de la communauté d'agglomération du Bassin d'Aurillac se compose de 70 délégués[10] représentant chacune des communes membres et élus pour une durée de six ans.

Ils sont répartis comme suit :

Nombre de délégués Communes
1 Ayrens, Crandelles, Carlat, Giou-de-Mamou, Labrousse, Lacapelle-Viescamp, Laroquevieille,
Lascelle, Mandailles-Saint-Julien, Marmanhac, Saint-Cirgues-de-Jordanne, Teissières-de-Cornet,
Velzic, Vezels-Roussy, Yolet
2 Reilhac, Saint-Paul-des-Landes, Saint-Simon, Sansac-de-Marmiesse, Vézac
3 Jussac, Naucelles
4 Ytrac
6 Arpajon-sur-Cère
29 Aurillac

Présidence[modifier | modifier le code]

Le conseil communautaire du 26 juin 2017 a élu son président, Michel Roussy, maire d'Arpajon-sur-Cère, en remplacement de Jacques Mézard nommé ministre, et désigné ses 12 vice-présidents qui sont[11] :

  1. 1er vice-président chargé de l’urbanisme et de l’habitat, Pierre Mathonier,
  2. 2e vice-président chargé de l’environnement et du développement durable, Philippe Granier,
  3. 3e vice-président chargé de l’administration générale, (pas de titulaire du poste jusqu'en 2020 à la suite du décès de Roland Cornet, précédent titulaire)[12]
  4. 4e vice-président chargé du développement économique et de l’aménagement du territoire, Christophe Pestrinaux,
  5. 5e vice-président chargé des travaux, Alain Bruneau,
  6. 6e vice-président chargé des finances, Philippe Fabre,
  7. 7e vice-président chargé des équipements sportifs et évènements sportifs, Charly Delamaide,
  8. 8e vice-président chargé des transports et des collèges, Jean-Pierre Roume,
  9. 9e vice-président chargé du suivi de la contractualisation, Christian Poulhès,
  10. 10e vice-président chargé des techniques de communication et d’information, Jean-Paul Nicolas,
  11. 11e vice-président chargé de la politique de la ville, Alain Coudon,
  12. 12e vice-président chargé du tourisme, Xavier Dall'agnol.

Ils forment ensemble l'exécutif de l'intercommunalité pour le mandat 2014-2020.

Liste des présidents successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2001 2017 Jacques Mézard PRG conseiller général du Cantal (1994-2008),
sénateur du Cantal (2008-)
2017 En cours Michel Roussy[11] PS maire d'Arpajon-sur-Cère

Compétences[modifier | modifier le code]

Bus de la communauté d'agglomération du bassin d'Aurillac en juin 2015.

Les statuts ont été modifiés le 11 décembre 2015[13].

Compétences obligatoires[modifier | modifier le code]

  • Développement économique
  • Aménagement de l’espace
  • Équilibre social de l’habitat
  • Politique de la ville

Compétences optionnelles[modifier | modifier le code]

  • Eau
  • Assainissement
  • Environnement et cadre de vie
  • Construction, aménagement, entretien et gestion des équipements sportifs et culturels

Compétences facultatives[modifier | modifier le code]

  • Enseignement
  • Sécurité civile
  • Aménagement numérique

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]