Communauté d'agglomération Chartres Métropole

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Chartres Métropole
Blason de Chartres Métropole
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Eure-et-Loir
Forme Communauté d'agglomération
Siège Chartres
Communes 66
Président Jean-Pierre Gorges (LR)
Date de création
Code SIREN 200033181
Démographie
Population 136 243 hab. (2018)
Densité 159 hab./km2
Géographie
Superficie 858,30 km2
Localisation
Localisation de Chartres Métropole
Localisation en Eure-et-Loir.
Liens
Site web chartres-metropole.fr
Fiche Banatic Données en ligne
Fiche INSEE Dossier complet en ligne

Chartres Métropole est une communauté d'agglomération française, située dans le département d'Eure-et-Loir et la région Centre-Val de Loire.

Cette structure intercommunale ne constitue pas une métropole au sens de la réforme des collectivités territoriales françaises et de l'acte III de la décentralisation.

Historique[modifier | modifier le code]

Premières coopérations[modifier | modifier le code]

  •  : création du Syndicat Intercommunal d'Assainissement de l'Agglomération Chartraine [S.I.A.A.C.), composé des communes de Chartres, Lèves, Lucé et Mainvilliers, ayant pour compétences l'assainissement. Le , rattachement de Luisant et le , du Coudray ;
  •  : transformation du S.I.A.A.C. en Syndicat Intercommunal de l'Agglomération Chartraine (S.I.A.C.) avec pour nouvelles compétences le service des eaux et le traitement des ordures ménagères. Le , rattachement de Champhol ;
  •  : transformation du S.I.A.C. en District de Chartres (7 communes).

La communauté d'agglomération[modifier | modifier le code]

  •  : transformation du District de Chartres en communauté d'agglomération CHartrainne (COMACH) ;
  • 20 février 2004 : adoption du nom Chartres Métropole.
  •  : adhésion de 20 communes[1],[2].

Territoire communautaire[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

Située au centre-est du département d'Eure-et-Loir, la communauté d'agglomération Chartres métropole regroupe 66 communes et présente une superficie de 858,3 km2[3].

Carte de la communauté d'agglomération Chartres métropole au .

Composition[modifier | modifier le code]

La communauté d'agglomération est composée des 66 communes suivantes :

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Chartres
(siège)
28085 Chartrains 16,85 38 534 (2019) 2 287
Allonnes 28004 Allonnais 10,25 316 (2019) 31
Amilly 28006 Amillois 20,01 1 825 (2019) 91
Bailleau-l'Évêque 28022 Baillotais 19,68 1 139 (2019) 58
Barjouville 28024 Barjouvillois 4,1 1 722 (2019) 420
Berchères-les-Pierres 28035 Bercherois 19,83 979 (2019) 49
Berchères-Saint-Germain 28034 27,67 888 (2019) 32
Boisville-la-Saint-Père 28047 Boisvillois 24,92 724 (2019) 29
Boncé 28049 Boncéens 8,76 244 (2019) 28
Bouglainval 28052 Valbourgeois 14,2 752 (2019) 53
La Bourdinière-Saint-Loup 28048 20,16 742 (2019) 37
Briconville 28060 Briconvillois 6,26 263 (2019) 42
Challet 28068 Calétusiens 10,17 433 (2019) 43
Champhol 28070 Campholois 5,37 3 715 (2019) 692
Champseru 28073 Camposérusiens 14,99 343 (2019) 23
Chartainvilliers 28084 Carnutes 9,07 711 (2019) 78
Chauffours 28095 7,5 275 (2019) 37
Cintray 28100 4 447 (2019) 112
Clévilliers 28102 Clévillois 15,78 722 (2019) 46
Coltainville 28104 Coltainvillois 18,02 898 (2019) 50
Corancez 28107 Corancéens 6,8 363 (2019) 53
Le Coudray 28110 Coudrions 5,52 4 078 (2019) 739
Dammarie 28122 Dammarois 32,37 1 504 (2019) 46
Dangers 28128 Dangeois 7,39 432 (2019) 58
Denonville 28129 Denonvillois 12,82 758 (2019) 59
Ermenonville-la-Grande 28141 12,07 317 (2019) 26
Fontenay-sur-Eure 28158 Fontenaisiens 13,8 1 070 (2019) 78
Francourville 28160 Francourvillois 18,46 834 (2019) 45
Fresnay-le-Comte 28162 8,25 305 (2019) 37
Fresnay-le-Gilmert 28163 Fractinétaires 6,03 213 (2019) 35
Gasville-Oisème 28173 Gasvillois 9,09 1 494 (2019) 164
Gellainville 28177 Gellainvillois 12,01 666 (2019) 55
Houville-la-Branche 28194 Houvillois 13,88 411 (2019) 30
Houx 28195 Houssois 6,24 748 (2019) 120
Jouy 28201 Joviciens 12,89 1 961 (2019) 152
Lèves 28209 Lévois 7,51 5 686 (2019) 757
Lucé 28218 Lucéens 6,06 15 403 (2019) 2 542
Luisant 28220 Luisantais 4,43 6 689 (2019) 1 510
Maintenon 28227 Maintenonnais 11,44 4 457 (2019) 390
Mainvilliers 28229 Mainvillois 11,92 11 127 (2019) 933
Meslay-le-Grenet 28245 Mesliens 8,94 360 (2019) 40
Meslay-le-Vidame 28246 Meslaysiens 14,67 530 (2019) 36
Mignières 28253 Migniérois 13,04 1 067 (2019) 82
Mittainvilliers-Vérigny 28254 24,76 795 (2019) 32
Moinville-la-Jeulin 28255 Moinvilliens-Jeulinistes 6,05 170 (2019) 28
Morancez 28269 Morancéens 7,13 1 899 (2019) 266
Nogent-le-Phaye 28278 15,01 1 480 (2019) 99
Nogent-sur-Eure 28281 Nogentais 9,22 518 (2019) 56
Oinville-sous-Auneau 28285 10,38 349 (2019) 34
Ollé 28286 Ollésiens 13,12 622 (2019) 47
Poisvilliers 28301 Poisvillois 10,57 444 (2019) 42
Prunay-le-Gillon 28309 Prunay-Gilloniens 25,36 1 071 (2019) 42
Roinville 28317 Roinvillois 6,83 564 (2019) 83
Saint-Aubin-des-Bois 28325 Saint-Aubinois 18,09 1 055 (2019) 58
Saint-Georges-sur-Eure 28337 Saint-Georgeois 15,43 2 817 (2019) 183
Saint-Léger-des-Aubées 28344 Albériens 13,18 264 (2019) 20
Saint-Prest 28358 Saint-Prestois 16,71 2 072 (2019) 124
Sandarville 28365 Sandarvillois 9,51 409 (2019) 43
Santeuil 28366 9,24 320 (2019) 35
Sours 28380 Souriots 33,15 1 998 (2019) 60
Theuville 28383 29,86 706 (2019) 24
Thivars 28388 Thivariens 9,22 1 044 (2019) 113
Umpeau 28397 Unipéliens 11,49 407 (2019) 35
Ver-lès-Chartres 28403 Vernois 9,46 770 (2019) 81
Vitray-en-Beauce 28419 Vitrayens 10,92 344 (2019) 32
Voise 28421 Voisiens 10,39 275 (2019) 26

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique du territoire
1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2018
84 756100 596111 367125 156129 883131 776134 866136 243
Les données mentionnées ci-dessus sont établies à périmètre géographique constant, dans la géographie en vigueur au .
(Source : Insee[4])

Administration[modifier | modifier le code]

Siège[modifier | modifier le code]

La communauté d'agglomération a son siège en l'hôtel-de-ville de Chartres[5].

Élus[modifier | modifier le code]

La communauté d'agglomération est administrée par son conseil communautaire composé de 112 membres[6] représentant chacune des communes membres et élus pour une durée de six ans.

Ils sont répartis comme suit[6] :

Nombre de conseillers Communes
24 Chartres
10 Lucé
7 Mainvilliers
4 Luisant
3 Lèves
2 Champhol, Le Coudray, Maintenon
1 (+1 suppléant) les 58 autres communes

À la suite des élections municipales de 2020 en Eure-et-Loir, le conseil communautaire a réélu Jean-Pierre Gorges[7], maire de Chartres, comme président et 15 vice-présidents.

Liste des présidents[modifier | modifier le code]

Liste des présidents successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
2001 En cours
(au 16 juillet 2020[7])
Jean-Pierre Gorges[8] LR Maire de Chartres (2001 → )
Député d'Eure-et-Loir (1re circ.) (2002 → 2007 et 2008 → 2017)

Compétences[modifier | modifier le code]

La communauté d'agglomération exerce les compétences qui lui ont été transférées par les communes membres, dans les conditions déterminées par le Code général des collectivités territoriales. Il s'agit :

  • Aménagement de l'espace
  • Développement et aménagement économique
  • Développement et aménagement social et culturel
  • Énergie
  • Environnement, entretien de la rivière
  • Logement et habitat
  • Politique de la ville
  • Eau et assainissement
  • Déchets
  • Transports urbains (réseau Filibus).
  • Office du Tourisme
  • Archéologie

Régime fiscal et budget[modifier | modifier le code]

Le régime fiscal de la communauté d'agglomération est la fiscalité professionnelle unique (FPU)[5].

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Projets et réalisations[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Arrêté n° DRCL-BICCL-2017187-0005 du 6 juillet 2017 », sur Préfecture d'Eure-et-Loir - Recueil des actes administratifs, publié le 6 juillet 2017 (consulté le ).
  2. Chartres Métropole étend son périmètre à vingt nouvelles communes, sur l'Écho Républicain.
  3. « Chiffres-clés du territoire de l'intercommunalité. », sur le site de l'Insee (consulté le )
  4. « Population en historique depuis 1968 - CA Chartres Métropole (200033181). », sur Insee, (consulté le )
  5. a et b « CA Chartres Métropole (N° SIREN : 200033181) », Fiche signalétique BANATIC, Ministère de l'intérieur, (consulté le ).
  6. a et b « Les élus. », sur le site de la communauté d'agglomération (consulté le )
  7. a et b « Jean-Pierre Gorges réélu à la présidence de Chartres Métropole avec quinze vice-présidents. », sur L'Écho Républicain, (consulté le )
  8. « Jean-Pierre Gorges : Jean-Pierre Gorges est maire de Chartres et Président de Chartres Métropole », Personnalités, La Gazette chartraine (consulté le ).