Communauté d'agglomération Les Lacs de l'Essonne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Communauté d’agglomération
Les Lacs de l’Essonne
Situation de l’intercommunalité en Essonne.
Situation de l’intercommunalité en Essonne.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Essonne
Forme Communauté d'agglomération
Siège 13 rue Octave Longuet 91170 Viry-Châtillon France
Communes 2
Président Laurent Sauerbach (UMP)
Budget 16 929 694  (2008)
Date de création
Code SIREN 249100579
Démographie
Population 58 683 hab. (2010)
Densité 5 364 hab./km2
Géographie
Superficie 10,94 km2
Liens
Fiche Banatic Données en ligne

La communauté d’agglomération les Lacs de l’Essonne (CALE) est une ancienne structure intercommunale française située dans le département de l’Essonne et la région Île-de-France. Elle a été dissoute le , Viry-Châtillon ayant rejoint la Communauté d'agglomération Les Portes de l'Essonne et Grigny la communauté d'agglomération Grand Paris Sud Seine Essonne Sénart.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Occupation des sols.
Type d'occupation Pourcentage Superficie
(en hectares)
Espace urbain construit 67,8 % 755,82
Espace urbain non construit 15,5 % 173,13
Espace rural 16,7 % 185,97
Source : Iaurif[1]

La communauté d’agglomération Les Lacs de l’Essonne est située au centre-est du département de l’Essonne. Son altitude varie entre trente-deux mètres à Viry-Châtillon et quatre-vingt-quatre mètres à Grigny.

Composition[modifier | modifier le code]

La communauté d’agglomération regroupe deux communes :

Code Insee Commune Maire Nuance politique Population
91 2 40 286 Grigny Philippe Rio PCF 26 638 hab.
91 2 27 687 Viry-Châtillon Jean-Marie Vilain UDI 32 045 hab.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique de la communauté d’agglomération Les Lacs de l’Essonne.
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2010
- - - - 54 769 57 233 58 683
(Sources : base Insee à partir de 1968 (population sans doubles comptes puis population municipale à partir de 2006)[2])
Histogramme de l’évolution démographique.

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges de la communauté d’agglomération Les Lacs de l’Essonne en 2009 en pourcentages[3].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,6 
3,6 
75 à 89 ans
5,6 
9,4 
60 à 74 ans
10,1 
17,1 
45 à 59 ans
16,8 
23,1 
30 à 44 ans
21,6 
21,0 
15 à 29 ans
22,0 
25,7 
0 à 14 ans
23,3 
Pyramide des âges en Essonne en 2009 en pourcentages[4].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,3 
90 ans ou +
0,8 
4,4 
75 à 89 ans
6,7 
11,3 
60 à 74 ans
11,9 
19,9 
45 à 59 ans
20,0 
21,9 
30 à 44 ans
21,4 
20,6 
15 à 29 ans
19,2 
21,7 
0 à 14 ans
20,0 

Histoire[modifier | modifier le code]

La communauté d’agglomération a été créée par arrêté du préfet de l'Essonne en date du , prenant effet au [5]. Depuis le , la communauté d’agglomération gère la patinoire intercommunale. En 2010 l’intercommunalité adhéra au syndicat mixte Paris Métropole[6].

Le 1er janvier 2016, l'agglomération a été dissoute, Viry-Châtillon rejoignant la Métropole du Grand Paris au sein de l'Etablissement Public Territorial n°12 et Grigny rejoignant la Communauté d'Agglomération Grand Paris Sud Seine Essonne Sénart (ex-CAECE, Communauté d'agglomération Évry Centre Essonne).

Politique communautaire[modifier | modifier le code]

Statut[modifier | modifier le code]

Le regroupement de communes Les Lacs de l’Essonne a pris la forme d'une communauté d'agglomération après signature des deux communes membres et du préfet. L’intercommunalité est enregistrée au répertoire des entreprises sous le code SIREN 249 100 579. Son activité est enregistrée sous le code APE 8411Z[7].

Représentation[modifier | modifier le code]

Présidents[modifier | modifier le code]

Présidents des Lacs de l’Essonne.
Période Identité Étiquette Qualité
2004 2014 Gabriel Amard PG Conseiller municipal de Viry-Châtillon
2014 2015 Laurent Sauerbach UMP Maire adjoint de Viry-Châtillon
Les données manquantes sont à compléter.

Conseil communautaire[modifier | modifier le code]

Depuis les élections municipales et communautaires des 23 et 30 mars 2014, le conseil communautaire compte cinquante élus au suffrage direct proportionnel (25 par commune). Le président du conseil communautaire est assisté de dix vice-présidents[8].

Compétences[modifier | modifier le code]

La communauté d’agglomération Les Lacs de l’Essonne dispose des compétences imposées par la loi, le développement économique, l’aménagement du territoire, l’équilibre social de l’habitat et la politique de la ville. Le conseil communautaire lui a en plus octroyé les compétences optionnelles de gestion du lac de Viry-Châtillon, la gestion de la patinoire intercommunale, l’entretien de la voirie, l’aménagement et le renouvellement de l’habitat, le traitement des eaux, la collecte et le tri des ordures ménagères et le développement des transports en commun.

Finances locales[modifier | modifier le code]

La communauté d’agglomération disposait en 2008 d’un budget de 16 929 694 euros[9]. La communauté d’agglomération fixe un taux de taxe professionnelle unique qui s’élevait en 2008 à 22,95 %.

Évolution financière.
Postes 2007 2008 2009 2010 2011
Produits de fonctionnement 26 960 000 € 27 614 000 € 26 776 000 € 29 419 000 € 34 617 000 €
Charges de fonctionnement 24 137 000 € 27 155 000 € 25 838 000 € 28 386 000 € 33 038 000 €
Ressources d’investissement 24 461 000 € 21 472 000 € 16 428 000 € 24 064 000 € 17 875 000 €
Emplois d’investissement 24 851 000 € 21 204 000 € 16 820 000 € 22 832 000 € 19 096 000 €
Dette 31 484 000 € 37 485 000 € 45 257 000 € 50 356 000 € 54 714 000 €
Source : Ministère de l’Économie et des Finances[10],[11],[12],[13],[14].

Projet communautaire[modifier | modifier le code]

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Logotype de la communauté d’agglomération Les Lacs de l’Essonne

La communauté d’agglomération Les Lacs de l’Essonne s’est dotée d'un logotype figurant les ondes d’un ricochet dans l’eau des lacs.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  1. Fiche multicommunale d'occupation des sols en 2008 sur le site de l'Iaurif. Consulté le 16/11/2010.
  2. Données démographiques communautaires sur le site de l'Insee. Consulté le 31/12/2012.
  3. Pyramide des âges dans la communauté d'agglomération Les Lacs de l'Essonne en 2009 sur le site de l'Insee. Consulté le 08/07/2012.
  4. Pyramide des âges de l’Essonne en 2009 sur le site de l’Insee. Consulté le 07/07/2012.
  5. Arrêté n°2003-SP1- 0271 du 23 décembre 2003 paru au recueil des actes administratifs sur le site de la préfecture de l'Essonne. Consulté le 20/12/2012.
  6. Liste des membres du Paris Métropole sur le site officiel du syndicat. Consulté le 18/12/2010.
  7. Fiche entreprise de la communauté d'agglomération Les Lacs de l'Essonne sur le site verif.com Consulté le 23/04/2011.
  8. Présentation des élus sur le site officiel de la communauté d'agglomération.
  9. Fiche de la communauté d'agglomération sur la base Aspic du ministère de l'Intérieur. Consulté le 26/05/2009.
  10. Finances locales 2007 sur la base Alize du ministère des Finances. Consulté le 03/12/2012.
  11. Finances locales 2008 sur la base Alize du ministère des Finances. Consulté le 03/12/2012.
  12. Finances locales 2009 sur la base Alize du ministère des Finances. Consulté le 03/12/2012.
  13. Finances locales 2010 sur la base Alize du ministère des Finances. Consulté le 03/12/2012.
  14. Finances locales 2011 sur la base Alize du ministère des Finances. Consulté le 03/12/2012.