Communauté d'agglomération Nîmes Métropole

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Nîmes Métropole
Blason de Nîmes Métropole
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Gard
Forme Communauté d'agglomération
Siège Nîmes
Communes 39
Président Franck Proust (LR)
Budget 217 700 000 
Date de création
Code SIREN 243000643
Démographie
Population 257 987 hab. (2018)
Densité 326 hab./km2
Géographie
Superficie 790,90 km2
Localisation
Localisation de Nîmes Métropole
Localisation dans le Gard.
Liens
Site web nimes-metropole.fr
Fiche Banatic Données en ligne
Fiche INSEE Dossier complet en ligne
Retrouvez les 7 territoires de Nîmes Métropole

La communauté d'agglomération Nîmes Métropole est une communauté d'agglomération française, située dans le département du Gard et la région Occitanie. Elle regroupe la commune de Nîmes et les communes environnantes.

Cette structure intercommunale ne constitue pas une métropole au sens de la réforme des collectivités territoriales françaises et de l'acte III de la décentralisation.

Historique[modifier | modifier le code]

La communauté d'agglomération Nîmes Métropole est créée le [1] et comprend 23 communes.

Le , les communes de Dions, Sainte-Anastasie, Saint-Chaptes et Sernhac rejoignent l'intercommunalité, portant à 27 le nombre de communes qui la composent.

Le , douze communes de la communauté de communes de Leins Gardonnenque rejoignent la communauté d'agglomération, portant à 39 le nombre de communes membres[2].

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Territoire communautaire[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

Composition[modifier | modifier le code]

La communauté d'agglomération est composée des 39 communes suivantes :

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Nîmes
(siège)
30189 Nîmois 161,85 148 561 (2019) 918
Bernis 30036 Bernissois 12,8 3 421 (2019) 267
Bezouce 30039 Bezouçois 12,29 2 304 (2019) 187
Bouillargues 30047 Bouillarguais 15,77 6 272 (2019) 398
Cabrières 30057 Cabriérois 14,76 1 698 (2019) 115
Caissargues 30060 Caissarguais 8,02 4 150 (2019) 517
La Calmette 30061 Calmettois 11,1 2 363 (2019) 213
Caveirac 30075 Caveiracois 15,2 4 308 (2019) 283
Clarensac 30082 Clarensacois 14,49 4 209 (2019) 290
Dions 30102 Dionsois 11,32 543 (2019) 48
Domessargues 30104 Domessarguois 7,32 743 (2019) 102
Fons 30112 Fonsois 9,28 1 593 (2019) 172
Gajan 30122 Gajanais 10,91 705 (2019) 65
Garons 30125 Garonnais 12,28 4 940 (2019) 402
Générac 30128 Généracais 24,26 4 071 (2019) 168
Langlade 30138 Langladois 9 2 222 (2019) 247
Lédenon 30145 Lédenonois 19,44 1 620 (2019) 83
Manduel 30155 Manduellois 26,46 6 943 (2019) 262
Marguerittes 30156 Marguerittois 25,29 8 656 (2019) 342
Mauressargues 30163 Mauressargois 5,85 170 (2019) 29
Milhaud 30169 Milhaudois 18,25 5 721 (2019) 313
Montagnac 30354 Montagnacois 8,68 200 (2019) 23
Montignargues 30180 Montignargais 4,46 578 (2019) 130
Moulézan 30183 Moulézanais 11,39 665 (2019) 58
Poulx 30206 Poulxois 11,9 4 131 (2019) 347
Redessan 30211 Redessanais 15,57 4 097 (2019) 263
Rodilhan 30356 Rodilhanais 4,69 2 851 (2019) 608
La Rouvière 30224 Roviérois 7,9 607 (2019) 77
Saint-Bauzély 30233 Bauzélyens 5 656 (2019) 131
Saint-Chaptes 30241 Saint-Chaptois 13,07 1 915 (2019) 147
Saint-Côme-et-Maruéjols 30245 Saint-Cômois 13,01 804 (2019) 62
Saint-Dionisy 30249 Saint-Dionizyens 3,42 1 070 (2019) 313
Saint-Geniès-de-Malgoirès 30255 Mediogozins 11,54 3 052 (2019) 264
Saint-Gervasy 30257 Gervasiens 6,93 1 999 (2019) 288
Saint-Gilles 30258 Saint-Gillois 153,73 13 931 (2019) 91
Saint-Mamert-du-Gard 30281 Saint-Mamertois 14,35 1 652 (2019) 115
Sainte-Anastasie 30228 Anastasiens 43,64 1 722 (2019) 39
Sauzet 30313 Sauzetiers 6,7 758 (2019) 113
Sernhac 30317 Sernhacois 8,93 1 765 (2019) 198

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2019
157 991170 501182 352203 337217 970238 896255 469257 666
Les données proposées sont établies à périmètre géographique identique, dans la géographie en vigueur au .
(Sources : Insee[3])

Administration[modifier | modifier le code]

Siège[modifier | modifier le code]

Le siège de la communauté d'agglomération se situe 3 rue du Colisée à Nîmes[4].

Conseil communautaire[modifier | modifier le code]

En 2020, 105 conseillers communautaires siègent dans le conseil selon une répartition de droit commun[5].

Nombre de délégués Communes
52 Nîmes
6 Saint-Gilles
4 Marguerittes
3 Bouillargues, Manduel
2 Clarensac, Milhaud, Garons
1 (+ 1 suppléant) les autres communes

Présidence[modifier | modifier le code]

Liste des présidents[modifier | modifier le code]

Nom Parti Début Fin Fonctions
Jean-Paul Fournier LR 2002 2014 Maire de Nîmes
Yvan Lachaud UDI 2014 2020 Adjoint au maire puis conseiller municipal de Nîmes
Franck Proust LR 2020 En fonction Premier adjoint au maire de Nîmes

Vice-présidents en fonction[modifier | modifier le code]

Le conseil communautaire compte 15 vice-présidents[5], ils sont élus par ce même conseil et reçoivent une délégation de fonctions.

Nom Mandats
01 Frédéric Touzellier Maire de Générac
02 Bernard Angelras Conseiller municipal de Nîmes
03 Jean-Marc Campello Conseiller municipal de Nîmes
04 Frédéric Beaume Maire de Lédenon
05 Jean-Luc Chailan Maire de Caveirac
06 Jean-François Durand-Coutelle Maire de Saint-Géniès-de-Malgoirès
07 Olivier Fabregoul Maire de Caissargues
08 Gilles Gadille Maire de Cabrières
09 Jean-Christophe Grégoire Maire de Saint-Dionisy
10 Pierre Lucchini Maire de Moulézan
11 Rémi Nicolas Maire de Marguerittes
12 Géraldine Rey-Deschamps Conseillère municipale de Nîmes
13 Fabienne Richard-Trinquier Maire de Redessan
14 Daniel-Jean Valade Conseiller municipal de Nîmes
15 Eddy Valadier Maire de Saint-Gilles

Directeur général des services[modifier | modifier le code]

Le directeur général des services (DGS) est le plus haut fonctionnaire au sein de l'agglomération. Didier Bascop occupait ce poste d', jusqu'à 2014.

Laurent Cotteret fut directeur général des services de 2014 à 2020 sous la présidence d'Yvan Lachaud.

Jean François Lheureux est devenu le directeur général des services de Nîmes Métropole depuis 2020.

Compétences[modifier | modifier le code]

Régime fiscal et budget[modifier | modifier le code]

Le régime fiscal de la communauté d'agglomération est la fiscalité professionnelle unique (FPU)[4].

Projets et réalisations[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Yan Barry, « Forte de ses 39 communes, Nîmes Métropole célébrera vingt ans de projets pour le territoire... en 2022 », sur midilibre.fr, (consulté le )
  2. Coralie Mollaret, « NÎMES MÉTROPOLE L’essentiel du conseil communautaire », sur objectifgard.com, (consulté le ).
  3. « Population en historique depuis 1968 - CA de Nîmes Métropole (243000643). », sur insee.fr, (consulté le )
  4. a et b « Fiche signalétique - CA Nîmes Métropole (N° SIREN : 243000643) », sur banatic.interieur.gouv.fr, (consulté le )
  5. a et b « Les élus », sur nimes-metropole.fr (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]