Communauté d'agglomération des Deux Rives de Seine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Communauté d'agglomération
des Deux Rives de Seine
Blason de Communauté d'agglomération des Deux Rives de Seine
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Yvelines
Forme Communauté d'agglomération
Siège Carrières-sous-Poissy
Communes 12[1]
Président Philippe Tautou (UMP)
Date de création
Date de disparition
Code SIREN 200000321
Démographie
Population 90 107 hab.[2] (2011)
Densité 1 001 hab./km2
Géographie
Superficie 90 km2
Localisation
Localisation de Communauté d'agglomération des Deux Rives de Seine
Localisation dans les Yvelines.
Liens
Site web http://www.agglo2rivesdeseine.fr
Fiche Banatic Données en ligne

La communauté d'agglomération des Deux Rives de Seine (CA2RS) est une ancienne structure intercommunale française, située dans le département des Yvelines et la région Île-de-France. Elle est dissoute le 31 décembre 2015, compte tenu de la création de la communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise le 1er janvier 2016.

Elle regroupe douze communes des Yvelines ayant choisi de développer un certain nombre de compétences en commun, comme les transports en commun, l'aménagement du territoire ou la gestion de l'environnement. Les EPCI se sont particulièrement développés depuis la loi Chevènement (juillet 1999).

Par sa population, la CA2RS est la 3e communauté d’agglomération des Yvelines[3]. Depuis 2012, elle comprend 12 communes : Andrésy, Carrières-sous-Poissy, Chanteloup-les-Vignes, Chapet, Les-Alluets-le-Roi, Médan, Morainvilliers, Orgeval, Triel-sur-Seine, Verneuil-sur-Seine, Vernouillet et Villennes-sur-Seine.

Le territoire de la CA2RS, et notamment de la boucle de Chanteloup, est identifié par la région comme un territoire stratégique de développement urbain[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

La communauté de communes des Deux Rives de la Seine (CA2RS) a été créée par arrêté préfectoral du 29 novembre 2005. Elle a installé son siège social dans l'ancienne mairie de Carrières-sous-Poissy. Le premier conseil communautaire s'est tenu le 5 décembre 2005.

En 2008, la population de Verneuil-sur-Seine ayant dépassé le seuil de 15 000 habitants, les conditions étaient réunies pour que la communauté de communes se transforme en communauté d’agglomération[5]. Elle est devenue communauté d'agglomération le 1er janvier 2009[6].

En 2011, dans le cadre du schéma départemental de coopération intercommunale[7], les communes de Médan, Les Alluets-le-Roi, Morainvilliers, Orgeval, et Villennes-sur-Seine ont le choix de rejoindre la CA2RS, rejointes peu après par Vernouillet. Ainsi, au 1er janvier 2012, ce sont donc 12 communes qui composent l'agglomération, d'un périmètre d'environ 90 km2.

Les communes d'Achères, Conflans-Sainte-Honorine, Maisons-Laffitte et Poissy ont un temps envisagé de rejoindre la communauté d'agglomération[8] avant de décider de constituer des intercommunalités distinctes.

Communauté d'agglomération des Deux Rives de Seine 2014
Composition de l'exécutif[9] Commune
Sièges au Conseil communautaire
Habitants Superficie
km2
Philippe Tautou UMP Président Verneuil-sur-Seine 6 15 466 9,43
Christophe Delrieu 1er vice-président Carrières-sous-Poissy 6 15 453 7,19
Hugues Ribault DVD 2e vice-président Andrésy 5 11 980 6,91
Joël Mancel 3e vice-président Triel-sur-Seine 5 11 549 13,58
Catherine Arenou UMP 4e vice-présidente Chanteloup-les-Vignes 5 9 614 3,33
Pascal Collado 5e vice-président Vernouillet 5 9 401 6,48
Yannick Tasset 6e vice-président Orgeval 4 5 919 15,33
Michel Pons 7e vice-président Villennes-sur-Seine 4 5 103 5,17
Fabienne Deveze DVD 8e vice-président Morainvilliers 3 2 473 7,24
Karine Kauffmann 9e vice-président Médan 3 1 436 2,85
Pierre Gautier LDIV 10e vice-président Les Alluets-le-Roi 3 1 211 7,39
Rosine Thiault SE 11e vice-président Chapet 3 1 195 5,10
Hôtel d'agglomération: Siège de la CA2RS dans l'ancienne mairie de Carrières-sous-Poissy.

Géographie[modifier | modifier le code]

Villes limitrophes
Maurecourt, Vaux-sur-Seine, Meulan, Ecquevilly, Bouafle, Les Mureaux, Poissy, Achères.

Transports[modifier | modifier le code]

Lignes de train : la CA2RS est desservie par plusieurs gares SNCF sur les communes :

La communauté d'agglomération est proche de plusieurs axes ferroviaires majeurs :

La gare de Poissy est à 20 minutes en RER A de La Défense (le premier quartier d'affaires européen par l'étendue de son parc de bureaux). Les habitants des communes les plus proches (notamment Carrières-sous-Poissy) peuvent rejoindre la gare en bus ou via le pont qui enjambe la Seine.

La gare de Conflans-Fin-d'Oise est à 35 minutes en RER A de La Défense (le premier quartier d'affaires européen par l'étendue de son parc de bureaux). Les habitants des communes les plus proches (Notamment Andrésy) peuvent rejoindre la gare en bus ou via le pont qui enjambe l'Oise.

Il s'agit de liaisons ferroviaires entre la gare de Paris-Saint-Lazare et la ville de Mantes-la-Jolie. L'une de ces dessertes s'effectue par Conflans-Sainte-Honorine, alors que la seconde s'effectue par le biais de Poissy.

Lignes de bus : La commune de Carrières-sous-Poissy est à proximité de la ligne A du RER dont une partie du terminus est à Poissy.

C'est le transporteur Courriers de Seine-et-Oise (CSO), filiale du groupe transdev, qui assure les services de bus sur la communauté d'agglomération. De nombreuses lignes de bus.

Bus Express A14 : entre Orgeval et La Défense permet une desserte entre Paris La Défense, et la région en moins de 30 minutes.

Aire de service de Morainvilliers sur l'autoroute A13.

Voiture : Trois autoroutes desservent la communauté d'agglomération: deux autoroutes gratuites (A13 et A15) et une autoroute payante qui permet de rejoindre La Défense (A14).

Il s'agit d'axes autoroutiers très importants notamment dans les trajets travail-domicile de l'ensemble du département des Yvelines. L'autoroute A13 est très fréquentée en matinée.

Sources[modifier | modifier le code]

  1. Communauté d'agglomération 2 Rives de Seine, « L'agglomération », (consulté le 18 avril 2012)
  2. « Communauté d’Agglomération 2 Rives de Seine (CA2RS) », SEINECITYPARK (consulté le 2 avril 2014)
  3. « Communauté d’Agglomération 2 Rives de Seine (CA2RS) », SEINECITYPARK (consulté le 2 avril 2014)
  4. « Le projet de territoire » (consulté le 6 avril 2014)
  5. « L'agglomération » (consulté le 2 avril 2014)
  6. Communauté d'agglomération des deux rives de Seine
  7. Ville de Chapet, « Intercommunalité : la CA2RS passe de six à douze communes », (consulté le 18 avril 2012)
  8. Ces communes qui refusent le projet de découpage, Le Parisien, 30 juillet 2011
  9. Ville de Chanteloup-les-Vignes, « Les élus », (consulté le 9 mai 2014)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :