Communauté LGBT et multiculturalisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les liens entre personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres (LGBT) et multiculturalisme concernent à la fois la diversité culturelle parmi les personnes LGBT et leur inclusion dans une société multiculturelle.

Liens entre racisme et homophobie/biphobie/transphobie[modifier | modifier le code]

Politiquement, le mouvement LGBT partage notamment avec les mouvements antiracistes des préoccupations liées aux discriminations[1],[2].

Toutefois, la prise en compte de la diversité des orientations sexuelles peut ne pas aller de soi, certaines traditions culturelles ou religieuses interprétant l’homosexualité comme une dégénérescence ou une défaillance au niveau religieux source d'humiliation pour la personne concernée et éventuellement sa famille[3].

Par pays[modifier | modifier le code]

Europe[modifier | modifier le code]

En France et en Allemagne, des associations organisent des soirées spécifiques, « supports de nouvelles subcultures », pour les personnes LGBT issues de minorités visibles, comme l'association Kelma à Paris et ses soirées « black, blanc, beur » ou les soirées « Gayhame » à Berlin pour les LGBT turcs d'Allemagne[4].

Royaume-Uni[modifier | modifier le code]

Dans une étude conduite en 2015 auprès de 850 hommes gays issus de minorités visibles par FS magazine, 80 % des hommes noirs, 79 % des hommes asiatiques, 75 % des hommes sud-asiatiques et 64 % des hommes multiraciaux sont victimes de racisme dans des lieux de sociabilité gay[5].

États-Unis[modifier | modifier le code]

Dans certaines villes américaines à la forte population afro-américaine comme Chicago et Washington, où les Afro-américains représentent respectivement 33 %[6] et 49,0 %[7], des « black gay prides (en) » à des dates différentes des gay prides et spécifiquement dans les quartiers afro-américains, afin de lutter contre l'homophobie au sein de la communauté noire[4].

Culture[modifier | modifier le code]

Depuis un certain nombre d'années se développent des évènements destinés à la fois à un public LGBT et « ethnique »[8] alliant un marketing ethnique et marketing destiné aux personnes LGBT.

Les questions LGBT ne sont pas absentes de la musique issue des cultures urbaines (RnB, rap, hip-hop, raï, chaâbi, musique afro et musiques Berbères).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Laure Anelli, « Au-dessus de tout soupçon ? L’entrée dans l’homosexualité de filles de migrants nord-africains », Genre, sexualité & société,‎ (ISSN 2104-3736, DOI 10.4000/gss.2366, lire en ligne).
  • Maxime Cervulle et Nick Rees-Roberts, Homo Exoticus: Race, classe et critique queer, Armand Colin, (ISBN 9782200257071).
  • Djallil Djellad, Cet arabe qui t'excite, Balland, (ISBN 9782715813281, lire en ligne).
  • Christelle Hamel, « Devenir lesbienne : le parcours de jeunes femmes d'origine maghrébine », Agora débats/jeunesses, vol. N° 60,‎ , p. 93–105 (ISSN 1268-5666, lire en ligne).

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (en) John Corvino, « The Race Analogy », sur The Huffington Post, (consulté le 2 février 2016)
  2. (en) Craig J. Konnoth, « Created in Its Image: The Race Analogy, Gay Identity, and Gay Litigation in the 1950s-1970s », The Yale Law Journal, vol. 119, no 2,‎ (lire en ligne)
  3. Homosexualités, cultures arabo-berbères et musulmanes : Le cas des Beurs et des Maghrébins en France-Comment l’origine socioculturelle peut structurer la santé sexuelle, mentale et sociale d’une minorité ethnique de la communauté LGBT
  4. a et b Sébastien Chauvin et Arnaud Lerch, Sociologie de l'homosexualité, La Découverte (ISBN 9782707154699)
  5. (en) « 80 percent of black gay men have experienced racism in the gay community », sur PinkNews, (consulté le 2 février 2016)
  6. (en) « Chicago (city) », sur quickfacts.census.gov (consulté le 2 février 2016)
  7. (en) « District of Columbia », sur www.census.gov (consulté le 2 février 2016)
  8. Les soirées gay ethniques parisiennes