Communauté d'agglomération Villefranche Beaujolais Saône

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Communauté d'agglomération Villefranche-Beaujolais-Saône
Blason de Communauté d'agglomération Villefranche-Beaujolais-Saône
Communauté d'agglomération Villefranche Beaujolais Saône
Carte de situation en 2017.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Rhône et Ain
Forme Communauté d'agglomération
Siège Villefranche-sur-Saône
Communes 19
Président Daniel Faurite (LR)
Date de création
Code SIREN 200 040 590
Démographie
Population 72 284 hab. (2014[1],[2],[3])
Densité 421 hab./km2
Géographie
Superficie 171,86 km2
Liens
Site web agglo-villefranche.fr
Fiche Banatic Données en ligne

La communauté d'agglomération Villefranche-Beaujolais-Saône (Nom usuel : Agglo Villefranche Beaujolais) est une structure intercommunale française, regroupant 19 communes de l'agglomération de Villefranche-sur-Saône situées dans les départements du Rhône et de l'Ain, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Historique[modifier | modifier le code]

La loi du 16 décembre 2010 portant sur la réforme des collectivités territoriales a notamment pour but de simplifier les structures intercommunales. Dans le Rhône, l'arrêté préfectoral du 19 décembre 2011 relatif au schéma départemental de coopération intercommunale décide du regroupement des intercommunalités et communes suivantes :

Soit un total de 21 communes pour une population de 78 450 habitants. En juillet et août 2013, le nom de la future communauté et la répartition des sièges au conseil entre les différentes communes sont décidés[4].

Par l'arrêté préfectoral du , la fusion est entérinée et prend effet le [5].

Le l'agglo ne compte plus que 19 communes, Saint-Georges-de-Reneins quitte l'agglomération pour rejoindre la communauté de communes Saône Beaujolais, dans le cadre du nouveau schéma de coopération intercommunal validé par arrêté préfectoral le [Off. 1] tandis que Liergues fusionne avec Pouilly-le-Monial pour former la commune nouvelle de Porte des Pierres Dorées. Cette dernière étant composée de deux communes déléguées précédemment adhérentes à deux intercommunalités différentes (Pouilly-le-Monial appartenait à la communauté de communes Beaujolais-Pierres Dorées), le conseil municipal de la commune nouvelle décide de rejoindre Beaujolais-Pierres Dorées[1].

Le l'agglomération ne comptera plus que 18 communes, Jarnioux, en fusionnant avec la commune nouvelle de Porte des Pierres Dorées[Off. 2], a décidé de rejoindre l’intercommunalité de cette dernière.

Territoire[modifier | modifier le code]

Communes[modifier | modifier le code]

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Villefranche-sur-Saône
(siège)
69264 Caladois 9,48 36 671 (2015) 3 868
Arnas 69013 Arnassiens 17,52 3 594 (2015) 205
Blacé 69023 Blacéens 11,00 1 535 (2015) 140
Cogny 69061 Cognysards 5,83 1 155 (2015) 198
Denicé 69074 Deniçois 9,53 1 460 (2015) 153
Gleizé 69092 Gleizéens 10,46 7 499 (2015) 717
Jarnioux 69101 Jarnoussiens 4,20 661 (2015) 157
Jassans-Riottier 01194 Jassannais 4,81 6 190 (2015) 1 287
Lacenas 69105 Lacéniens 3,36 942 (2015) 280
Le Perréon 69151 Perréonnais 14,58 1 554 (2015) 107
Limas 69115 Limassiens 5,52 4 708 (2015) 853
Montmelas-Saint-Sorlin 69137 Montmelassiens 4,24 480 (2015) 113
Rivolet 69167 Rivoliens 16,30 578 (2015) 35
Saint-Cyr-le-Chatoux 69192 Saint-Cyriens 6,28 138 (2015) 22
Saint-Étienne-des-Oullières 69197 Stéphanois 9,66 2 175 (2015) 225
Saint-Julien 69215 Julienois 6,89 829 (2015) 120
Salles-Arbuissonnas-en-Beaujolais 69172 Sallésiens-Arbuissonnassiens 4,35 827 (2015) 190
Vaux-en-Beaujolais 69257 Vauxois 17,74 1 078 (2015) 61
Ville-sur-Jarnioux 69265 Villésiens 10,11 822 (2015) 81

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des présidents successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1er janvier 2014 14 avril 2014 Jean Picard[6]   Adjoint au maire de Villefranche-sur-Saône
14 avril 2014 en cours Daniel Faurite[7] LR Adjoint au maire de Villefranche-sur-Saône

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources officielles[modifier | modifier le code]

Ces sources sont référencées « Off. » dans le texte.

Autres références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]